L’attaque des clones, acte 3, ou quel sera le sexe de mini-moi 3

Il y a très très  longtemps, dans une galaxie lointaine, venait de se terminer la réunion de crise la plus importante de ce siècle. L’attaque de la nouvelle Etoile Blanche était imminente !

De nombreuses équipes avaient déjà tenté le coup mais jusqu’à alors aucune n’avaient réussi leur mission.

L’approche se ferait par un canon à pulsion ionique afin d’augmenter la vitesse des Ailes X et Ailes Y jusqu’au plus près de la destination.

L’ambiance n’était pas à la fête, le stress et la pression s’accumulaient sur la tête des binômes. Afin de passer une partie des défenses, il avait été décidé qu’en groupe de 2 les chances de réussites seraient nettement plus grandes.

L’heure H sonna, les casques bien fermés, les visières baissées, les valeureux pilotes mirent le contact de leurs puissants engins effilés pour la vitesse. C’est sur un fond de la cavalcade de la Walkyrie que les propulseurs grondèrent crescendo et dans un grondement sourd disparurent à l’horizon jusqu’au canon à impulsion ionique.

L’expérience était troublante. Une pression invisible enveloppa les équipes, certains, s’ils auraient pu, s’en seraient rongés les ongles, les autres étaient fascinés par cette cette onde de chaleur qui les submergea si brutalement et sans prévenir.

Enfoncés dans leur siège sous la pression, les équipes ne purent que subir l’impressionnante vitesse à laquelle ils furent soumis. Quelques une n’en réchappèrent pas, les autres fusèrent si vite que la brusque décélération finale fut plus choquante que traumatisante.

Atteindre l’Etoile Blanche ne fut pas pour autant un parcours sans faute. Les défenses mesquines tels que les boules gélatineuses et gluantes, ou plus visibles comme les tentacules tuberculeuses flageolantes firent de nombreux dégâts à travers les rangs des attaquants. Mais plus il y avait de pertes, plus le restant de la flotte mit un point d’honneur à atteindre leur but !

La voie fut enfin libre, il ne restait qu’une poignée de courageux chasseurs et l’Etoile Blanche grossissait à vue d’oeil. Le commandant en second, seul survivant des autorités présentes, donna l’ordre de trouver l’entrée secrète de l’Etoile Blanche afin de finaliser leur mission. Dans un ballet vrombissant de moteurs surchauffés, un binôme hurla soudain avoir découvert quelque chose, puis toute communication cessa.

Les survivants foncèrent vers la dernière position de leurs camarades pour retrouver les débris des moteurs de leurs congénères. Ils avaient pu entrer, tous les espoirs de l’humanité reposaient maintenant sur leurs épaules. Pour eux par contre, aucun retour à la base de possible. Les réservoirs de leurs chasseurs étant vides, ils se réunirent une dernière fois ensemble afin d’envoyer leurs espoirs vers les guerriers enfoncés au sein de l’Etoile Blanche.

A la base, l’inquiétude enfla, aucune nouvelle ne venait du front. Comment savoir si l’attaque avait réussi ? Ce n’est que plusieurs semaines plus tard, à partir de radios longues distances que des cris de joie résonnèrent dans l’amphithéâtre de l’Assemblée. L’attaque avait réussi, mais pour le moment aucun moyen de savoir où la fusion du noyau en était…

Ce n’est que très récemment que les dernières nouvelles atterrirent sur le bureau du général des forces alliées de l’Assemblée, L’évolution de l’Etoile Blanche se poursuivait à merveille, d’autant plus que l’on venait d’apprendre que c’était un binôme Aile X / Aile X qui avait franchi la porte secrète, dans un langage plus simple, c’est UNE FILLE ! :-D

Pour mieux comprendre, cliquez ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

8 comments

  1. Bravo!
    Une fille, je ne sais pas faire, j’ai 2 mini moi, des clones de moi même, ou plutôt des clowns de moi même…

  2. Oh la jolie métaphore :)

    Et de trois alors ? Tu as pensé à t’implanter un bras en plus lol

    Vas-tu aller jusqu’à 6 comme notre cher Léo Babauta ? (ou bien as-t-il déjà dépassé ce chiffre?)

  3. Comme quoi tu ne suis pas tout, j’ai 2 mini-moi, deux mini-zhommes ! ;-D
    Pour les bras, j’aimerais bien parfois, mais bon ce n’est pas encore à l’ordre de la biotechnologie actuelle ! mdr
    Et je m’arrête à 3, c’est déjà assez de travail…

  4. tofandtef

    Félicitations au chevaliers jedi et à sa princesse qui ont un nouveau padawan à élever maintenant !!!

  5. Félicitations !!
    J’ai une petite fille, c’est un grand bonheur… Les petits garçons aussi sûrement, mais je ne peux pas dire, j’ai pas encore testé ! ;-)

    J’espère que la maman va bien.

  6. Pingback: L’alimentation infantile, nous n’en savons jamais assez ! Posez-moi vos questions ! | Papa Blogueur

  7. Pingback: La bibliothèque, un lieu trop souvent oublié… | NetZ.fr

  8. Pingback: Pourquoi vous devriez faire votre pain vous-même ? | Papa Blogueur