Il y a quelques temps, lors d’un déménagement où je conduisais un véhicule utilitaire de location, j’ai pris le chemin de la station service attenant à un supermarché CORA et heureusement que mon copilote m’a averti à temps, car j’aurai pu emboîter le haut de la camionnette dans la barre de limitation de hauteur.

Mais tout le monde n’a pas cette chance. Il y a peu j’ai vu un véhicule du même type s’encastrer joliment dans un des mini-tunnels de la communauté urbaine de Lille que j’emprunte, en direction Roubaix / Tourcoing. Un peu comme ce bus décapité en 2014 si vous avez vu l’info passer à la télé, à l’époque. Ouch, que de dégâts !

Si parfois, les dommages sont légers, à d’autres moment les malheureux peuvent changer de voiture et commander une carte grise par internet, ça ira plus vite, en tout cas plus rapidement que de repartir à pied. Car la plupart des conducteurs roulent trop vite sur ces voies centrales limitées en grande partie à 70 km/h. Il n’est pas rare que je reçoive des appels de phare car je bloque ma vitesse avec le limitateur de la voiture. Sans compter les deux roues qui se croivent tout permis !

Outre les dégâts matériels pour le conducteur et la ville, ces accidents bloquent la circulation sur le trafic de façon immédiate, mais aussi en tâche d’huile sur les voies létérales voire même le périph si cela se prolonge, le temps de retirer l’engin de là. Et l’assurance ne couvre pas forcément ce genre de dégâts surtout en cas de location.

Cela me fait même penser à l’été dernier, où une voiture avec un coffre de toit à percuté une de ces barres de limitation de hauteur. Le coffre a été arraché des barres et a attéri par terre derrière la voiture, libérant tout son contenu sur le bitume…

Et vous, vous est-il déjà arrivé de ne pas faire attention à la hauteur d’un véhicule employé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.