Web
Analytics

Si j’étais un homme…

un-homme

Aujourd’hui, je laisse la place à une vilaine blogueuse (c’est elle qui le dit, hein ! mdr), Anna, du « Blog d’Anna », qui vous compte sa vision si elle était un… homme ! 😉

Bonjour à tous, Papa Blogueur, m’a gentiment invitée à écrire une bafouille sur son blog (ndlr : de rien, de rien ;-D). Alors déjà un grand merci, je suis honorée. Il m’a suggéré des idées ou bien de faire ce qu’il me plait. Son idée de  » si j’étais un homme » m’a séduite, alors je me lance.

Si j’étais un homme…

Si j’étais un homme, je pourrais brasser de l’air et jouer au moulin à vent tout en faisant croire à tout le monde que je suis très occupé (ndlr : on fait vraiment ça nous ? lol). Et pendant ce temps là, ma femme arriverait à préparer les affaires des enfants, les habiller, elle même s’habiller, s’assurer que tout le monde est ok, moi je me serais occupé de moi et c’est déjà pas mal (ndlr : et parfois la femme doit aussi préparer les affaires de l’homme, enfin ailleurs, pas chez moi, sinon je pars sans rien mdr)!

Si j’étais un homme, je pourrais rester au lit quand je suis malade et feindre une agonie terrible, à base de ARGHHHHH et autres simagrées.

Si j’étais un homme, je me raserais tous les jours, et comme je serais maladroit, je me couperais tous les jours. Et cela serait très chiant ! Mais je ne m’inquiéterais pas de savoir si le lavabo est propre après mon passage, si j’ai rangé ma mousse à raser ou mon rasoir. Je serais que ma femme est là pour s’occuper de ranger. Et puis, moi le matin j’irais bosser, je n’aurais pas le temps ! Quoi ma femme travaille aussi ? Oui, mais elle est tellement organisée ! (ndlr : car elle a lu 57 livres sur l’organisation de la maison, l’homme lui, cale la table avec lol)

Si j’étais un homme, je n’aurais pas à me soucier de l’impact d’un enfant dans ma vie professionnelle. Non, je serais congratulé sur ma carrière professionnelle et ma vie familiale, félicité d’agrandir la famille et d’avoir des spermatozoïdes de compétition. D’assurer à tous les niveaux. Personne ne me demanderait si le choix de devenir papa va avoir des conséquences sur mon travail. J’aurais la chance d’avoir une femme adorable pour choyer et s’occuper de ma progéniture. Moi, j’aurais juste à me concentrer sur une mission simple : énerver les enfants en jouant avec eux, juste avant de demander à ma femme d’aller les coucher ! (ndlr : je proteste, chez nous les enfants s’énervent sans nous ! lol)

Si j’étais un homme, mes kilos en trop deviendraient charmants et on m’identifierait à un gros nounours. Je serais attachant avec mon gros bidon où on aurait envie de venir se lover, tel un coussin moelleux et confortable. Si j’étais un homme, mes rides augmenteraient ma virilité et me donneraient un charme fou. Sans parler de mes tempes grisonnantes qui me donneraient un faux air de Georges Clooney, super sexy (ndlr : t’entends ça chéri ? J’ai un air de George Clooney ? Quoi de loin et sans jumelle, pffff lol).

homme

Si j’étais un homme, je ne serais pas comment fonctionne une machine à laver et ce que veut dire adoucissant, cycle, tri du linge. D’ailleurs dès que l’on me parlerait de tri du linge, mon cerveau se mettrait systématiquement sur OFF, car c’est beaucoup trop compliqué à comprendre. Ma seule inquiétude sera de savoir, si ma chemise préférée est bien repasser pour le boulot, oui, la bleu. Parce que je n’aurais pas envie de mettre les autres qui sont dans mon placard, repassées, non je voudrais celle qui n’est pas repassée.

Si j’étais un homme, je ferais pipi debout. Je serais plus tranquille pour me vider la vessie, fièrement, debout, les jambes légèrement écartées. Parce que faire pipi accroupi …, les fesses en l’air, s’efforcer de bien viser pour éviter de se pisser sur les chaussures, c’est reloud.

Si j’étais un homme, je pourrais aussi me gratter fièrement les attributs et cela me ferait du bien. Sans gène avec décontraction et bonheur, le bonheur de se gratouiller là ou cela fait du bien. Personne ne trouverait mon geste déplacé, mais naturel, un besoin d’homme ! (ndlr : et tu as oublié les pet et autre rototo ! mdr)

Si j’étais un homme, célibataire, je pourrais avoir pleins de conquêtes et je serais qualifié de Don Juan et je serais respecté par mes congénères pour cela. Non, personne, ne me dirais :  » t’as vu la chaudasse, une vraie salope, il y a que le train qui ne lui ai pas passé dessus ! «  J’entendrais plutôt :  » t’as vu le mec, cela doit être un super bon coup, une nouvelle nana tout les soirs, quel santé ! « 

Si j’étais un homme, je connaîtrais l’impression d’avoir un sexe en érection et d’avoir une libido plus mécanique. Une libido plus animale, sans questionnement, sans besoin d’avoir un contexte et autres fioritures dont s’emmerdent les nanas. Le lieu, les petits cadeaux, ah oui et surtout, la discussion. Pas besoin de discuter, de communiquer, juste de « baiser ». (ndlr : je proteste Mr le Juge, cette femme ne sait pas ce que c’est un homme mdr).

