buzzoole code

La vérité sort de la bouche des enfants ou comment nous mettre les points sur le “i” !

Récemment Mr Grand, (presque 7 ans) sort à sa maman, suite un ping-pong de phrases plus ou moins emplies de sous-entendus (vous me comprenez) : “de toutes manières Papa et toi vous n’êtes jamais d’acccord !”. Maman lui demande alors dans la foulée “Qu’est-ce qui te fait dire cela ?”, réponse de Mr Grand, dont le cerveau ressemble fortement à celui d’une femme, il turbine sans arrêt (mdr),Vous vous disputez tout le temps sur tout !”.

Ah ! Ah !…

En fait pas “Ah! Ah!” du tout.

Que faut-il retenir de cette simple phrase ?

  1. Notre grand écoute beaucoup plus de choses qu’on ne le pense,
  2. Il réfléchit, analyse et créé ses propres conclusions,
  3. Il ose dire ce qu’il pense, par forcément au bon moment, mais bon passons,
  4. Il nous met devant la réalité en face, il le dit c’est tout, c’est un fait pas une critique !
Mr Grand est curieux, très, trop même parfois, certaines choses ne le regarde pas et il prend la permission de farfouiller dans certains endroits qui ne lui sont pas réservés, heureusement sans grande gravité, juste pour “savoir”.
Pour exemple, à 5 ans il a voulu tout connaître du “comment on fait les bébés”, pas la sexualité, non, le principe biologique. L’histoire des graînes, des fleurs ou des roses, c’est du flan et il s’en fichait. Du concret il voulait… heureusement pour moi c’est à sa maman qu’il a posé les question (quoi lâcheur ? lol). Maintenant il sait pourquoi son sexe pendouille et celui de la femme est “à l’intérieur”, d’où l’expression du “rentre-dedans” ! mdr, etc. Vous connaisez la musique, pas besoin de vous faire un dessin ! En sus, il connaît aussi la différence entre une voie basse et une césarienne, par là où il est né, bref, on devrait le surnommer Mr Wiki ! mdr

Je vous passe toutes ses questions quotidiennes, sa soif de savoir sur “l’espace”, et oui la terre est ronde, tourne sur elle-même et autour du soleil, la lune idem mais autour de la terre, et si on la voir encore le matin alors que le soleil est là, cela veut dire que de l’autre côté de la terre… ben il ne la voit pas ! Logique mais bon, à cet âge je ne sais pas si tous les zozos ont les mêmes réflexions.

Revenons à nos moutons…

Quel est la moral du début de cette histoire ?

En fait, on ne se rend pas forcément compte que notre comportement passif influe autant sur nos enfants.

Pourquoi Passif ? Je le compare au temps passé activement à l’éducation de nos progénitures. L’amour, le jeu, la morale, l’apprentissage, les conseils, tout cela nous sommes “conscient” de le donner, mais il y a tout le reste. La vie quotidienne, nos états d’âme, nos réactions en live, etc.

Pourquoi les enfants connaissent-ils de “gros mots”, tout simplement parce que nous les employons !

Très tôt l’enfant nous “clone”, nous sommes leurs modèles, nous sommes leurs “héros“, nous sommes “leurs parents“. Ceux qui connaissent tout, dont ils pourront toujours demander de l’aide en cas de besoin, etc.

Pour exemple, notre petite dernière de près d’1 an réclame de manger comme nous. Je ne parle pas de la nourriture, car nous lui réservons maintenant une part quasi identique, préparée exprès à son attention, mais selon ses besoins et ce qu’elle a droit ou pas, mais elle veut une assiette et des couverts… comme nous ! Tant pis si elle en met partout, faut bien qu’elle apprenne, non ?

Voilà où je veux en venir, les enfants nous espionnent, réfléchissent et tentent de reproduire nos faits et gestes mais aussi notre façon d’agir. Si tout le temps, entre parents, nous nous chamaillons, que vont-ils penser ?

