buzzoole code

10 conseils pour rédiger une interview pro avec d’autres blogueurs (partie 2/2)

Vous trouverez ci-dessous la seconde partie de mon article sur les “10 règles d’or à suivre pour réaliser une interview de pro entre blogueurs”.

Ce que vous avez manqué précédemment :
1/ Qui interviewer ?
2/ Comment aborder le blogueur pour lui demander une interview ?
3/ Interviews de blogueurs en vidéo, audio ou texte ?
4/ En savoir plus sur votre invité
5/ Les questions à poser (1/2)
Pour consulter la première partie, cliquez ici.

6/ Les questions à poser dans une interview (2/2)

Au cours de vos échanges de courriels informels, vous apprendrez déjà beaucoup de choses sur votre invité, ce qui vous aidera dans le choix de vos questions.

Par ailleurs, vos questions doivent être courtes, précises, faciles à comprendre autant pour votre interlocuteur que pour vos lecteurs. Évitez les questions embarrassantes et ennuyeuses, ainsi que les questions qui possèdent déjà la réponse en leur sain sous peine d’influencer le blogueur interviewé dans ses choix.

Restez logique dans l’ordre de vos questions, à vous de revoir votre texte si votre développement se fait en plusieurs phases.

N’hésitez pas à détendre l’atmosphère avec quelques questions ou remarques amusantes.

Pour les étrangers non francophones, vos questions doivent être posées dans la langue de votre interlocuteur suivie d’une traduction française de votre interview pour votre lectorat français.

Évitez les listing de questions types d’une interview à l’autre, soyez imaginatif en fonction de votre invité.

7/ Est-il nécessaire de se rencontrer physiquement pour établir un contact avec votre invité ?

Grande question lol.

Personnellement, je n’ai pas le temps avec mon travail et ma vie de famille de prendre contact physiquement avec les blogueurs que j’interviewe. Par contre j’ai déjà réalisé quelques échanges par chat Gmail avec eux apériodiquement. Je pense que par téléphone c’est toujours possible mais avec des rendez-vous horaires bien définis à l’avance.

Si vous êtes des globetrotteurs et que rien ne vous empêche de vagabonder d’une région à un autre, oui pourquoi pas rencontrer d’autres blogueurs, mais ce n’est pas indispensable à mon sens.

8/ Des urls dans mon texte ?

Une interview est à double sens surtout ne l’oubliez pas. Votre invité souhaitera sûrement intégrer des liens dans ses réponses soit vers ses propres articles, soit vers des sites de références. C’est certain, cela créé des liens sortant mais d’un autre côté votre texte sera plus vivant, plus ouvert vers l’extérieur.

De plus, vous invitez votre compère à s’exprimer sur des sujets qui le passionne ou qu’il maîtrise, le censurer dans la version finale de votre texte en supprimant ses liens rendra vos relations légèrement tendues, voire plus, il pourra refuser de finaliser votre collaboration.

9/ La mise en page de votre interview

Comme pour tout article, la mise en page de votre interview est importante surtout si elle est longue.

Intégrez des photos pour illustrez vos propos : soit des captures du blog, de votre invité, de mise en situation, etc. Mettez en gras les phrases clés, intégrez des titres si besoin, jouez sur les listes, les retraits, les couleurs, etc.

10/ La cadence de vos interviews

Vu le temps de travail nécessaire à réaliser une interview de qualité, je vous déconseille fortement d’enchaîner les interviews à la suite sans des pauses d’articles de fonds entre-deux.

D’une part vous n’offrirez rien de plus sur votre blog mais surtout vos lecteurs se lasseront pour passer à autre chose.

Prévoyez vos entretiens bien à l’avance, vous aurez ainsi le temps de tout vérifier avant de le planifier à la date désirée.

11/ Conseil supplémentaire : les erreurs à éviter

Prenez votre temps pour fignoler votre entretien et surtout évitez les erreurs suivantes :

– Les fautes d’orthographes,
– Les mauvaises urls dans votre texte,
– Ne pas connaître le blogueur interviewé,
– Recopier une interview existante,
– Refuser de revenir sur un ou plusieurs points,
– Ne pas relire avant mise en ligne,
– etc.

Petit bonus pour terminer mais pas des moindres, dans certains cas vous pouvez être troublé par le contenu des réponses de votre invité, la vérification de l’information devient alors nécessaire. Si votre interlocuteur se trompe, soyez diplomate pour lui faire remarquer.


Et vous, quelles sont vos méthodes et astuces pour rédiger une bonne interview ?

