Galerapagos est un jeu de survie sur une île ; Il semble idéal dans le style « jeu coopératif » en famille ou entre amis, jusqu’au moment où il faut penser chacun pour soi !

Pour survivre, il faut une catastrophe, forcément ! Après le naufrage de votre bateau, vous et les autres survivants ont la chance de trouver sur une île déserte, c’est déjà cela de gagné, sauf que l’eau et la nourriture ne sont pas suffisante pour la survie du plus grand nombre, encore plus pour tenter de quitter l’île. Donc même si le cadre est idéal pour passer de superbes vacances, il flotte un air d’urgence pour construire un radeau et quitter cette simulation de Koh Lanta version jeu de société.

GALERAPAGOS : coopérer pour lutter mais trahir pour gagner !

Galerapagos – démonstration en vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=ZWStTfexFiA

INFORMATIONS PRATIQUES SUR LE JEU :

  • Auteur : Laurence et Philippe Gamelin
  • Illustrateur : Jonathan Aucomte (superbes dessins)
  • Édité par Gigamic
  • Distribué par Gigamic
  • Contenu : 1 plateau de jeu, 3 marqueurs en bois, 92 cartes, 6 boules en bois, 1 sac, règle du jeu.
  • Format boite : H20 x L14,5 x P6,7 cm
  • Age : à partir de 10 ans
  • Durée d’une partie : moins de 30 mn
  • Nombre de joueurs : 3 à 12 participants

Contenu :

  • 1 plateau de jeu
  • 3 marqueurs en bois
  • 92 cartes
  • 6 boules en bois
  • 1 sac
  • règle du jeu

Le temps presse, après le naufrage, un énorme ouragan menace l’île, non content d’avoir survécu à l’océan, il vous faudra encore mettre les bouchées doubles pour construire un navire et quitter l’île… vivant !

A chaque tour de jeu, les naufragés devront choisir une action parmi les suivantes :

  • pêcher (pour manger)
  • recueillir de l’eau (pour boire et survivre, on rêve de pluie mais on craint l’orage…)
  • chercher du bois (pour construire le radeau, il faut 6 bois par personne pour construire « sa part » du radeau)
  • fouiller l’épave du bateau (pour récupérer des trucs importants… ou pas voire complètement inutile mais très rigolos)

Faites équipe pour survivre mais soyez prêt à sacrifier vos camarades en cas de pénurie. C’est là que la bas blesse, sans coopération, pas de nourriture, sans nourriture, on meurt. Mais tout donner aux autres n’est pas la solution, sans ressource de réserve, il se peut que vous ne serviez plus à rien et qu’on vous élimine de l’équation !

Attention aux serpents et autres bouffe avariés, car en plus d’être sous la menace de vos compatriotes, vous pourriez tomber malade… Un malade a-t-il sa place sur un radeau ? ;-D

Les règles sont simples sont assez facile à comprendre. Les parties sont animées car il va falloir marchander, débattre, promettre et faire des « fausses » alliances, pour s’en sortir vivant ! Et comme régulièrement il faut désigner un « volontaire » à sacrifier, on fera tout pour survivre… Parfois tout le monde meurt et il n’y a pas de jaloux, la vie est ainsi faite sur les îles désertes…

Certaines cartes n’ont aucun intérêt, autant les filer aux autres pour des parties de fou-rire des plus drôles, attention au retour de bâton par contre, ce n’est pas toujours la plus grande gueule qui gagne.

Plus il y a de joueur, plus la partie est fun, mais pas facile de trouver 12 survivants le temps d’une ou plusieurs parties. Surtout qu’à la fin, on ne les regardera plus pareil, c’est quoi, se faire bouffer par sa propre femme parce qu’il n’y a plus de ressource, ça fait mal au ventre !

La partie se déroule entre 6 et 12 tours. En effet, l’ouragan est placé au hasard dans les 6 dernières cartes de « météo » (interdiction dans les 6 premières) et donc la partie se déroule de 10 à 30 minutes maximum si vous êtes nombreux.

C’est un jeu intéressant qui ne nécessaire pas beaucoup de réflexion, ni de stratégie, car tout peu arriver pour survivre, même les alliances les plus folles ! Galerapagos cible plutôt les ados et les adultes que les jeunes enfants. Personnes susceptibles s’abstenir.

Sur le site des créateurs du jeu, il existe des règles alternatives si, par hasard, le jeu devient lassant : http://www.galerapagos.com/variante

{Article de présentation du produit en partenariat avec la marque}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.