buzzoole code

Et surtout laves-toi bien derrière les oreilles !

laves-toi bien derrière les oreilles

laves-toi bien derrière les oreilles

Combien de fois j’ai entendu cette phrase dans la bouche de ma mère, et par automatisme je le demande aussi à mes enfants… mais pourquoi donc en fait faut-il se laver derrière les oreilles tout le temps jusqu’à plus d’âge ?

Parce que, je peux comprendre qu’un tout petit bébé peut être bien sale derrière les oreilles, des croûtes de lait, de la crasse dans les plis du nourrisson, du savon mal essuyé, des fissures ou de petits bobos peuvent y apparaître. Il suffit alors de nettoyer régulièrement avec un coton tige humide ou de l’huile d’amande douce, en une ou plusieurs fois, avec douceur, patiente et persévérance.

Mais les enfants plus grands ? Leurs oreilles sont grandes, décollées du crâne, parfois en feuille de choux, et pas forcément plus sales qu’ailleurs… Oui, oui, j’ai fais des recherche, c’est une zone qui serait propice au développement de bêbêtes, etc. Mais d’autres études américaines ont démontrés qu’il ne fallait pas (trop laver ces endroits car justement le cérumen protégerait les oreilles et aurait un rôle auto-nettoyant (surtout éviter les coton-tige) !

savon derrière oreilles

D’ailleurs, à partir d’un certain moment cette phrase disparaît de notre vocabulaire pour se situer dans des endroits nettement plus odorants. Surtout durant la (longue ?) période du “maman, maman, je sais m’essuyer tout seul” ! Hum, hum… Et ensuite plus grand encore, de l’autre côté, lorsque les poignets deviennent douloureux pour se soulager… voire même du corps entier, pour les ados et plus si affinités, lorsque le bain devient une perte de temps et les ennemis des garçons, parce que les filles, elles, préfèrent se blottir dans de l’eau chaude et parfumées comme les princesses… Enfin là, j’extrapole, on verra avec l’âge.

Mais alors les oreilles ? Dedans, oui ça pue si on met le doigt et qu’on renifle, y a des trucs qui sortent, de la cire à bougies d’Ogre, mais bon, derrière…  Et ils font pas cacas derrières les oreilles ! Les mômes n’y planquent pas de Mickey non plus et encore moins des réserves comme la Barbe de Tonton André (c’est juste pour exemple, j’ai pas d’Oncle de se prénom là)… Alors pourquoi les obliger à se laver derrière les oreilles plus qu’ailleurs ? Des idées ? ;-)

En connaissez-vous d’autres, des phrases toutes acquises comme celle-ci qu’on ne remet jamais en cause ?

Crédit photo : http://www.sxc.hu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

5 comments

  1. Bonsoir,
    merci beaucoup pour le partage de ce conseil, moi aussi je me rappelle de ma mère quand elle insistait pour se laver bien derrière les oreilles

  2. OOOhhh cette parole me rappelle bien le dimanche ou on avait le rituel du bain avec mon frère et ma soeur. En plus du cauchemar de la fin du weekend et celui d’un dimanche super lourd, on devait faire le bain et frotter. On sortait tous rouges, ct vraiment une punition pr moi :(

  3. Chipie

    A la maison c’était “Frotte bien! et qu’ça brille!” Ben, je le dis également à mon Loupiot quand il est décidé à se laver tout seul comme un grand! ;-)