web analytics
Famille

Comment trouver un job d’été quand on est lycéen ?

L’été approche, et avec lui vient l’opportunité tant attendue de décrocher un job d’été. Encore mineurs ou jeunes majeurs,

Comment trouver un job d’été quand on est lycéen ?

L’été approche, et avec lui vient l’opportunité tant attendue de décrocher un job d’été. Encore mineurs ou jeunes majeurs, il existe de nombreuses possibilités d’emploi de job estival qui vous permettront de gagner de l’argent tout en acquérant une précieuse expérience professionnelle.

Dans cet article, je vais vous guider pas à pas pour trouver le travail d’été parfait (à partir de 14 ans) en respectant les lois françaises sur le sujet. Le tout en vous assurant des conditions de travail optimales, ainsi qu’une rémunération juste. Suivez le guide !

Table des matières :

Comment décrocher un job d’été ? Comment trouver un travail quand on est lycéen ?

On le sait, les mineurs, les lycéens et les étudiants ont un budget limité. Ils comptent beaucoup sur la période estivale pour obtenir un complément de revenu. La période des vacances entre les mois de juin et de septembre est donc le moment idéal pour trouver un job d’été qui financera leur année et leurs projets.

Comment s’y prendre alors pour décrocher ces emplois saisonniers ? Retrouvez dans cet article tous mes conseils pour trouver le job d’été idéal !

Comment trouver un travail quand on est lycéen ?

Qu’est-ce qu’un job d’été ?

Le travail estival est un emploi saisonnier ou temporaire généralement occupé par des lycéens ou des étudiants. Ils profitent ainsi de leurs vacances pour travailler durant un des deux mois ou durant tout l’été. Certains même continuent leur emploi durant l’année scolaire, tel que dans la restauration rapide ou les drives.

Les jobs estivaux pallient le manque de main-d’œuvre dû aux pics d’activité touristique ou au départ en vacances des employés. C’est idéal pour les jeunes en recherche d’emploi !

Pourquoi chercher un job d’été ?

Lorsque l’on est mineur ou jeune majeur, chercher du travail peut être une expérience enrichissante et bénéfique à plusieurs égards. Outre le fait de pouvoir gagner de l’argent, cela permet d’acquérir de l’expérience professionnelle précoce. Cela offre également des opportunités d’apprentissage et de développement personnel.

Côté entreprise, il est important de comprendre comment gérer un employé mineur de manière légale et éthique.

Les avantages de chercher du travail en étant mineur

Gagner de l’argent

Soyons juste, le lycéen ou l’étudiant à la recherche d’un emploi est aussi en quête d’argent. Le coût de la vie augmentant, pouvoir payer ses études, son transport, ses repas et même pour certains son logement ou entretenir sa voiture, trouver un emploi saisonnier est donc très important pour ses jeunes.

Un expérience précoce

Travailler (en tant que mineur ou non) permet de développer des compétences professionnelles et d’apprendre les responsabilités liées au monde du travail. Cela peut être une expérience précieuse pour construire son parcours professionnel futur.

Les avantages de chercher du travail en étant mineur

L’apprentissage des compétences essentielles

Un lycéen de 16 ou 17 ans apprendra de nouvelles compétences telles que la gestion du temps, la résolution de problèmes, la communication, le travail d’équipe et la capacité à suivre des consignes. Ces compétences sont essentielles dans toutes les sphères de la vie. Il pourra même les reconduire dans son cursus lycéen et étudiant.

En effet, si l’ado poursuit un CAP, un Bac Pro ou encore, pour les plus âgés, un BTS, le job d’été aide à se familiariser avec le monde du travail, tout en gagnant de l’argent, ce qui n’est pas le cas pour les stages courts.

Le développement de la confiance en soi !

Le fait de travailler et de relever des défis professionnels contribue à renforcer la confiance en soi et l’estime de soi. Cela permet également de se sentir plus indépendant et autonome.

La construction du réseau professionnel !