  • Papa et maman se s’aiment plus…
  • Ils vont se quitter ?
  • Où irons-nous ?
  • Nous allons (et sommes ?) malheureux ?
OK, j’extrapole puisque Mr Grand prend nos chamailleries pour ce qu’elles sont : “nous ne sommes pas souvent d’accord” !
Que devons nous (parents) faire afin de “mieux éduquer nos enfants” même passivement ?
Une chose est sûr, les :
  • Disputes,
  • Paroles sensibles,
  • Réflexions tendancieuses, politiques, sexuelles, et j’en passe…
  • Enfin les trucs de / pour “grands” quoi !
Doivent être abordées hors des yeux et des oreilles de nos progénitures ! Attention “au soir”, pensant que Mr Grand dormait on a discuté de “trucs” sur son comportement, il ne dormait pas et à tout entendu et… c’est intégré à notre conversation depuis sa chambre ! mdr

Nous ne devons pas non plus réfléchir à chacun de nos actes, mais si déjà nous faisons un effort sur ce point, les enfants nous verrons d’un autre oeil, plus positif sûrement.

Et quand à nos “chamailleries” ?

Et bien il a raison ! J’ai souvent tendance à reprendre ma femme sur un point parce que… ben parce que c’est tout ! C’est un de mes défauts, je dois “toujours” critiquer, reprendre ou dire quelque chose. A force ma femme me le reproche et je fais de gros efforts sur ce sujet, mais le mal est fait, la preuve tout en haut !

Maintenant que je sais en sus que cela gêne les autres, c’est encore pire, donc je fais d’autant plus attention car en fin de compte, même si je n’ai pas le dernier mot, est-ce important ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

7 comments

  1. oui, c’est sûr qu’il faut faire très attention à ce qu’on dit et à nos disputes. Ma puce depuis ses 2 ans répète absolument tout. Et là (elle a 3 ans aujourd’hui!) on se demande toujours d’où elle sort ses expressions: “c’est qui ce mec?” et autres encore moins jolies. Ben de nous pardi. La honte! Et même quand elle semble à fond dans ses jeux, elle répète ce qu’on dit ou nous corrige…Allez courage, on n’est pas des parents parfaits, mais ce qu’ils doivent retenir par dessus tout c’est qu’on les kiffe à mort, qu’on ne pourrait pas vivre sans eux! Merci pour cet article.

  2. Mamananonyme

    ma grande (5 ans) est comme le tient au même âge… la sexualité l’interesse, il faut que je me trouve un bouqun pour ne pas lui en dire trop non plus…

    Elle sait d’ou sorte les bébé – grossesse de la petite oblige – elle sait que quelqu’un aide à faire sortir le bébé – naissance physio et accompagnement global oblige –

    pour le reste, pour le moment je botte en touche, lui promettant de lui en parler très vite.

    La mort aussi c’est son truc du moment. elle a peur que je meurt…. elle sait que c’est pour toujours.

    Là, je ne vais pas trainer pour lui repondre, je ne veux pas qu’elle developpe des angoisses. C’est d’autant plus complexe que nous ne croyons pas au paradis, dieu … alors que ses copines lui parle d’aller au ciel …

    Plein de sujet d’article pour la rentrée donc !

    bises

  3. Sans devenir paranoïaque, il est important de faire attention à ce que l’on fait ou dit. Par exemple mon dernier avait adopté des intonations et je me suis aperçue en fait qu’il imitait son papa.

  4. Oué, ben ça me rappelle un épisode de la semaine dernière pour lequel je ne suis pas fier. la scène : on s’engueule avec Super-maman, devant Mychoup’. Je vois bien que bébé essaye de calmer le jeu, en venant tour à tour nous faire des calins (ce n’est pas son habitude). On se calme mais on discute quand même avec véhémence. Résultat : on mettra 1 heure à coucher bébé, alors que d’habitude, elle plonge dans les bras de Morphée immédiatement.
    On a culpabilisé comme tu ne peux pas imaginer.

  5. Souvent, j’entends “les enfants sont des éponges”. Pas comme Bob mais pas loin ! Dans la SpiderFamily les disputes arrivent aussi. (tu imagines bien) On essaye de les avoir en anglais. Mais comme ce n’est pas notre langue maternelle, je leur ai expliqué pourquoi, dès fois, il y avait des mots pas beaux qui sortaient de notre bouche. (et surtout, on essaye de se limiter au max)
    Pour la curiosité, je suis bien servie. D’ailleurs, chaque semaine je rédige un article pour raconter un sujet “sensible” abordé avec mes enfants.

    • j’irais lire tes articles dès que j’ai 2 minutes alors merci pour l’info