C’est une question que mon grand nous pose régulièrement.
Nous vivons à la ville, petit jardin et maison 1930. Suite à nos dernières vacances près de Verdun, il a eu un coup de foudre façon touristique de la vie à la campagne.

A l’âge de 9 ans on ne voit pas les mêmes choses que les adultes. Et malgré sa peur des arachnides (et autres bestioles qui volent et rampent), là-bas il y avait le calme et la nature, les voisins proprio sympa à la baraque à faire rêver, le hangar vieille ferme et les moutons, la machine à moudre le maïs et les chemins champêtres, le parquet qui craque et le salon XXL, le lavoir en pierre et les pommiers, les empreintes de sangliers et la gentillesse des gens du patelin…

En y repensant avec des yeux d’enfants, j’en ai moi-même un pincement au coeur… là-bas !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=zFwaRmpzvjo[/youtube]

 

« Papa, je voudrais vivre à la campagne avant d’être grand et de ne plus pouvoir en profiter en tant qu’enfant ! »

Vous en avez beaucoup des gosses qui réfléchissent comme cela ? Etre lucide au point de comprendre qu’un jour il sera adulte et même si à ce moment là il pourra réaliser son rêve, cela ne sera plus jamais pareil ! Mr Grand est grand (1m57) mais aussi dans sa tête. D’une sensiblerie et curiosité à la limite du supportable parfois, on le classe trop souvent dans une case d’énergique égoïste au moulin à parole sans fin. Mais pourtant si on décortique bien ses paroles, pourquoi refuser d’écouter ses rêves ?

« Papa, je voudrais vivre à la campagne, sur une colline pas trop haute pour pouvoir faire de la luge sur la neige. »

Vivre avec des rêves c’est tellement génial ! Où est passé notre jeunesse ? Notre envie juste de sortir pour jouer avec de la neige au lieu de râler parce qu’elle nous gêne pour aller bosser…

« Papa, il suffit de vendre la maison, tu trouves un travail pas loin, maman aussi, au début ça sera dur, mais tu trouveras, on t’aidera au jardin pour avoir des légumes, alors on part quand ? »

J’ai limite les larmes à l’oeil devant tant de naïveté face à la cruauté du monde des adultes. Comment lui dire que tout quitter pour se lancer dans l’aventure sans filer, c’est pas pour nous ?
Certains l’osent, nous on y a pensé aussi, discussion dans le lit à des heures tardives. Un rêve que l’on a classé directement dans le tiroir à souvenirs. Trop de contres pour le pour, trop de contraintes pour vivre en paix et tranquillité. Les soucis et les obligations de la vie d’adulte et de famille nous empoignent d’une main si ferme que l’on a du mal parfois à respirer.

« Papa, pourquoi on ne déménage pas à la campagne, on serait plus heureux ? »

J’aimerai pouvoir te dire oui mon grand. J’aimerai aussi pouvoir tout lâcher pour me transformer en homme des champs. Elever des poules et des moutons, avoir un jardin grand comme un stade de football, te laisser faire du vélo dans les sentiers et chemins. J’aimerai pouvoir partager ton rêve, vivre en famille dans l’harmonie et la paix, inviter tes copains pour les vacances et vous laisser faire les fous dans le foin de fin d’été ou dans la rivière que tu souhaites au fond du jardin. J’aimerai t’offrir tout cela et plus encore tu sais, mais comment te le dire sans briser ton coeur d’enfant à part t’accompagner dans ton rêve et le partager, pas le fracasser, c’est tellement plus beau de rêver à deux, au moins ça c’est facile, c’est gratuit et ça réchauffe le coeur…

Je t’aime tu sais mon grand, au delà que tu puisses le penser, alors rêvons, rêvons ensemble à la maison de tes rêves, à la campagne idéale et à tes projets de nature…

 

Tous les jeudis (ou presque), ça causera « éducation » sur WonderMômes, c’est ma participation à son rendez-vous !

 

Ils parlent aussi « nature » : découvrir la nature, DIY un dessin nature, éduquer à la nature, la nature et nous, faire aimer les promenades à ses enfants, le grand retour de la nature ?, avec le retour du printemps, le retour des ballades, faut-il avoir peur de la nature ?, notre chère planète, la nature, On jardine

Ils parlent éducation : se tromper dans le choix des prénoms de ses enfants,

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles