Que faire lorsqu’on n’a pas le moral ?

Lorsque le blues s’installe, que le stress me ronge le ventre comme une taupe qui creuse son trou, que les minis-moi ont choisis de concert cette « superbe » journée pour m’en faire voir de toutes les couleurs, que mon travail me porte sur les nerfs, que belle-maman chérie est aux petits soins pour nous (c’est un énorme euphémisme), que je m’embrouille avec mamour ou tout à la fois, mon capital moral est en berne, voire 6 pieds sous terre, personnellement je préfère au 7ème ciel, mais on ne choisit pas forcément.

6 méthodes pour retrouver le moral

Il y a des jours comme ça où j’ai envie de tout plaquer de partir loin d’ici sur une île déserte, mais pas trop quand même, vous voyez ce que je veux dire… sans Internet je ne pourrais plus écrire ! mdr

Je me suis dit alors qu’un petit topo sur les différentes manières de passer une meilleure journée seraient à propos pour me booster, et pourquoi pas vous ?

1/ Écouter de la musique enivrante

Le Requiem de Mozart est l’œuvre la mieux adaptée à la situation. Le fait même que Mozart soit décédé lors de sa composition ajoute cette petite note morbide à ces moments si délicats de notre vie, j’aime !

2/ Réfléchir à la situation

Le mieux est de cogiter à ne plus en dormir sur la misère du monde et de son nombril en premier lieu. La fatigue vous aidera sûrement à mieux appréhender la journée en cours et les suivantes. Votre irascibilité et votre acidité contrebalanceront votre baisse de tension ce qui vous poussera au point 3.

3/ Être entouré, être aimé

La solitude c’est exaltant ! Ainsi on n’emmerde personne avec ses doutes, son stress, ses questions et ses récriminations. Après tout c’est la faute des autres si on se retrouve dans cet état, donc autant y rester. De toutes manières suite au point 2, on c’est fâché avec tout son entourage, enfin seul, plus de remords.

4/ Surtout pas d’excès

Le trio qui tue : fumer, boire et regarder du porno sur le Web (ben oui tout seul on ne peut pas faire grand chose) !
Par ailleurs, vous relancer ainsi la consommation des ménages et remettez en doute l’adage de l’état qui dit « plus on monte le prix des cigarettes, moins les gens en achèteront ».
Autre point important, si vous n’avez pas un bon anti-virus vous choperez toutes les merdes qui traînent sur ces sites à regarder après minuit, enfin vaut mieux votre ordinateur que vous après-tout !

5/ Je m’aime, tu m’aimes, ils m’aiment

Suite du point 3, vous incarnez l’archétype du Schtroumpf grognon et gagnez la palme d’or ! Votre concurrent, le reflet de votre face livide dans le miroir j’ai nommé « Monsieur Grincheux » des Monsieur Madame.
Trouvez une feuille de papier, créez 2 colonnes pour noter tous vos points négatifs et positifs, tout compte fait une seule suffira, la première… après-tout lorsqu’on est un raté, couplé d’une sous-merde inutile de faire des efforts.

6/ Dehors c’est mieux que dedans

Vivre en larve, c’est toujours mieux que son ancienne vie, au ras du sol on ne voit pas la saleté s’accumuler autour de soi ni même en soi.
Votre vie tourne autour du canapé, c’est votre îlot salutaire dans cet océan sombre qu’est devenue votre existence. Et puis dehors, ça sent les gaz d’échappement, il y a trop de crottes de chiens sur les trottoirs, les bruits de voitures vous font mal aux oreilles et le pire, tomber sur sa voisine plus que chiante, car elle a tout pour être heureuse… et en plus elle est trop trop belle !

Crédit Photo : http://www.sxc.hu/profile/sgarbe84

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

14 comments

  1. Priximmo

    Sympa ce blog. Moi quand j’ai pas le moral je pense à mon blog. Bonne continuation.

    Xavier

  2. fraZck

    Pas le moral ? Je ne connais pas. Jamais je ne m’apitoie sur mon sort. Comment ? Je relativise et quand ça part en embrouilles, là je « m’isole » un peu. Ma femme me dit que je fuis, mais non. Je prends du recul et…5 minutes après j’ai relativisé, analysé, …
    Et quand on y regarde de plus près, y a-t-il vraiment de quoi se prendre la tête dans la vie au point de ne plus avoir le moral ?

  3. J’aime beaucoup le ton de ton article dis donc ! Ça remue et secoue pour, peut-être, ouvrir les yeux à certains.
    Un peu d’ironie et de sarcasmes, saupoudrés, entre les lignes, de réels conseils, à faire tourner 🙂

  4. Fred scouateur chez developpementpersonnel.org

    La vache tu t’attends à un article conventionnel et là bing ! dans tes dents !

    Merci pour ce grand moment, « l’effet de surprise » est rentre dedans à souhait, je me sens beaucoup mieux d’un coup. =)

  5. catia95

    Premier message sur ton blog.
    Merci pour cet article qui m’a fait sourire mais aussi réfléchir:)

    A+ Catia

  6. Article sympa, tres sarcastique, mais qui montre les travers de la facilité du laisser aller lors des coups de blues. L’hiver quand je déprime, si un ami m’invite je sors même s’il fait -10°C?. C’est pas motivant à sortir, mais mieux que rester cloitré comme une larve chez soi…

    PS: Mozart est mort en jouant? ou tu veux dire qu’il n’avait pas fini sa composition?

  7. @martin : il n’a pas terminé sa composition, il n’est pas mort en la jouant

  8. Pingback: Il y a un an sur Papa Blogueur – Octobre 2010 | Papa Blogueur

  9. La musique il n’y a que ça de vrai :p. Ou l’auto persuasion c’est pas mal genre je suis une nana qui déchiiiiiiiiiiiiire !! 😀

  10. Pingback: Papa Blogueur Les 10 musiques à écouter lorsqu'on n'a pas le moral ! Papa Blogueur