generation Z

Nos enfants font partie de la Génération Z et suivante, dite aussi génération silencieux ou alpha. Depuis tout petit, ils baignent dans l’univers des nouvelles technologies numériques (post année 1995).

Bébés et nourrissons ils en sont encore étrangers, mais ils rattrapent vite leur retard avec la venue de plus en plus puissante (et poussée par le marketing et la publicité) des jeux et jouets hight-tech / électroniques et surtout maintenant connectés.

Cette cyber-génération peut-elle donc vivre sans écran ? Même en évitant à 200% cet attrait de notre monde d’aujourd’hui, ce n’est pas possible. A part un isolement totale au fin fond du d’une grotte dans les Pyrénées, l’enfant sera attiré par les écrans.

N’oublions pas l’apprentissage passif (très puissant) via le modèle parental et familial (télé, console, smartphone, ordinateur, tablette, …). La structure familiale a changé, les cultures se diversifient, et le contenu à l’information est plus facile.

Ajoutons à cela l’école qui se font un devoir (à raison) de leur inculquer les base de l’informatique très tôt. De nos jours ne pas savoir se servir d’un ordinateur (ou équivalents comme les tableaux connectés) ne serait pas un cadeau pour l’enfant…

Et nos petits deniers ? Nés à l’heure du digital, la souris est préhistorique pour eux (s’ils la connaissent d’ailleurs), un glissement de doigt permet de tout savoir, tout voir, tout comprendre.

Entre mon grand de 9 ans et demi et mes deux derniers (surtout ma fille de 3 ans et demi), c’est le tactile qui est maître ou le paddle central des ordinateurs portables (on n’a plus de PC de bureau chez nous, on s’adapte eux encore plus).

Nageant dans un environnement high-tech, il est plus facile pour eux d’y évoluer que notre génération.

Génération Z : des enfants stressés, survoltés, curieux et exigeants

enfants génération Z

Se sont certains qualificatifs donnés pour cette génération d’enfants.

Le comportement d’un cerveau soumis aux nouvelles technologies réagira autrement que celui de nos aïeuls. Il gagne en vitesse et automatisme intimement lié à leurs émotions immédiates, laissant de côté la maîtrise de soi, la prise de recul et de synthèse, en autre.

Il rêve de réussite, d’argent, ils se débrouillent, veulent plus !

Mon Grand rêve devant ces héros ado dans les revues scientifiques qui gagnent le respect de leur paires avec leur trouvaillent (et le chèque bonnus à la clé), il a des projets, des rêves… Naïf dans le monde des adultes, il propose des projets les plus fous pour gagner de l’argent de la puissance… Génération Z junior en action ! On ne détruit pas, on écoute, on rêve avec lui, on conseille, c’est mieux.

Rapide ? Trop parfois. Les « je m’ennuie » sont répétitifs, partout, à chaque instant. Ils sont impatients, il faut le tout, tout de suite sans pause entre deux. Ils ne savent plus patienter, prendre son temps, rêver à ne rien faire.

Et les écrans oui, mais pas que ! Ils ont envie de bouger, sont curieux de tout, poses 1001 questions auxquels nous avons du mal à répondre comparés à notre propre enfance.

G-Z : séparés du monde des adultes

Notre code, notre culture, notre façon de faire les dépassent. Autonomes, rebelles, accros au Net et aux réseaux sociaux, leurs habitudes nous étonnent, nous dérangent aussi. La confrontation est constance, nos valeurs et la société qui nous a moulé ne leur conviennent pas.

Internet c’est tout pour eux : lieu d’échange, de culture, de découverte, de passion, micro-société alternative et virtuelle assurant leur appartenance à un monde connecté ou de futur connectés.

Leur culture littéraire et cinématographique c’est Hunger Games / Divergente / Le Labyrinthe et autres blockbuster à tendance dystopique (contre-utopique) prouvant que même (et surtout ?) des ados peuvent sauver le monde.

Belle exemple en vogue de comment affronter les règles et grandir sur les braises du passé…

 

Et dans 20 ans, comment seront nos petits enfants ?

 

Tous les jeudis (ou presque), ça causera « éducation » sur WonderMômes, c’est ma participation à son rendez-vous !

les jeudis éducation de Wondermômes

Les autres blogs qui participent :
Génération Z, peut-on encore grandir sans écrans ?,
Quelle pédagogie pour mon enfant ?,
Suivre sa propre voie éducative,
désamorcer un conflit en riant de soi et des autres,
quelle éducation pour mes enfants ?,
remise en cause de la notion d’autorité,
activités Montessori,

Envoi
User Review
0 (0 votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles