Lorsque je surf sur le Net dans des blogs parlant de monétisation, d’enrichissement, de développement personnel (etc.) je croise deux grands types de discours :
– créer un blog est le monétiser est le meilleur moyen de gagner sa vie en travaillant moins qu’en entreprise, d’ailleurs la preuve, je voyage sans arrêt,
– gagner de l’argent avec Internet est une passion, c’est rentable mais je bosse 50 heures par semaine minimum ! Mais ce n’est pas grave, j’aime cela…

Qui doit-on croire alors ?
Est-ce que bosser avec des sites Internet générant assez de cash pour vivre est la clé pour être libre de temps et financièrement ?

Par expérience, je vous assure que les sites Internet sont hyper-chronophages. Avoir une famille, une maison et un travail en sus c’est presque de la folie. Oui, c’est une passion, il faut bien le reconnaître, mais il faut aussi faire des choix et ne pas oublier le principal, la famille !

A savoir que le plus dur est le début, de l’idée de départ au lancement du site, des premières semaines, aux premiers mois (voire années) pour se faire connaître et rendre rentable son blog, c’est là que le temps utilisé est le plus énorme. Je ne dis pas qu’ensuite on se croise les doigts en attendant la fortune. Mais si je ne poste « en live »  rien durant mes congés (mais cela n’arrivera pas, merci à WordPress de pouvoir planifier les articles), ce n’est pas pour autant que les Internautes arrêteront de visiter mon site et donc de cliquer sur les bannières.

Si on ne satisfait que du minimum, oui, un blog une fois lancé et lucratif permet d’avoir plus de temps pour soi.
Par contre, si on désire gagner plus, renouveler l’expérience avec d’autres blogs, embaucher, investir ailleurs (dans l’immobilier par exemple), il ne faut pas espérer ne bosser que 4 heures par semaine.

Par ailleurs, en lisant les commentaires des Internautes et blogueurs et en réfléchissant sur ce que moi-même je faisais, je me suis aperçu de quelques chose : le temps réel « de travail » n’est pas le temps réel accordé au travail.

Les principales causes à ce phénomène :

– Le surf inutile : passer un coucou sur facebook, répondre aux mails des copains, jouer à un jeu « 2 mn » pour se détendre, regarder une vidéo, un clip, écouter de la musique, lire des articles qui n’ont aucun rapport avec SON travail, etc.
D’autant plus qu’à la maison, il n’y a aucun chef pour vous donner de directive, planifier votre journée, votre semaine et surtout vous rappeler à l’ordre si vous ne faites pas votre travail.

– La maison. Et oui bosser chez soi c’est être tenté d’en profiter pour faire son ménage et autres corvées en journée pour éviter de le faire le soir et ce sur son temps de travail. Ce n’est pas mon cas puisque je bosse déjà en journée, mais de ce que je lis ailleurs, surtout pour les blogs de maman, ça marche comme ça…

– Les enfants et autres imprévus médicaux. Entre les maladies, rendez-vous docteur, les grèves des profs et autres surprises, bosser avec des enfants en bas âge à la maison c’est CHOSE IMPOSSIBLE, qu’on ne me dise pas le contraire, surtout s’il y en a plusieurs.

– Le manque de motivation. Il faut être rigoureux pour bosser à la maison, se faire un planning et s’y tenir. Surtout ceux qui sont seuls et n’ont pas d’horaires. Sinon c’est la porte ouverte aux grasses matinées et travail à toutes heures sans cohérences.

Donc en prenant des objectifs, en se créant un planning et en supprimant les activités parasites, on arrive beaucoup mieux (mais pas à tous les coups) à gérer son temps pour en avoir plus pour soi.

Et vous, combien de temps réellement passez-vous sur votre blog, toutes activités confondues ?

Crédit photo : http://www.flickr.com/photos/zigazou76/

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles