Article orienté petite enfance pour une fois afin de répondre à quelques questions posées récemment par une de mes lectrices, par rapport à un de mes Posts sur Facebook.

Les petits avancent progressivement. Ils commencent par se retourner seuls, ramper, se tenir debout puis marcher. Cette dernière étape est la plus marquante. Après tout, les premiers pas signifient l’entrée dans une toute nouvelle étape de croissance et s’accompagnent petit à petit d’un gain en autonomie.

Si, pour les petits, marcher est une toute nouvelle aventure qui mène à la découverte du monde, pour les parents l’heure est plutôt à l’angoisse. Les pieds fragiles et en croissance permanente des bébés demandent des chaussures adaptées et de qualité, afin d’éviter tous les risques existants pour cette étape de leur vie. Nous vous apportons toutes les démarches nécessaires pour choisir les chaussures adaptées à l’apprentissage de la marche chez les enfants.

Pourquoi bébé doit-il apprendre à marcher avec des chaussons ?

Les premiers pas de bébé se font généralement vers l’âge de 18 mois. Il commence tout d’abord par s’agripper au canapé, à la table basse, avant de mettre un pas devant l’autre. Les pieds étant encore en pleine croissance à ce moment, mal choisir les chaussures pour les protéger peut rapidement avoir une incidence sur la (future) morphologie du petit.

Il risque notamment des déformations causées par des chaussures inadaptées, dans lesquelles il est susceptible de ne pas correctement s’appuyer et endommager des tendons, muscles et/ou os de son pied fragile qui l’obligeront à devoir porter des semelles orthopédiques afin de les corriger.

De faux mouvements risquent aussi d’endommager ses chevilles et un manque de confiance peut le bloquer et lui ôter l’envie de remarcher avant des années s’il ne sent pas ses pieds et chevilles assez stables et bien maintenus durant ses premiers pas. Les chaussons offrent tout le confort dont les pieds du bout de chou ont besoin pour grandir et apprendre à avancer.

Aider bébé à faire ses premiers pas dans des mocassins en cuir

Le cuir est la matière la plus recommandée pour des chaussures premiers pas. Très souple, le cuir permet à l’enfant de commencer son apprentissage sans encombre, avec la sensation d’avoir les pieds nus, tout en gardant tous les critères de sécurité obligatoires.

Les matières synthétiques sont d’ailleurs beaucoup moins fiables que les matières naturelles telles que le cuir. Il faut savoir qu’opter pour des chaussons en cuir pour bébé c’est aussi laisser respirer ses orteils et cela évitera de les comprimer et empêcher leur croissance.

Pour éviter que le bébé ne se déchausse en cours de route, il est préférable de choisir un modèle maintenu par un élastique à la cheville. D’ailleurs, l’une des différences les plus conséquentes entre des chaussons classiques et les mocassins en cuir : ces derniers ne compriment pas le pied et permettent des mouvements en toute liberté.

Les semelles en suède, en crêpe ou en gomme des mocassins en cuir maintiennent le pied dans une bonne posture et sont antidérapantes pour éviter que bébé ne se blesse en glissant. Du point de vue esthétique, les chaussures en cuir sont aussi attrayantes que les classiques, si ce n’est plus, dans des motifs et des couleurs que vous pourrez choisir selon vos goûts. Le cuir permet également de protéger les pieds du bébé du froid, de la transpiration et de la chaleur.

Les souliers légers lorsqu’il commence à marcher

Une fois que votre bébé commence à marcher sans plus trop s’agripper autour de lui, commencez à envisager de troquer ses chaussons de premiers pas par des souliers légers et souples. De plus en plus proche des tennis, ce type de chaussures pour enfants sert surtout pour les découvertes en extérieur.

Pour protéger les petits petons de votre bébé, il vaut donc mieux penser à des chaussures à la semelle coussinée. Que ce soit dans le jardin, dans le parc ou une autre aire de jeux, les pieds encore fragiles de votre bébé ne sont pas toujours à l’abri d’un quelconque danger.

À partir de cette étape, vous n’avez plus nécessairement besoin d’envisager d’acheter des chaussures montantes, elles peuvent lui être autant efficaces que des chaussures basses. Néanmoins, assurez-vous que les chaussures de bébé soient de la bonne pointure pour éviter les sensations d’inconfort qui peuvent vite irriter le bébé et le décourager à marcher.

Vous pouvez également proposer de temps en temps à votre bébé de partir pieds nus en exploration du monde externe qui l’attend. Bien que très fragiles, les pieds du bébé doivent aussi découvrir les autres matières de l’extérieur (gazon, sable, etc.) afin de renforcer leurs muscles et favoriser leur bon développement.

Si parfois le pied nu est préféré pour ce type d’exploration, les chaussons en cuir permettent aussi de faire connaissance avec les autres matières présentes dans la nature grâce à leur semelle ultra souple et légère qui offrent justement cette sensation de pieds nus. Il a été prouvé que les enfants, une fois chaussés, sont plus enclins à apprendre à marcher grâce au sentiment de sécurité apporté par les chaussons.

Sandales pour accompagner les premiers pas de bébé

Les sandales sont aussi fortement recommandées par les orthopédistes, car ces chaussures encouragent particulièrement le développement des pieds de bébé, mais permettent aussi de prévenir les divers problèmes de déformation tels que les pieds plats, à condition d’avoir des semelles souples ou semi-rigides.

En effet, les pieds des enfants sont plats jusqu’à 4 ans environ. De mauvaises chaussures à la semelle rigide vont empêcher le pied de se développer ou encore de creuser la voûte plantaire correctement, ce qui entraîne donc automatiquement un pied plat non physiologique.

Pour les petits, il est préférable de se tourner vers les sandales en cuir souple et au maintien en élastique sur le devant afin de ne pas encombrer le pied tout en le laissant libre dans ses mouvements. Ce type de chaussures convient parfaitement à la saison printanière ou estivale, où les tongs n’ont pas encore leur place à cet âge.

Si les sandales sont montantes, vérifiez qu’elles ne recouvrent pas les malléoles, qui sont les os de part et d’autre de la cheville.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.