Ok le film est déjà sorti depuis plusieurs mois au cinéma, mais je n’avais pas tilté sur un spoile courant sur le net entre les deux films : Mario ferait parti des personnages du prochain opus « Les mondes de Ralph ».

Sauf que non en fait !

Le réalisateur Rich Moore insiste bien sur le fait que chaque apparition d’un personnage de jeu-vidéo a eu l’autorisation de leur propriétaire. Pourtant Bowser était apparu dans le premier volet et que plus d’un pensait que Mario serait de la partie ensuite.

Pour en savoir plus, il faut se pencher dans le scénario du film. Clark Spenser le confirme d’ailleurs dans une interview. Ce n’est pas l’envie qui leur a manqué d’intégré Mario et pourquoi pas toute la clique des jeux de cette franchise, mais il ne s’intégrait pas du tout dans l’histoire écrite.

Si, on a pu voir des publicités diverses et variées comme des propositions de jackpot city tours gratuits, les géants du Web comme Amazon, Disney (forcément), et d’autres dont ils ont eu les droits d’utilisation de leur logo et marque, le projet ne pouvait pas faire intervenir MARIO !

Ce qui est dommage, car une partie de l’histoire fait apparaître une course folle dans un jeu en ligne, pourquoi alors Mario n’aurait-il pas pu faire partie des personnages de ce jeu avec un Kart comme le jeu-vidéo Mario-Kart ?

Tout bonnement du fait de la notoriété du personnage. Il était impossible pour Disney et le producteur de faire apparaître Mario comme un simple caméo ! Il devait devenir un personnage récurrent et en premier plan, hélas, ce ne fut pas possible.

Les Mondes de Ralph 2 se focalisent sur les personnages centraux de l’histoire, même si de nouveaux apparaissent, le but n’était pas de faire défiler le plus de références possibles, tel que dans le film Ready Player One.

Pourquoi pas dans le suite ? Clark Spenser n’abandonne pas l’idée d’intégrer Mario dans la franchise, donc on peut encore espérer le voir arriver dans Les Mondes de Ralph 3 ? Pourquoi pas…

A savoir, près de 1000 marques, logos et références ont été intégrées dans le film selon Le Parisien, plus les autres références aux différents Disney, sans compter Star Wars. Dans la « vraie vie » ou dans la vision « Internet » du film, autant de détails qui sautent aux yeux plus ou moins facilement.

Voici un petit listing des références Disney :

  • Nick Wilde de Zootopie, Vanellope le croise
  • L’ombre de Peter Pan, Hei Hei et Grincheux, vus rapidement sur plan du film
  • Anna, sous la forme d’une poupée
  • Les blocs mystères de Super Mario Bros, dans un pièce derrière Vanellope et Ralph
  • Baymax et des Tsum Tsum
  • Buzz l’éclair
  • La maison de « Là-Haut »
  • Kermit la grenouille
  • Iron Man
  • Les Stortroopers
  • Eve
  • Arlo
  • Des affiches de vieux films Disney tel que « Sleeping Beauty » ou encore « Jungle Book »
  • Bourriquet
  • Dumbo
  • Les quatorze princesses « officielles » dans une version plus que moderne + leurs animaux de compagnies
  • Bébé Vaiana
  • Yoda et Chewbacca
  • La lampe d’Aladin
  • La poële de Raiponce

Et les logos des grandes marques d’entreprise ou de jeu tel que :

  • Facebook
  • Youtube
  • Gran Turismo
  • Amazon
  • Snapchat
  • Twitter
  • Meetic ou Tinder, pas très facile à élucider, mais c’est un site de rencontre célèbre
  • Marvel
  • Pixar
  • Allocine

Il y en a beaucoup plus encore, trop pour les lister ici. Je vous invite plutôt à re-regarder le film afin de les noter de votre côté.

A savoir que Disney n’a jamais rien payé en droit pour l’utilisation des logos dans le film. Etrange, non ? Aux Etats-Unis, la loi du Fair Use, régit l’utilisation des marques dans les films (en autres). Et donc l’utilisation de marques et de logo de manière raisonnable ne demande donc aucun droit financier. Ils ont tout de même un peu peur, mais les marques ont joué le jeu et ont bien apprécié leur apparition gratuite (un peu de pub ça fait pas de mal) dans le film.

A contrario, les réalisateurs du film, ont été voir les différentes filiales de Disney (Marvel, Pixar, Lucasfilm, …) afin d’avoir leur accord pour intégrer leur contenu dans le film, mais aussi leur point de vue et expertise sur l’animation de leurs personnages.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.