Dernier point et non pas des moindre, et on ne le répétera jamais assez. En travaillant dès un jeune âge, le lycéen ou l’étudiant aura ainsi l’opportunité de rencontrer des professionnels et de se créer un réseau de pros. Celui-ci lui sera bénéfique dans le futur. Les contacts engrangés avec les petits boulots pourront potentiellement offrir des possibilités se stages, mais aussi de futurs emplois !

Entreprises, comment gérer un employé mineur ?

Passons maintenant de l’autre côté du miroir. Quelles sont les intérêts et les obligations d’un entreprise à embaucher les jeunes.

Entreprises, comment gérer un employé mineur ?

Le respect de la législation du travail

Les employeurs doivent se conformer aux lois et réglementations en vigueur concernant l’emploi des mineurs. Cela inclut des limites d’heures de travail, des conditions de travail sûres et adaptées à l’âge, ainsi que des pauses et des périodes de repos appropriées. Je vous en reparle un peu plus bas.

Une communication claire

Les entreprises doivent communiquer de manière claire et compréhensible en expliquant les droits, les responsabilités, ainsi que les règles et les attentes liées au travail pour les jeunes qui travaillent.

L’encadrement et le soutien

Il est important de fournir un encadrement adéquat aux employés de 16 ans ou plus. Ils doivent leur offrir une formation appropriée, des conseils et du soutien tout au long de leur emploi. Ceci afin de leur favoriser leur développement et leur réussite professionnelle.

Promouvoir un environnement sûr

Les entreprises doivent veiller à créer un environnement de travail sûr pour les employés mineurs. Pour cela, ils doivent mettre en place des mesures de sécurité appropriées et en fournir les équipements de protection nécessaires en fonction de l’emploi.

Les lois françaises sur le travail des mineurs

Chercher un emploi d’été c’est bien, mais quelles sont les conditions de travail et le salaire auquel un jeune peut attendre ?

En France, la législation est claire concernant les emplois pour mineurs.

Travail à temps partiel ou job d'été pour les plus de 16 ans

La loi concernant le travail pour les mineurs de plus de 14 ans et de moins de 16 ans

L’emploi des mineurs de plus de 14 ans et de moins de 16 ans est autorisé uniquement pendant les périodes de vacances scolaires (CDD) comportant au moins 14 jours. Et ce, à condition que de disposer d’un repos continu d’une durée au moins égale à la moitié de ces vacances. Exemple, si l’ado n’a que 15 jours de vacances, le contrat de travail ne peut pas dépasser 7 jours (7 heures par jour et 35 heures par semaine) ! Et les travaux doivent être légers et adaptés à l’âge.

Par ailleurs, l’employeur doit demander une autorisation à l’inspecteur du travail au moins 15 jours à l’avance. Cette demande doit préciser la durée du contrat, la nature, les conditions de travail, l’horaire et la rémunération du jeune. Elle doit également être accompagnée de l’accord de vos parents ou représentants légaux. De son côté, l’inspecteur dispose d’un délai de 8 jours pour donner son accord ou exprimer son désaccord. En cas de non-réponse, la demande est considérée comme acceptée.

A savoir, l’inspecteur peut conditionner l’embauche du mineur à des modifications dans le contrat. Une fois que l’inspecteur a donné son accord, l’embauche peut avoir lieu à condition que l’employeur respecte les obligations formulées par l’inspecteur. L’autorisation peut être retirée si le mineur est employé dans des conditions non conformes à l’autorisation ou au code du travail.

Travail à temps partiel ou job d’été pour les plus de 16 ans

Pour les mineurs de 16 ans et 17 ans, ils peuvent travailler à temps partiel (CDD) seulement pendant l’année scolaire, et ce jusqu’à 8 heures par jour et 35 heures par semaine maximum.

Quel contrat pour un job d’été pour un mineur de 17 ans ou moins ?

Dans tous les cas, l’employeur doit conclure un contrat de travail à durée déterminée avec le jeune. Ce contrat doit être obligatoirement écrit. Il doit préciser le motif du recrutement, sa durée, la rémunération versée, et éventuellement la période d’essai.

Les métiers interdits aux mineurs

Certains emplois sont interdits aux mineurs, tels que les débits de boisson, les étalages extérieurs des commerces et les activités dangereuses et pénibles. De plus, le travail de nuit est aussi interdit pour les mineurs.

De plus, les mineurs de moins de 16 ans ne sont pas autorisés à travailler la nuit, entre 20 heures et 6 heures du matin. Cependant, il est possible d’obtenir une dérogation pour certains métiers spécifiques, tels que la boulangerie-pâtisserie et les métiers du spectacle. Les travailleurs de 16 à 18 ans peuvent travailler jusqu’à 22 heures la nuit.

Quelle rémunération d’un job d’été pour les 14 à 17 ans ?

En ce qui concerne le salaire, les rémunérations pour les jeunes travailleurs sont généralement fixées en fonction du Smic horaire, qui est le salaire minimum légal en France.

Cependant, la rémunération minimale versée aux mineurs ayant moins de 6 mois d’activité professionnelle est de 80 % du Smic pour les 14/16 ans et de 90 % du Smic pour les jeunes de 17/18 ans (toujours mineurs).

De plus, il est important de noter que les mineurs en emploi n’ont pas droit à la prime d’activité, qui est réservée aux plus de 18 ans. A noter de pendant, certaines conventions collectives peuvent prévoir des conditions de rémunération plus avantageuses pour le salarié mineur. Il est donc essentiel de vérifier le salaire sur le contrat avant d’accepter un emploi.

Comment trouver un travail quand on est lycéen ou étudiant ?

Pour trouver un emploi d’été adapté à votre âge et à votre emploi du temps scolaire, il existe de nombreuses possibilités.

Les offres d’emploi pour lycéens et étudiants

Une méthode simple et efficace consiste à consulter les offres d’emploi spécifiquement destinées aux jeunes sur des sites spécialisés. Ces plateformes regorgent de propositions de travail pour les lycéens et étudiants, offrant ainsi un large éventail de possibilités. Elles sont classées par secteurs d’activités, situation géographique, durée de contrat, etc.

Les offres d'emploi pour lycéens et étudiants

Les agences d’intérim

Il est plus que recommandé de consulter les sites et agences d’intérim ! Ce qui est bons pour les personnes majeures en recherche d’emploi l’est aussi pour les mineurs.

Les sites web des entreprises sont également une source d’offres d’emploi à vérifier.

Démarcher proche de chez soi

Les mairies, les entreprises locales, les petits commerces, les restaurants locaux recrutent aussi durant l’été. Il n’y a pas 36 solutions, CV et lettre de motivation générique en main, le jeune doit toquer aux portes pour savoir s’il y aurait potentiellement une possiblité de job d’été pour lui à venir.

Le bouche à oreille, faire marcher le réseau !

Il ne faut surtout pas hésiter à solliciter ses proches et à utiliser le bouche-à-oreille. Demander à sa famille (proche ou lointaine avec hébergement possible), ses amis et ses connaissances s’ils ont des pistes pour un job d’été. C’est une excellente façon de trouver un emploi, même en tant que lycéen.

Sa savoir, les entreprises locales se sentent rassurées d’embaucher un habitant de la région. Et cela évite aussi les complications liées à la recherche d’un logement temporaire.

Les candidatures spontanées par courrier ou en ligne

Enfin, ne sous-estimez pas l’efficacité des candidatures spontanées dans un panel d’entreprises identifiées en amont. De plus, celles-ci ont l’habitude de recruter sur leur base de candidatures libres. Alors pourquoi pas vous ?

Et pourquoi pas un job d’été à l’étranger ?

Trouver un job d’été à l’étranger peut être une bonne occasion de perfectionner une langue étrangère.

Attention tout de même, les employeurs étrangers recherchent le plus souvent des personnes disponibles durant les deux ou trois mois (avec septembre) de la saison estivale et à moins d’avoir un proche vivant à l’étranger, vous devrez prévoir un budget pour vous loger.

