Auteur de la série historiquo-fantastique Téméraire, Naomi Novik nous offre ici un roman félicité par de nombreux titres et pas des moindres :

  • Prix Nebula du meilleur roman 2015,
  • Prix Locus du meilleur roman de fantasy 2016
  • Prix British Fantasy 2016
  • Prix Mythopoeic 2016.

Publié en 20151 puis traduit en français et publié en 20172. Il s’agit du premier roman de l’auteur indépendant du monde qu’elle a créé.

Résumé :
Pour les protéger des forces maléfiques du Bois, les habitants d’un village peuvent compter sur le Dragon, un puissant mage.
Mais en échange, ils doivent lui fournir une jeune fille qui le servira pendant dix ans.
L’heure du prochain choix approche et Agnieszka est persuadée que le Dragon optera pour Kasia, belle, gracieuse et courageuse, tout ce qu’elle n’est pas.
Mais Agnieszka se trompe…

Biographie de l’auteur
Née à New York en 1973, Naomi Novik, américaine d’origine polonaise, est l’auteur de la série à succès Téméraire.

  • Broché: 505 pages
  • Editeur : Pygmalion (2017)
  • Collection : ROMANS
  • Langue : Français
  • Dimensions du produit: 24,2 x 3,3 x 15,4 cm

Déracinée est un roman aux allures de contes émerveillant. L’histoire racontée d’un point de vue d’une villageoise (Agnieszka) sort des sentiers battus que l’on pourrait lire plus classiquement dans des livres d’héroïc-fantasy. D’inspiration des pays de l’Est cela change des traditionnelles quêtes à la Tolkien (Le Seigneur des anneaux) ou encore David Benioff et D. B. Weiss (Game of Thrones).

Réaliste, féerique et immersif, au lieu des pages et pages d’aventures où les héros affrontent moult dangers, l’histoire se focalise sur la « cible » d’un dragon sorcier. En effet, celui-ci kidnappe une jeune-femme tous les 10 ans et… Bon j’arrête là sinon je vais tout vous faire découvrir. 🙂

Véritable oeuvre fantastique, on pourrait se croire dans une oeuvre de Disney proche de Belle et la Bête, mais là s’arrête la comparaison, car la suite n’est que pure maelstrom de magie féerique sur fond d’amitié féminine et intrigues plus ou moins abouties.

N’oublions pas l’étrange et fourbe bois qui est un autre acteur indéniable de ce roman, le « grand méchant du livre », entité corrompue qui essaye d’avaler la vallée.

Ce roman n’est pas sans défaut, parfois un peu fade, avec un manque de profondeur dans certains personnages, mais il se laisse lire et apporte un certaine fraîcheur qui pousse le lecteur a connaître rapidement la fin de l’histoire, en bref, le lire d’un bout à l’autre le plus vite possible.

 

{Article reçu en test par le partenaire}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.