Ma première aventure « casque virtuelle » a commencé avec un joujou en carton reçu en goodies par un partenaire. Autant dire que ça ou rien, c’était pareil, surtout que l’application à découvrir ne fonctionnait pas et que mon téléphone avait du mal à entrer dans le gabarit.

Ensuite,  j’ai reçu en cadeau geek un casque de réalité virtuel Homido. Je m’étais un peu amusé un peu, découragé par un appareil incomplet à mon goût. Je n’aurais su préciser ce qui n’allait pas, mais au final, il est resté dans un tiroir sans jamais en sortir. Le fait qu’il ne soit pas adapter pour un usage avec port de lunettes rendait l’expérience décevante. Sans compter les maux de tête suite à une utilisation soutenue… Ben quoi c’est amusant au début hein, sauf qu’il faut y aller avec modération.

Et récemment, Orange m’a demandé si je voulais tester leur nouveau casque virtuel. Pas très chaud suite à mon peu d’intérêt sur la chose, je me suis laissé tout de même tenter grâce aux divers arguments associés au produit, dont la prise en charge du son par le casque même !

Test du casque Orange VR1

Sans être un pro dans le domaine (contrairement à mon pote Daddy Gamer Chief), j’avoue que ce modèle est nettement meilleur que l’ancien.



   Grâce au casque VR1, client Orange ou non, l’utilisateur peut profiter agréablement des nombreux contenues de réalité virtuelle disponibles depuis son téléphone (Androïd, IOS, …). D’ailleurs la plupart des formats passent allègrement dedans ce qui est un plus indéniable.

Le casque possède un bon maintien sur la tête, les sangles au-dessus permettent une adaptation à la morphologie de chacun. Le fait de pouvoir recevoir le son dans les écouteurs via un mini cordon Jack audio 3,5 mm et un plus indéniable. Dans mon autre casque, le son était coupé par l’armature du casque, sans oublier la pollution sonore pour l’entourage. Ici c’est du bon gros solo, si, si mesdames et messieurs, le voyage en réalité virtuelle ce n’est que pour sa pomme et personne d’autre !

Bien sûr j’ai l’air toujours aussi con à me tourner dans tous les sens pour regarder les applications en 360°, mais lorsque ma femme teste à son tour, je peux rigoler aussi !

Question technique, le casque possède un réglage de distance pupillaire afin de mieux adapter l’écartement et une netteté entre les yeux et le smartphone.

Le champ de vision proposé est de 120 degrés avec un poids de 410 grammes (sans le smartphone). L’expérience dépendant de la qualité et de la puissance du smartphone et non du casque, on s’entend.

Orange propose une application VR360 afin de découvrir toute l’ampleur des possibilités du casque, des contenus seront à jour régulièrement dans cette bibliothèque virtuelle.

J’ai même lu sur le Net que l’ensemble du catalogue des chaînes OCS serait mis à disposition des abonnés d’Orange dans cet environnement virtuel inédit.

Sinon, vous pouvez tout aussi bien télécharger d’applications virtuelles de votre choix, après tout, c’est votre téléphone, pas celui du voisin.

Élaboré en partenariat avec la société Strax, Orange souhaite approfondir sa relation avec ses clients afin de les confronter à une expérience plus immersive encore, mêlant l’image, le son et le confort d’utilisation.

Des boutons multifonctions sont intégrés au casque afin de garder le contrôle sur les musiques, les vidéos et les appels reçus même une fois le casque mis sur la tête.

Prix moyen conseillé 49,99€.

#supertesteurVR1

{Produit reçu en test par Orange}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply