C’est l’annonce qui a été faite récemment dans tous les sites d’informations, dans la presse, à la radio, à la télé, …

1984 arrive bientôt (si ce n’est pas déjà le cas), mais au lieu de surveiller nos données pour mieux afficher de la publicité et nous faire acheter à gogo tout ce dont nous rêvons d’avoir, même si on n’a pas d’argent pour cela, le Fisc Français a mis en place des mesures pour qu’en 2019 vos posts sociaux passent au cribles. Si vous affichez publiquement des biens, produits ou services qui sont au-dessus de vos moyens et ce, de manière récurrente, vous risquez fortement d’avoir de gros problèmes…

Cette mesure vise donc à surveiller (espionner ?) le train de vie des contribuables Français et donc lutter contre l’évasion fiscale, les déclarations d’impôts incomplètes ou sous-évaluées, et ainsi remplir les poches de l’état.

Instagram, Twitter, Facebook et j’en passe (salut Jean !), seront donc passés au crible par les agents de Bercy. Photos de voyages, de voiture, de luxe, d’achats, de biens ou de services, repas dans des restaurants chics ou nuit d’hôtels dans le luxe et l’abondance. Tout ce qui brille sera noté et votre nom associé, si possible. En tout cas votre bouille oui, surtout si vous l’afficher avec tout le bazar sus-cité !

Le gouvernement travaillerait avec la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) pour être en règle. Encore faut-il que les dit comptes ne soient pas en mode « privé » et que les coordonnées figurant dessus soient véridiques. Bien que, il suffirait d’une loi pour obliger les utilisateurs d’insérer leur vrais données avec envoies d’une preuve d’identité à la clé…

Dans tous les cas, le web est en ébullition face à cette nouvelle, beaucoup pointent du doigts les mêmes réseaux sociaux qui ne paient pas leurs impôts européens, en autre.

Dans le même temps, une hausse de salaire dans les cabinets ministériels est prévu à plus de 20% !!!
Source : médipart

Avec un salaire moyen mensuel avec prime de 9 186 euros, les 232 membres des cabinets sont donc mieux lotis que nous pauvres contribuables, sans compter leur avantages de toutes sortes mise à disposition.

On va les surveiller eux aussi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.