Le SNU (Syndrome du Neurone Unique), des milliers de cas non déclarés !

Connaissez vous le SNU, le syndrome du neurone unique ?

Le SNU ou encore syndrome du Mononeurone est une maladie qui atteint souvent madame ronde comme un ballon et qui persiste ensuite ! D’ailleurs, certains affirmerons avec conviction l’avoir attrapé au moment, où une pensée fugitive a atteint leur cerveau, vouloir un bébé. Et surtout d’être passé à l’acte ! mdr

Les causes principales du SNU

  1. Une état de fatigue extrême,
  2. Un stress horripilant,
  3. Un enfermement à domicile de long terme,
  4. Un décalage horaire indéniable entre le jour et le nuit,
  5. Un refus des avances sexuelles du partenaires par cause de fatigue et du « non je ne veux plus de bébé »,
  6. Une multiplication des mini-moi,
  7. Des corvées à n’en plus finir,

Qui l’attrape ?

A ce jour, la rumeur affirmait que seule la femme subissait cet état zombificatif persistant. Mais dernièrement, certaines études ont prouvé que l’homme n’était pas plus du tout protégé face au virus du Syndrome du Neurone Unique. Au contraire, certains d’entre-eux avouent sans honte avoir légué une partie de leur cerveau à leur descendance, et de subir une dégénérescence des neurones au fur et mesure que leur pilosité frontal recul. *

Les symptômes du SNU

Ils sont divers et variés, mais s’approchent souvent d’une incohérence entre les gestes et les commandes au cerveau, une perte de mémoire momentané et récurrente et parfois même un rapprochement avec d’autres membres de cette communauté à travers divers sites, blogs et forums !

En voici plusieurs exemples :

  • Ranger le lait au placard au lieu du frigo (ou tout autre ingrédient devant rester au frais !),
  • Inversement, ranger au frigo tout ce qui ne devrait pas y être, comme le téléphone ou la télécommande de la télé,
  • Oublier de préparer les affaires d’une activité du mini-moi (sac de sport, repas poque-nique, bottes pour la sortie sous la pluie, etc.),
  • Aller travailler un jour de congés ou à un horaire décalé,
  • Se tromper dans les heures des activités ou de l’école des mini-moi,

Comment guérir du SNU ?

C’est une bonne question à laquelle j’aimerais bien avoir des réponses.. voici tout de même quelques pistes :

  • Avoir de l’aide familiale,
  • Avoir une femme de ménage de qualité (parce que s’il faut repasser derrière ou tout planquer avant qu’elle n’arrive, merci bien le temps perdu),
  • Avoir un partenaire qui s’implique dans la vie de la maison,
  • Avoir des enfants qui proposent leur aide toute la journée et rangent après leur passage dans chaque pièce de la maison,
  • Gagner au loto (ça résout pas mal de problème mdr, encore faut-il jouer),

Et vous ? êtes-vous sûr de ne pas être atteint-(e) du SNU ?

 

* étude effectuée sur 1 cas unique, moi ! mdr

Crédit photo : http://www.sxc.hu/photo/1083012

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

6 comments

  1. elo2lu

    j’adore!!c’est très drôle et…très vrai!!j’avoue et j’assume que lorsque j’étais enceinte de la boulette je pense que mes neurones étaient partis en vacances!! et maintenant que la boulette a 3 mois je me rend compte que certains de ces neurones ont pris des rtt en plus de leurs vacances!!^^

  2. Pingback: Idées de menus et d erecettes pour la famille | Papa Blogueur

  3. Pingback: Si tu aimes te faire taguer tapes dans tes mains ! | Papa Blogueur

  4. Pingback: Papa Blogueur Teste produit : Handies, moufles pour poussette et landeau de Red Castle

  5. Pingback: Papa Blogueur15 conseils pour passer un agréable moment piscine en famille - Papa Blogueur