Crédit photo : http://www.sxc.hu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

13 comments

  1. Merci pour tous ces conseils très intéressants !!!

  2. Effectjvement, rajouter quelques liens pointant vers le blog de l’interviewé me semble primordial. Le blogueur interviewé donne de son temps et de son énergie pour fournir du contenu de qualité à un autre, ça parait logique de lui renvoyer l’ascenseur avec quelques liens subtilement placés. Le fameux concept du win-win !

  3. Des blogueurs acceptent une interview sans lien vers leur blog? Quel intérêt à part fournir du contenu gratuit aux autres blogs?

  4. je parle plutôt des liens internes et externes qu’un invité pourrait indiqué dans l’interview pas le lien en retour indispensable

  5. fraZck

    Merci pour cette seconde partie ! Maintenant je suis paré pour procéder à ma prochaine interview sur mon blog ;-). En ce qui me concerne, lorsque je procède à une interview je laisse les liens de l’invité (à condition qu’ils soient en rapport avec ce dont il parle). Je n’hésite pas non plus à ajouter des liens moi-même dans l’interview.
    Quant à la méthode que j’utilise, elle est simple. J’ai une trame que je transmets et j’attends le retour. Cela manque d’interactivité mais je n’hésite pas à demander des précisions sur tel ou tel point si cela n’est pas clair ou bien que cela demande à être développé car intéressant.
    La prochaine interview que je réaliserai, je procéderai de la même manière mais par “morceaux” afin de pouvoir rebondir sur les réponses, car comme toi, j’ai peu de temps pour rencontrer les blogueurs. L’avantage du partage (via Google Document par exemple) ou de l’interview par mail, est le mode asynchrone qui n’oblige ni l’un ni l’autre à se rendre disponible à un instant t pour toute l’interview. Mais il est vrai que c’est beaucoup moins convivial.

  6. Salut Frazck, justement j’attendais ton retour, tu étais déjà bien intéressé par la première partie de l’article, content que le reste te plaise. Le sujet n’est pas clos pour autant, je prépare un article sur les questions types des journalistes qui font des interviews que l’on peut reprendre pour nous, les trucs pros ne sont jamais mauvais, au contraire.

    • Pierre-Yvan

      Merci pour cette suite. I’m ready now! Pour ma part, il y a beaucoup de blogger que j’aimerais interroger mais je bloque un peu sur la partie approche. En clair, comment leur demander une interview? Tu l’as expliqué mais je suis un peu sceptique. Ca parait bête mais compliqué.
      J’attends la suite avec impatience.

  7. Très bon article Franck! D’habitude dans le monde du journalisme, les “intervieweurs” ne donne pas ses astuces publiquement. Mais grâce au blogging, le partage de secrets et astuces et possible :). En tout cas, je trouve que les blogueurs mènent très bien leurs interviews, comme des journalistes pros.
    Merci pour ces conseils très utiles!

  8. Je rêve de ce jour ou tous les blogueurs auront été interviewés par l’ensemble de leurs confrères! .. ou pas!

  9. Bonjour!

    très chouette série sur les interviews, merci!
    Je réalise pour ma part une série d’interviews sur les blogueurs voyageurs. Et pour le coup, je pose systématiquement les mêmes questions: vu que le thème principal est le même (le voyage), j’aime bien pouvoir “comparer” les réponses (si on peut dire). Et vu que ces blogueurs sont par nature moins dispo que d’autres, j’ai choisi un format assez court (5 questions). Je serai heureuse d’avoir ton avis sur ce choix de format (tu peux les voir ici: http://www.vuesdechine.com/tag/5-questions/).

    Au plaisir de te lire :)

  10. @Lili, je suis partagé sur le fait d’avoir toujours les mêmes questions. Se limiter à 5 questions oui, bonnes idées, surtout, comme tu le dis, si tes invités n’ont pas le temps de répondre. Par contre, en parcourant chacun de tes articles, je m’ennuyais à terme de lire toujours les mêmes choses. Les réponses sont certes différentes, mais les questions, récurrentes.
    Personnellement, j’aime bien me documenter sur les personnes que j’interviewe, leur poser des questions qui ne se retrouvent pas dans d’autres interviews, ou alors sur un trait personnel lu dans leur profil ou dans un article particulier, etc.

    • Merci d’avoir pris le temps de réponse!
      Bon, je retiens pour les prochains (même si certaines interviews sont déjà parties), et je verrai s’il est plus opportun d’adapter les questions…
      Et comme toi, je me documente toujours sur la personne que j’interviewe!

  11. Marjorie

    Merci Franck, en voilà un bel article. Je vais me mettre au blogging, c’est donc une lecture parfaite que je vais relire encore et encore !
    Au plaisir
    Marjorie maman salariée et indépendante en même temps et future blogueuse ;-)