dream

Ah ah, le thème de la semaine du rendez-vous hebdomadaire « Les Jeudis Education » de @wondermomes est « Croire » ! Mais le sujet est tellement vaste que j’ai eu du mal à trouver de quoi parler… J’ai hésité d’aborder la religion mais en fait, en repensant aux dernières conversations avec mes garçons, je préfère parler leur projets, leurs choix, leurs voeux immédiat ou pour l’avenir.

Ma mère m’a souvent influencé dans mes choix par les siens.

  • Je voulais faire de la guitare, j’ai eu droit à des cours de piano.
  • Je voulais avec un vélo, refus par manque de place. 10 ans plus tard, mon frère en a un !
  • Je ne savais pas trop quoi faire de mes études, si, si les études longues c’est mieux ! Je termine avec une maîtrise de Science de la Terre et de l’Univers, mais je suis Intégrateur Emailing confirmé et ce depuis de longues années.

Je vous en avais déjà parlé aussi, rien que pour les petites-amies. Il fallait que les parents soient comme ceci ou cela, bref, cela m’a bloqué longtemps avant de me rendre compte que c’était ma vie, pas la sienne.

Ce n’est pas pour autant que que j’étais malheureux. Elle était beaucoup moins rigoureuse que moi avec mes enfants. Beaucoup moins protectrice pour me laisser sortir, j’allais seul à l’école dès le CM2, je n’ose pas le faire avec le grand (en même temps je conduis les autres, alors hein…). Beaucoup moins casse-pied pour ranger ma chambre, etc.

Maintenant je suis différent, avec un héritage éducatif mélangé à ma propre expérience, et malheureusement aussi, avec la société actuelle (on a trop peur de tout).

Mais ce qui est bien avec l’éducation positive, même si je n’arrive pas à m’en servir tout le temps, c’est le pouvoir d’écouter les enfants ! Je ne sais pas si il y a 15 ans j’aurais agi de la même manière. Par exemple :

Lorsque Mr Grand me dit « je vais écrire un roman, une BD, un manga » je ne lui dis pas « mais tu es fou, c’est pas pour toi » ou alors « il n’y a que les adultes qui y arrivent ! ». Je lui dis « prend un cahier et vas-y ! ».

Lorsque Mr Moyen me dit qu’un jour il fera de la Formule 1, je lui réponds « Comment comptes-tu t’y prendre ? ».

Lorsque Melle Petite me sort « Quand je serais grande, je ne serais pas une Princesse moi, je serais une Reine ! », là je me marre avec un grand sourire et elle aussi avec moi ! Ben quoi, surtout dans sa robe de princesse à froufrous. Mais ensuite, on en discute, après tout, en Angleterre, il y a bien une grande dame qui a peut-être eu le même rêve étant petite.

Je ne suis pas certains que dans chaque cas cela sera réalisable. Que d’ici 6 mois, 1 ans, 10 ans, ils pensent encore la même chose. Mais selon leurs projets, il est de notre devoir de les écouter, de cerner ceux-ci, de leur montrer comment y arriver. Et si nous ne le pouvons pas, de trouver une aide extérieur, un avis, une expérience réelle mais avec des mots de leurs âges, afin de les aider.

Dois-je pour autant leur laisser faire ce qu’ils veulent ? Que nenni, au contraire. L’actualité nous le prouve bien. C’est aussi notre rôle de parents d’indiquer le bon chemin à nos enfants, en fonction de nos croyances, mais aussi en les écoutant. Un mixe de tout en fait. Lorsqu’ils seront adultes et feront leur chemin, je ne doute pas une seconde qu’ils viendront encore se venter de leurs choix, carrières, amoureux/euses… Est-ce que je serais toujours d’accord ? Je ne pense pas, mais nous en discuterons alors ensemble.

 

Tous les jeudis (ou presque), ça causera « éducation » sur WonderMômes, c’est ma participation à son rendez-vous !

les jeudis éducation de Wondermômes

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

2 comments

  1. Pingback: Croire en soi - Wondermomes

  2. Pingback: Je crois en moi et mon fils le sait | Parent Ultime