Si j’étais un homme, je ne me prendrais pas la tête avec mes potes pour des conneries. J’éviterais, les rivalités de nanas, les réflexions à la con qui terminent par « non, mais je rigole », les remarques sommes toutes gentilles mais pleines de sous entendues, de jalousie.

Si j’étais un homme, j’aurais moins de jugement attentif parce que ma cravate n’est pas parfaitement assortie avec mon costume ou parce que j’aime être en short / t-shirt le week end. Non, je serais même excusé :  » sa femme n’a pas du avoir le temps de repasser la bonne cravate « , voir je serais plaint :  » le pauvre, sa femme s’occupe mal de lui ! « 

Si j’étais un homme, je serais ambitieux et personne n’y verrait autre chose que de l’ambition. Je serais admiré pour ma volonté d’avancer, personne ne me dirais que j’essaye de prendre la place de quelqu’un d’autre ou que je privilégie mon boulot à ma vie de famille.

Si j’étais un homme, je ne pourrais pas séduire les gendarmes pour éviter une amende avec un joli sourire. Les Gendarmes pourraient penser que je me fous de leur gueule et je me prendrais une amende pour outrage à agent.

Si j’étais un homme, je ne serais pas heureux, pas heureux, car j’aime être une femme. Je sais que la vie de la femme n’est pas évidente de nos jours, nous devons accepter et assurer dans de nombreux domaines, avec une pression induite de devoir tout réussir. Nous sommes comme les chats, nous avons plusieurs vies. La seule différence c’est que nous les femmes, nous les vivons toutes en même temps : la vie de femme, la vie de famille, la vie d’épouse, la vie d’amante, la vie professionnelle, la vie de femme de ménage, la vie de cuisinière, la vie d’animatrice de club pour enfants, la vie d’amie, la vie de confidente… Nous avons cette chance d’avoir de nombreux rôles qui sont en majorité enrichissant pour notre vie et même si parfois, j’ai envie de dire stop, jamais, non jamais je ne pourrait être un homme. Je suis fière et heureuse d’être une femme, de donner la vie tout simplement. C’est un honneur que je n’échangerais pour rien au monde. Et puis, cela peut servir lors des contrôles de gendarmerie ;-).

Note finale de la rédaction (c’est à dire mouaaa) : un article très humoristique à prendre au second degré hein les gens ? lol. Qui est partant parmi les papas pour me faire « Si j’étais une femme ? », allez, j’attends vos propositions !

Merci Anna pour cette tranche de rire. Au fait tu as oublié de dire que si tu étais un homme, tu ne serais pas ennuyé par les anglaise ! Mouahhahahaa

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

17 comments

  1. apprentiesuperwoman

    J’adore! Très drôle! Bien sûr qu’on le prend au second degré 🙂 L’autodérision ça fait du bien 🙂 Se moquer gentiment de l’autre sexe,ben ça fait du bien aussi (quoi? on est juste humain non?)

    • oui c sur car au premier degré ça ferait mal, on n’est pas comme ça nous les hommes, enfin je crois mdr

  2. kategriss@maman le tuto

    Haha, sympa, pleiiiiin de préjugés mais sympa. Si tu veux je suis partante de te faire un « si j’étais un homme » TOTALEMENT à l’opposé 😛

  3. Floflo

    heureusement qu’il y a le dernier paragraphe !
    Et sinon, moi si j’étais un homme, je ferai semblant de ne pas entendre quand ma femme de demande de faire un truc…

  4. Supamam

    ^^ très bon !
    J’aurais rajouté, si j’étais un homme je me vanterai de mes dons de geolocalisation alors que je ne sais jamais ranger mes fringues dans le même placard ! :p

  5. Floflo

    Oui, il fat semblant ! Ou plutot, non, il n’est pas capable de cuisiner, regarder la TV, écrire un mail, un message… sans m’ecouter !
    Alors ce ‘est pas de sa faute !
    Mais moi je ferai exprés :-/

  6. mère pas parfaite

    mdr! excellent! 😉
    j’adore et j’adhère à tout ce qui a été dit (heu oui faut rajouter que l’homme s’en fout de « dame nature » chaque mois hein)

  7. mère pas parfaite

    j’ai hâte de lire ça alors! Je pense qu’il va y avoir vengeance lol

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Les cookies nécessaires au bon fonctionnement du site.

_cfduid, CookieConsent, csrftoken

Marketing

Receuilles des données anonymes dans le but d'afficher des annonces publicitaires ciblées.

a, ab, bsw_sync, c, ck1, CMDD, CMID, CMPRO, CMPS, SMSC, SMST, collect, CONSENT, dpixel, drtn#, DSID, everest_g_v2, everest_session_v2, gglck, gi_u, GPS, i, id, IDE, impression.php/#, khaos, mc, mdata, mid, na_id, na_tc, NID, pd, PREF, r/collect, rlas3, rtn1-z, rur, s, TDCPM, TDID, test_cookie, tuuid, tuuid_lu, u, urlgen, uuid, uuidc, VISITOR_INFO1_LIVE, YSC

Statistiques

Ceux-ci sont utilisés pour suivre l'interaction de l'utilisateur et détecter les problèmes potentiels. Ceux-ci nous aident à améliorer nos services en fournissant des données analytiques sur la façon dont les utilisateurs utilisent ce site.

_ga, _gat, gid, _pinterest_cm, d

Autre

Balise script

b30msc, bsc, btc, cookie_notice_accepted, dp, google_experiment_mod, google_pub_config, History.store, id, mdata, o2switch-PowerBoost-Protect, sc_is_visitor_unique, sc_medium_source