Certains pays demandent un passeport ou un visa pour s’y rendre. A moins d’en avoir un à jour dans sa poche, il est donc préférable de s’y prendre au moins 6 mois à l’avance. Le temps ensuite de faire la demande de création de VISA ou Passeport.

Concernant les offres d’emploi, rassemblez toutes les informations possibles sur le pays où vous souhaitez travailler. Renseignez-vous sur le fonctionnement des emplois là-bas, la rémunération et les heures de travail journalières.

Relancer les recruteurs

Après avoir envoyé sa candidature, il ne faut pas hésiter à relancer les recruteurs pour montrer son intérêt, sans les harceler pour autant. Petite astuce, générer un fichier excel avec les demandes, les dates de contact, les réponses, les relances, etc.

Les secteurs qui embauchent le plus en job d’été

Mais quelles sont les entreprises qui embauchent les ados de 16 ou 17 ans ? Les options sont variées. Cela dépend aussi de l’âge, de la position géographique, des entreprises dans le secteur, si l’ado est mobile, s’il a son permis, ses compétences, son expérience, etc. Rassurez-vous, de nombreux secteurs d’activités sont ouverts aux jeunes travailleurs, même sans expérience préalable.

Et dans certains secteurs comme la restauration et le tourisme, les pourboires peuvent augmenter vos revenus, pensez-y !

Voici quelques pistes…

Restauration rapide, commerce de détail, supermarchés et drive

Ces secteurs embauchent souvent des jeunes travailleurs motivés pour renforcer leurs équipes pendant la période estivale. Ces entreprises offrent de nombreuses opportunités d’emploi pour les jeunes de moins de 17 ans, surtout dans les zones touristiques pendant l’été

Animation, parcs d’attractions, tourisme et centres de loisirs

L’animation et des parcs de loisirs offrent des opportunités d’emploi pour les jeunes. Ces entreprises embauchent surtout pour renforcer leurs équipes pendant la période estivale. Disposer d’un BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) peut-être un atout majeur.

Bon à savoir, la France est l’un des pays les plus touristique au monde, les offres d’emploi durant l’été augmentent donc énormément dans ce secteur.

job d'été : Animation, parcs d'attractions, tourisme et centres de loisirs

Baby-sitting et garde d’animaux

Les jeunes peuvent trouver des emplois de baby-sitting et de dog-sitting en proposant leurs services aux familles qui partent en vacances et ont besoin de quelqu’un pour s’occuper de leurs enfants ou de leurs animaux de compagnie.

Emplois saisonniers agricoles

Le saviez-vous ? Le secteur agricole propose plus de 800 000 jobs saisonniers chaque année, notamment dans la cueillette de fruits, le ramassage de légumes ou les vendanges. Il est recommandé de contacter les producteurs locaux pour connaître les disponibilités et conditions de travail, voir même de logement.

emploi saisonnier étudiant : Emplois saisonniers agricoles

Les autres secteurs à forte attirance pour les jeunes

D’autres secteurs d’activité qui recrutent des jeunes travailleurs comprennent : l’hôtellerie, les campings, les péages, les offices de tourisme, les musées, les travaux à domicile, l’aide à la personne, le soutien scolaire, … Ces secteurs ont l’habitude de recruter sur la base de candidatures libres.

Il est important de noter que certains métiers dangereux et certains secteurs spécifiques, comme les débits de boissons, sont exclus des jobs d’été pour les mineurs.

Conseils pour décrocher un emploi d’été rapidement

Maintenant que vous connaissez les bases pour trouver un job d’été en respectant les lois et les conditions de travail, comment décrocher un emploi en juillet ou août ?

Pour trouver un boulot estival, il existe plusieurs méthodes comme je vous l’ai proposé ci-dessus : démarcher les entreprises en personne, le réseau familiale ou entourage, envoyer des candidatures sur Internet ou encore démarcher les agences d’intérim. Mais pour cela il faut préparer son CV et sa lettre de motivation.

