Même si certains le font déjà, dès 2023, il sera obligatoire pour tous les français de trier les déchets organiques. Comment ? En faisant du compostage…

Pourquoi en 2023 le compostage va-t-il devenir obligatoire ?

Le saviez-vous ? Près de 30% de nos déchets récoltés dans nos poubelles sont d’origines organiques. Non triés, ces déchets se retrouvent en décharge mélangés avec d’autres déchets non-organiques. Les conditions nécessaires à leur dégradation n’étant pas optimales, ces déchets d’origine organique finissent par fermenter et produisent du méthane. Celui-ci est alors dispersé dans l’atmosphère. Et comme nous le savons tous, cela augmente donc l’effet de serre et par conséquent le dérèglement climatique que nous subissons déjà de plein fouet.

Comme il n’est jamais trop tar dpour agir, l’Europe puis la France ont donc sorti le grand jeu. Une nouvelle loi impose donc un tri encore plus drastique de nos déchets courant. Après les déchets recyclables, nous allons donc devoir trier les déchets organiques.

Quelles sont les bénéfices de composter les déchets organiques ?

Actuellement c’est déjà le cas à petite échelle. Mais en 2023, une loi française nous offrira le pouvoir de diminuer l’émission de méthane. Il ne faut pas prendre cette loi de tri des biodéchets comme une contrainte, mais plutôt comme une chance. Chacun œuvrera par ses petits gestes au bénéfice du plus grand nombre, et surtout à sauver notre planète déjà mal en point.

Nous souffrons déjà beaucoup des premières canicules estivales, des inondations au printemps et en autonome et des hivers de moins en moins rigoureux. Les estimations climatiques pour le futur sont très pessimistes. Il ne faut donc pas attendre et agir rapidement en fournissant ce petit geste écologique journalier.

Quelles sont les conditions pour recevoir un composteur gratuitement ?

Pour nous accompagner, il est possible de faire une demande GRATUITE d’un composteur auprès du service « Environnement » de votre mairie, si celle-ci adhère à cette offre. Ce n’est pas systématique, mais autant en profiter si ce composteur est OFFFERT partiellement ou en totalité. A savoir, c’est le Conseil Général ou Régional qui décide d’allouer les aides bac à compost aux communes.

Le bac à compost collectif

A défaut de pouvoir composter vos déchets organiques vous-même, vous pouvez toujours vous rapprocher d’un collectif de quartier, de composteurs collaboratifs ou d’une association de tri de déchets organiques.

Renseignez-vous à votre mairie de quartier ou votre hôtel de ville pour trouver le composteur collectif le plus près de chez vous. Le bouche à oreille fonctionne aussi.

Parfois il faudra vous inscrire à ce collectif, d’autres fois il suffit de jeter vos déchets organiques directement dans une benne, tout comme le papier, le verre ou les autres déchets recyclables.

Quels déchets organiques peut-on composter ?

Attention, tout ne finit pas au compost ! Contrairement à ce que l’on peut penser, on ne peut pas tout jeter au composteur.

Compostage : quels sont les déchets compostables ?

  • Au plus large, on peut composter :
  • les épluchures de légumes,
  • les fruits et légumes en fin de vie (gatés, pourris, fânés, non cuisinable),
  • les restes de repas constitués de végétaux sans accompagnement (surtout pas les sauces, la viande et les féculents),
  • le thé (même le sachet mais sans le papier et l’agraphe) ou le marc de café (sans le filtre),
  • le pain rassis, coques et coquilles d’oeuf sont compostables mais doivent être broyés avant,
  • les feuilles et plantes mortes,
  • Les déchets organiques brus du jardin,
  • le papier sans impression,

Compostage déchets organiques : quels sont les déchets organique que l’on ne peut pas composter ?

  • On évitera de composter :
  • les huiles (encore plus les huiles de friture) et toutes les graisses alimentaires,
  • les restes de repas on végétaux,
  • la cendre,
  • le charbon, charbon de bois (et autre détritus de barbecue),
  • les déchets de l’aspirateur,
  • la litière pour chat (et autrs excréments même d’animaux),
  • les tissus et autres textiles,
  • et toutes les matières non organiques (métal, verre, plastique, …) même si elles sont recycables.

Rassurez-vous, lors d’un achat d’un composteur maison ou si vous adhérez à un composteur collectif, vous aurez la liste détaillée et complète de ce qu’il faut jeter ou ne pas jeter dans le bac à compost.

Le compostage : cela pourrait vous intéresser

Crédit image : pexels.com

User Review
5 (1 vote)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles