Toujours dans le but de gagner du temps avec la gestion de votre blog, mais aussi dans le reste de vos activités (professionnelles ou personnelles), je vous présente ici le principe de Dwight David Eisenhower (ou encore doctrine d’Einsenhower et matrice d’Eisenhower).

Qui est D.D.Eisenhower ?

Dwight David Eisenhower est le 34ème président des Etats Unis avec à son actif 2 mandats présidentiels entre le 20/01/1953 et le 20/01/1961. Durant la seconde guerre mondiale, il fut général 5 étoiles et commandant en chef des forces alliées en Europe.

Autant dire qu’il appartient au club très privé des grands de ce monde et son principe fait parti intégrante de toutes formations de gestion du temps, dont celle que j’ai pu participer il y a quelques temps. Je vous ferais part régulièrement des points appris durant cette formation, affaire à suivre donc.

Le principe ou matrice d’Eisenhower

Le principe ou matrice d’Eisenhower est une méthode (ou outil) de gestion des priorités des urgences par classification et appréciation. S’en suit alors la planification des activités ainsi que leur délégation à d’autres.
On tiendra compte dans ces choix de ses compétences, du temps disponible et de la pression extérieure liés aux demandes.

Dans les points suivants, je vais vous expliquer de manière plus « facile » les finalités et les modalités de cette méthode de gestion du temps. Vous verrez, c’est simple comme bonjour !

Les bases de la matrice d’Eisenhower

Afin de pouvoir mettre en place cette matrice, quelques points sont à préparer avant tout chose :

  1. lister les demandes et les tâches à planifier par cette méthode,
  2. lister les personnes travaillant sur le projet ou les services auxquels vous pouvez déléguer,
  3. lister vos outils, vos abonnements à des services et vos compétences en relation avec le projet,
  4. identifier les zones de temps disponibles (soirée, week-end, temps dans les transports ou toute la journée, en prenant en compte vos pauses, vos horaires de travail, de déplacement, etc.) ceci de manière journalière, hebdomadaire et mensuelle.

Une fois ce travail réalisé, celui-ci pourra vous resservir par la suite. En effet ces données ne devraient pas varier (sauf le premier point) d’une semaine à l’autre. La création d’un planning hebdomadaire étant une bonne manière de travailler à court terme en association de projets à long terme qu’il vous sera facile de découper en étapes.

Le modèle de la matrice d’Eisenhower

A : Tâches importantes et urgentes.  A traiter en priorité. A faire soi-même.
B : Tâches non urgentes mais importantes. A traiter rapidement. Peuvent être déléguées.
C : Tâches urgentes mais moins importantes. Peuvent attendre. Peuvent être déléguées.
D : Tâches inutiles. A jeter, elles ne seront jamais traitées.

Votre boulot consiste maintenant à classer les demandes et les tâches listées en 1/ dans les diverses catégories de la matrice d’Eisenhower.

Création d’un planning hebdomadaire

Maintenant que vous connaissez vos urgences et importances, il vous suffit de les partager dans votre planning et déléguer ce que vous pouvez à votre entourage professionnel ou aux services (gratuits ou payants) auxquels vous êtes souscrits (d’où l’importance d’avoir établis en 3/ vos outils et services).
Pour chaque tâche, associez-y le temps apprécié de travail. Modifier journalièrement votre planning au besoin et en fonction des nouvelles tâches qui pourraient s’y greffées.

En complément de la méthode POMODORO, vous avez déjà quelques billes en main pour gérer votre temps de la meilleure manière possible.

Dans le cadre de la gestion de la vie courante, un planning familial peut très bien suivre ce principe.

Les « moins » de la matrice d’Eisenhower

Toutes méthodes n’a pas que des points positifs et celle-ci ne défaut pas à cette règle c’est pour cette raison qu’il est préférable d’associer plusieurs méthodes de gestion du temps ensemble.

Comme le tri est très subjectif, il est possible d’accumuler des tâches non-urgentes alors qu’elles pourraient être importantes.
Pour un blogueur comme moi, impossible de déléguer, donc il faut parfois savoir trancher dans le tas pour ne pas voir s’accumuler de travail impossible à réaliser.
Comme c’est un tri à court terme, du fait de l’ajout régulier de tâches à trier, l’opérationnel est mis en avant, pas la stratégie et le long terme.

Mais n’y voyez pas une méthode à ne pas appliquer, elle est fortement recommandée et à fait ses preuves durant le débarquement en Normandie lors de la seconde guerre mondiale, on ne peut pas trouver meilleur exemple !

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles