Vous possédez un bullet journal ou avez une carte d’anniversaire à rédiger dans un style original ? Pour dessiner des lettres et réaliser de jolies écritures, il est préférable de maîtriser l’art du lettering. Il s’agit de la technique à mettre en œuvre pour faire de belles typographies. Mais quelle méthode utiliser et quelles sont les étapes à suivre pour apprendre le lettering ? Ce guide vous détaillera les différentes techniques à réaliser, avec le matériel à utiliser pour dessiner de belles lettres.

Qu’est-ce que le lettering ?

Tout d’abord, avant d’apprendre le lettering, il est important de connaitre le concept. Le lettering, ou lettrage en français, est le mot utilisé pour indiquer un traçage à la main des textes ou des lettres.

Pour réaliser de jolies écritures avec le lettering, vous n’avez nullement besoin de faire appel à la typographie ou à des polices à caractère numérique ou en relief. Cette technique ne requiert donc pas la pratique de la calligraphie.

Le lettering s’effectue donc à la base en créant une écriture et un dessin, avec des couleurs et des formes. Pour apprendre le brush lettering, il faut mettre en pratique certaines techniques et utiliser un matériel adapté.

Quel matériel utiliser pour débuter en lettering ?

Pour débuter en lettering, il n’y a nullement besoin de disposer d’une importante série d’accessoires. En effet, le lettering n’est pas une pratique onéreuse. Pour commencer à dessiner des belles lettres, il vous faut seulement un papier-calque, élément qui vous sert à travailler sur les caractères de façon simple.

Vous avez également besoin d’un papier de bonne qualité et d’au moins un brushpen. Vous pouvez utiliser des feutres, soit à pointe conique soit à pointe flexible. Ces deux types de feutres peuvent vous permettre d’avoir des belles lettres en épaisseur. Pour votre bullet journal, vous pouvez par exemple, orienter votre choix vers les feutres Crayola Supertips ou ceux de la marque Lyra, équipés de 2 pointes, l’une épaisse et l’autre plus fine. Pour les budgets plus minimes, vous pouvez aussi vous tournez vers Action qui vendent des produits à moindre coût qui font le job.

Bullet Journal du blog Wondermomes.fr

Les feutres ou les pinceaux à réservoir sont déconseillés pour les débutants, à cause de leur manipulation assez délicate. Il est néanmoins important de noter qu’en optant pour des feuilles A4 basiques (feuilles d’imprimante de mauvaise qualité), vous risquez de diminuer la longévité de vos feutres.

Pour créer des écritures dégradées avec un mélangeur de couleur, vous pouvez également vous munir de la Colour Happy Box de Edding. Elle est composée de plus de 69 feutres avec des coloris et des pointes différents.

Les techniques pour apprendre le lettering

Pour faire du lettering et reproduire facilement les déliés de la calligraphie classique à l’aide d’un feutre, respecter les étapes est nécessaire. Tout d’abord, vous devez être bien installé sur votre table de travail, avoir vos feutres sous la main et une belle feuille blanche.

Avant de commencer la pratique de cet art, il est nécessaire de savoir 2 choses très importantes. L‘apprentissage nécessite beaucoup d’exercice. Il faut donc s’entrainer au quotidien pendant 15 à 20 minutes, et reproduire les mêmes gestes plusieurs fois par jour.

Vous pouvez vous inspirer des diverses typographies déjà existantes. Vous pouvez par exemple trouver des modèles sur Dafont ou encore vous inspirer des lettres de Pinterest. C’est en essayant et en vous exerçant que vous pouvez définir ce qui vous plait vraiment.

Un autre point à ne pas oublier est que vous allez réaliser du lettering délié et plein, ce qui signifie que lorsque vous allez tracer des traits descendants, il faut que ceux-ci soient plus épais. Par opposition donc, les traits ascendants devront être très fins.

Lettering : les méthodes à suivre pour commencer

Tout comme pour apprendre à écrire à l’école, il faut former des lettres. Pour s’entraîner à enchaîner correctement les pleins et les déliés, on s’exerce par exemple avec les lettres 0, P, et Q ou avec les boucles du L, du G (en minuscules). En vous exerçant avec ces lettres, vous pouvez facilement vous accoutumer à votre feutre. Cela vous permettra par la suite de maîtriser la pression à effectuer sur votre pointe.

Il est également très important de bien tenir son feutre en lettering. Si avec un stylo, on a tendance à le tenir avec la main en angle droit, les doigts placés tout près de la pointe, avec un feutre en revanche, il est conseillé de pencher la main et de l’éloigner le plus possible de la feuille. Cette technique permet en effet d’avoir plus de souplesse avec le poignet et donc de faciliter le traçage des courbes en descendant et en montant.

Au cas où vous avez des difficultés, il est conseillé de d’abord tracer un mot à l’aide d’une pointe fine et de rajouter petit à petit des traits parallèles. Faites ceci jusqu’à l’obtention du remplissage des espaces souhaités. L’idée étant d’épaissir les traits pour qu’ils soient plus harmonieux.

Il faut savoir bien repérer l’instant où vous devez lever votre feutre de la feuille. Il n’est pas toujours évident d’écrire une lettre avec un seul geste. Rassurez-vous, avec le temps, vous pourrez facilement procéder à un traçage de plusieurs parties en un seul mouvement.

Une fois que vous avez bien compris le concept des traits descendants et ascendants, vous devez par la suite vous concentrer sur vos outils de travail. Pour commencer, il est déconseillé d’utiliser des feutres avec des pointes trop souples. Ces derniers sont réputés difficiles à maintenir et à maîtriser, surtout lors de la réalisation des lignes ascendantes. Pour la qualité des outils, il est conseillé d’orienter son choix vers la marque Tombow Fudenosuke pour les feutres fins, et choisir ABT Dual Brushpen pour les plus épais.

En général, quand on débute avec le lettering, la principale difficulté réside dans le traçage des traits ascendants, c’est-à-dire ceux plus fins qui ont souvent tendance à trépider. Ceci s’explique par l’insuffisance d’appui de la main, ce qui rend le mouvement montant plus difficile. Pour s’en sortir, il est recommandé de garder une inclinaison identique pour le poignet et la main, et de tout de suite enchaîner les déliés et les pleins.

Il est également conseillé de se maintenir dans une bonne posture pour avoir une excellente respiration, lors des entraînements. Il faut donc décroiser les jambes, et avoir un appui ferme au sol.

Partagez cet article sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 comments

  1. Merci pour cet article. j’ai un bullet journal mais nulle de chez nulle en lettering… Grâce à toi je vais me lancer

    • pas de problème, cherche aussi sur Pinterest ou Youtube il y a pas mal de conseils gratos