Plusieurs de mes collègues au boulot n’ont ni le permis et ni de voiture (logique non ?). Pourquoi ? Parce que cela coûte cher et que les transports en commun, le vélo ou la trottinette cela leur suffit. La plupart de ces cas là n’ont pas d’enfants. Oui c’est plus simple aussi, mais pas tous. Moi j’ai trois enfants, et je me vois mal tout faire en transport en commun. Certes cela serait un gain financier, l’abonnement métro/bus/tram est moins cher qu’un plein d’essence ou de gasoil, mais en terme de temps, je perdrais facilement 2h00 par jour (et/ou ma femme) !

Donc voiture obligé. Bon en plus c’est aussi pour pouvoir transporter ma belle-mère en fauteuil roulant à la maison, sinon on ne la verrait que rarement… Bref, c’est un autre sujet.

Revenons à nos voitures. C’est monstrueusement de plus en plus cher à l’achat mais aussi à l’entretien. Si les vieux modèles étaient quasi tous mécaniques, aujourd’hui c’est tellement technologique qu’à part avoir un beau-frère garagiste, faut mettre la main au porte-monnaie.

Passage par le garage

Un passage régulier chez votre garagiste ou votre concessionnaire, dont pour le contrôle technique obligatoire (rappelons-le), permet de détecter avant l’heure, l’usure et le remplacement de pièces mécaniques. Il est alors utile de comparer les prix des différents garage auto pour économiser sur l’entretien et la réparation de votre voiture. C’est ce que j’ai fait l’an passé pour changer mes 4 pneus. Un petit garage sans grande prétention, spécialisé dans les pneus, les freins et la clims seulement, m’a permit d’économiser 150€ sur du Michelin par rapport aux grands marques et à ma concession. Comme je ne leur doit rien, et bien je suis passé par eux !

Oui on pourrait se dire « pas grave, j’attendrai la panne ». C’est complètement débile, car une petite usure peut engendrer de graves conséquences voire des accidents impactant les occupants du véhicule mais aussi l’entourage extérieur de celui-ci (d’où l’obligation du contrôle technique et je pourrai écrire un article dessus, j’ai discuté près d’1h00 avec un des techniciens lors de mon passage là-bas l’an dernier).

L’intérêt de l’embrayage et de son entretien

Petit focus sur cette pièce. On se focalise souvent sur les pneus, les freins ou la clim. Mais l’embrayage doit aussi être vérifié régulièrement.

En effet, l’embrayage est une des pièces maîtresse de la voiture. Il est chargé de faire le lien entre l’énergie du moteur et des roues. Sans lui, impossible de changer de vitesse. S’il tient en moyenne les 100 000 kms, il est nécessaire de vérifier son état régulièrement. Il fait souvent parti de la check-list des vérifications à faire chaque années, en plus des freins, des pneurs, de la clim, …

Le prix du changement d’embrayage, tous comme les freins ou les pneus peut grimper rapidement, sans compter les conséquences sur les pièces qui l’entourent en cas de casse brutale. Une casse net de l’embrayage peut provoquer une casse de la boîte de vitesse et une usure prématurée du volant (di, si !). Et donc par conséquent un coût financier supplémentaire de réparation et temps de dépôt de la voiture. Encore plus s’il faut déposer le moteur pour réparer l’ensemble.

Pour ralentir le veillissement de l’embrayage, il est recommandé de passer au point mort et de lâcher la pédale d’embrayage lors de l’attente à un feu. Ce que nous faisons rarement car c’est un geste à faire en plus lors de l’arrêt et du redémarrage de la voiture. Et c’est une faute à corriger. De plus lors de la conduite, il ne faut pas garder son pied tout le temps sur la pédale d’embrayage, même une mégère poussée contribue à l’usure prématurée de la pièce. 

Prévenir vaut mieux que courir

Au quotidien, il est recommandé de vérifier manuellement et encore plus avant un départ en vacances (c’est l’occasion, non ?) les points suivant :

  • le liquide de refroidissement
  • le niveau d’huile moteur
  • le liquide de frein
  • la pression des pneus
  • la carrosserie

Pour ce dernier point la fiente des oiseaux et les moustiques écrasés sont très corrosif. Je m’en suis aperçu à mes dépends ! La peinture en a pris un sacré coup sous une grosse tâche blanche de fiente. Maintenant, je nettoie la voiture tous les mois dans un centre spécialisé. Sans compter la corrosion du sel l’hiver dans les régions où il est répondu abondamment.

Il ne faut pas hésiter, avec précautions, à apprendre à ses enfants comment faire les niveaux de liquide ou la pression des pneus. En leur apprenant les bases, cela leur servira dans leur futur. Moi personne ne m’a jamais rien dit, la première fois que j’ai du faire la pression des pneus, je n’en menais pas large.

Et vous, comment gérez-vous l’entretien de votre voiture ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.