Le CV

Le CV sans expérience (si c’est le cas) doit-être à jour en mettant en avant les informations pertinentes : niveaux scolaires, petits boulots (baby-sitting…), activités bénévoles et associatives, activités sportives, rôles dans le collège ou le lycée, niveau de langues, permis, voyages, passions…

Conseils pour décrocher un emploi d'été rapidement

La lettre de motivation

Pas de demande de job sans lettre de motivation (sauf cas de bouche à oreille) ! Le lycéen ou l’étudiant doit préparer une lettre de motivation percutante. Il y indiquera ses motivations, ses compétences et ses disponibilités. Evitez le copié/collé bêtement. Il faut personnaliser chaque lettre en fonction de l’entreprise à laquelle le jeune postule !

CV et lettre de motivation, format papier ou numérique ?

Le mieux étant de se rendre sur le lieu du job d’été désiré. Mais il se peut qu’on vous demande un version numérique, surtout pour les jobs à distance ou pour les recherches en ligne. Prévoyez-donc les deux.

L’importance de la première impression

Tout comme pour un stage en entreprise, le jeune doit veiller à donner une bonne première impression lors de son entretien d’embauche. Pour cela suivez ces points :

  • être ponctuel aux entretiens,
  • se présenter de manière soignée et polie,
  • montrer de l’intérêt pour le poste et l’entreprise,
  • poser des questions sur le travail, les tâches à accomplir, l’environnement de travail et les horaires.

Cela démontrera le sérieux et l’engagement du demandeur d’emploi.

Quel est meilleur moment pour chercher un job d’été ?

Conseil ultime : commencer à chercher un boulot pour juillet ou août très tôt dans l’année !

De nombreuses entreprises commencent à recruter dès le début de l’année (à partir de janvier / février). Même si le planning scolaire (lycée, école ou université) peut-être intense en début d’année civile, démarcher les entreprises à ce moment-là permet d’avoir un avantage sur la concurrence. Cela augmente les chances de trouver un emploi le plus en adéquation avec ses compétences.

Rassurez-vous, d’autres types d‘entreprises plus flexibles recrutent aussi à la dernière minute et ce jusqu’au début de l’été. Ce sont en général le secteur touristique ou le secteur agricole… Il ne faut pas hésiter à les contacter.

Quel est meilleur moment pour chercher un job d'été ?

Rester motivé et faire preuve de persévérance

Trouver un job d’été peut parfois prendre du temps, il ne faut pas se décourager ! La recherche doit-être active. Avant de décrocher le Saint Graal, il faut envoyer de nombreuses candidatures et rester motivé. La persévérance est souvent la clé de la réussite.

Conclusion

La recherche d’un job d’été en tant que mineur ou jeune majeur peut être une expérience enrichissante qui vous permettra de gagner en autonomie, d’acquérir de nouvelles compétences et de vous préparer pour votre avenir professionnel. Il est essentiel de se familiariser avec les lois du travail et de rechercher des offres adaptées à votre âge et à vos préférences. Soyez patient et persévérant dans votre recherche, en consultant régulièrement les offres d’emploi destinées aux jeunes et en utilisant les canaux de recherche appropriés. Que vous travailliez pendant les vacances scolaires, les week-ends ou après les cours, chaque expérience compte et vous permettra de grandir. Bonne chance dans votre recherche et profitez de l’été tout en développant vos compétences professionnelles.

Crédits images : générées par IA + pexels.com

Partages moi sur tes réseaux sociaux !
About Author

Papa Blogueur

Père de trois enfants, blogueur depuis 1996, je suis tombé dans la marmite Internet. Ma philosophie : des conseils francs et naturels. Mon but ? Vous donner des infos de qualité pour naviguer dans mes passions. Geek, amateur de dessin et cuisine, je partage conseils mode, voyage et lifestyle. Rejoignez-moi dans cette aventure de vie quotidienne.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.