web analytics
Famille

Le service national universel (SNU)

Le Service National Universel (SNU) est un sujet qui suscite de nombreuses questions et discussions en France. Dans cet

Le service national universel (SNU)

Le Service National Universel (SNU) est un sujet qui suscite de nombreuses questions et discussions en France. Dans cet article, nous allons répondre aux interrogations les plus courantes sur le SNU, notamment sur son possible caractère obligatoire à partir de 2024, ses activités, et son public cible.

C’est quoi le Service national universel (SNU) ?

Le Service national universel (SNU) est un programme mis en place par le gouvernement français en 2019. Il s’adresse à tous les jeunes français, filles et garçons, âgés de 15 à 17 ans. Le SNU a pour objectifs de faire vivre les valeurs et principes républicains, de renforcer la cohésion nationale et de développer une culture de l’engagement.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par SNU, je m’engage (@snujemengage)

Comment remplir le dossier d’inscription ?

Le dossier d’inscription au SNU peut être rempli en ligne, et son traitement passe par plusieurs étapes, y compris la validation et l’étude du dossier. Si votre inscription est validée, vous aurez accès à la Phase 1 sur votre espace volontaire.

Est-ce que le SNU est obligatoire ?

Le SNU n’est pas actuellement obligatoire. Cependant, selon certaines informations, il est envisagé que le SNU devienne progressivement obligatoire à partir de septembre 2024, du moins dans certains départements.

Service national universel (SNU)

Est-ce que le SNU est obligatoire pour passer le bac ?

Non, le SNU n’est pas obligatoire pour passer le bac. Cependant, il est fortement recommandé, car il permet aux jeunes de découvrir les valeurs et principes de la République française, ce qui peut être un atout pour la réussite au bac.

Est-ce que le SNU compte dans Parcoursup ?

Non, le SNU ne compte pas dans Parcoursup. Cependant, il peut être un élément valorisant dans le dossier de candidature.

Comment se déroule le SNU ?

Le SNU se compose de deux phases : un séjour de cohésion de deux semaines et une mission d’intérêt général de deux semaines ou plus.

Le séjour de cohésion

Le séjour de cohésion est obligatoire pour tous les jeunes qui s’engagent à participer au SNU. Il se déroule dans un centre d’hébergement et d’activités, en France ou à l’étranger. Pendant le séjour de cohésion, les jeunes participent à des activités de citoyenneté, de solidarité et de découverte. Ils vivent ensemble et partagent des expériences communes.

La mission d’intérêt général

La mission d’intérêt général est facultative, mais elle est vivement recommandée. Elle permet aux jeunes de s’engager dans un projet qui leur tient à cœur, au sein d’une association, d’une collectivité locale ou d’une structure publique. Les missions d’intérêt général sont très variées : aide aux personnes âgées, aux personnes en situation de handicap, à l’environnement, au patrimoine, etc.

Qu’est-ce qu’on fait pendant le SNU ?

Pendant le SNU, les participants sont impliqués dans diverses activités visant à favoriser le brassage social et le partage des valeurs républicaines. Cela comprend des formations, des projets collectifs, des activités sportives, et des missions d’intérêt général.

prime bac mention très bien

Qui est concerné par le Service National Universel ?

Ce service civique s’adresse généralement aux jeunes de 15 à 17 ans. Il vise à offrir une expérience collective et éducative à cette tranche d’âge pour renforcer la cohésion sociale et promouvoir les valeurs de la République.

Les objectifs du SNU

Il vise à faire connaître aux jeunes les valeurs et principes de la République française, tels que la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité, la solidarité et le vivre-ensemble.

Il sert aussi à rassembler les jeunes de toute la France, issus de tous les milieux sociaux et culturels.

Le Service National Universel est-il payant ?

La participation au SNU est totalement gratuite. Mais attention, tous les frais ne sont pas pris en charge en fonction des cas :

Le séjour de cohésion

L’État prend en charge tous les frais liés au séjour de cohésion, y compris le transport, l’alimentation, les activités, et les tenues des volontaires.

Il convient de noter qu’une exception existe : si vous êtes affecté dans votre département de résidence, les trajets vers et depuis le centre de séjour doivent être pris en charge par vos propres moyens, car ils ne sont pas couverts par l’administration.

La mission d’intérêt général

Le transport et l’hébergement ne sont pas pris en charge dans le cadre de la mission d’intérêt général. Il est donc recommandé d’effectuer votre mission près de chez vous pour éviter des frais supplémentaires. Cependant, certaines organisations peuvent offrir une prise en charge partielle des frais.

Témoignages et expériences de jeunes ayant participé au SNU

Est-ce que le SNU sera obligatoire ne 2024 ?

Pour terminer, petit point vers l’avenir. Est-ce que le Service National Unversel deveindra obligatoire dès 2024 ?

Le débat autour du Service National Universel (SNU) obligatoire fait rage. Actuellement facultatif et sur seule base du volontariat, ce service civique a été lancé avec objectif de devenir obligatoire dans le temps pour plus de 800 000 jeunes par an.

Malgré les ambitions de cette réforme, le SNU peine à convaincre. Il est critiqué pour son coût élevé et son caractère militarisé par plusieurs représentants du milieu éducatif et syndical.

Récemment, on aura pu lire sur différents articlque qu’une nouvelle version du SNU pourrait devenir obligatoire. Qu’en est-il vraiment ?

Selon le cabinet de Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la jeunesse et du SNU, deux options sont actuellement en cours d’étude. La première envisage la généralisation du SNU dans le temps scolaire, tandis que la seconde propose un SNU volontaire, mais avec des incitations telles que l’obtention du permis de conduire ou du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA).

La généralisation du SNU suscite également des interrogations pratiques, notamment en ce qui concerne la logistique pour accueillir plus de 800 000 jeunes par an, ainsi que sur la question de l’obligation d’un séjour civique, qui n’existe dans aucune démocratie…

Conclusion

Le SNU est un programme ambitieux qui vise à donner aux jeunes une expérience citoyenne et solidaire. Le programme est encore jeune et il est difficile de dire à ce stade si ses objectifs seront atteints. Cependant, le SNU a le potentiel de devenir un véritable outil de cohésion nationale et de développement de la citoyenneté.

Le débat sur le Service National Universel obligatoire est loin d’être clos. Des critiques et des interrogations persistent, laissant planer des doutes sur la faisabilité et la pertinence d’une telle réforme. Il revient désormais au gouvernement de trancher et de décider du sort du SNU en France.

Partages moi sur tes réseaux sociaux !
About Author

Papa Blogueur

Père de trois enfants, blogueur depuis 1996, je suis tombé dans la marmite Internet. Ma philosophie : des conseils francs et naturels. Mon but ? Vous donner des infos de qualité pour naviguer dans mes passions. Geek, amateur de dessin et cuisine, je partage conseils mode, voyage et lifestyle. Rejoignez-moi dans cette aventure de vie quotidienne.

Hunter X Hunter saison 8
Article suivant

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.