Le départ en vacances c’est déjà un moment assez dur à gérer, mais le plus dur reste à faire : la ROUTE, surtout en voiture et pour les longs trajets.

  • Partir de nuit, en journée, en étape ?
  • Prendre des pauses, oui mais quand ?
  • Et la gestion avec les enfants ? Selon l’âge c’est une histoire à longs chapitres !

Si vous le pouvez, je sais c’est dur, évitez les journées oranges, rouges et surtout noires ! Ou alors prévoyez une itinéraire BIS. Pas facile, j’en conviens…

Partir en vacances de nuit ou en journée ?

Si c’est possible, autant pour vous que pour vos enfants (attention la fatigue), partez de nuit ou de très bonne heure. D’une part vous évitez les premiers bouchons, mais d’autre part, en tant de canicule, vous gagnez des heures de fraîcheurs indispensables pour le bien être de toute la famille.

L’inconvénient, c’est qu’un fois arrivé, vous devez, en plus de votre fatigue physique et mentale, gérer de vos enfants jusqu’à l’heure du couché. O_o

Partir au matin ou en journée (pour finir la nuit par exemple), c’est un tout autre calcul. A vous de voir en fonction de votre destination et surtout de l’heure de récupération des clés de votre logis !

N’oubliez pas de prévoir dans votre feuille de route le temps des bouchons éventuels, « Bison Futé » est là pour vous aider dans cette tâche.

Dernier conseil, ne partez pas après une journée de travail. Fatigué et stressé, vous ne serez pas dispo à 100% pour faire de la route.

Un grand pourcentage des accidents sur les trajets de vacances sont dus à la fatigue.

Table des matières :

A lire aussi :  Retour sur une semaine au Pierre et Vacances de Belle Dune

Découper son trajet en plusieurs jours

Pour les très longs trajets ou si vous ne vous sentez pas capable de faire la France de haut en bas en une seule fois, pourquoi ne pas diviser votre trajet en étapes ?

Dans ce cas, prévoyez à l’avance vos points de chutes. C’est aussi le moment de faire coucou à la famille ou des amis intimes en faisant un léger détour.

Des pauses, des pauses et des pauses !

Ne roulez pas plus de 2 heures d’affilées sans vous arrêter, voire même moins si besoin. Si c’est possible, prévoyez à l’avance les aires de repos avec activités pour les enfants.

La pause doit durer au moins 15 minutes, cela peut paraître long, mais je vous assure, si vous devez emmener les enfants aux toilettes, sortir le chien, réviser l’itinéraire et vous dégourdir les jambes, ça passe vite !

Sauf si impératifs horaires implacables, ne pestez pas si les enfants demandent à rester 5 minutes de plus assis dans l’herbe à regarder les nuages. Il vaut mieux repartir du bon pied qu’en forçant le dernier à s’attacher parce qu’il n’a pas cueilli les pâquerettes pour sa maman à 2 mètres de là ! Vous vous en mordrez les doigts les prochaines heures de voyages !

Coachez vos enfants à l’avance en précisant que c’est pendant les pauses qu’ils pourront faire leurs besoins, se défouler, manger, respirer. C’est aussi le moment de changer les piles des tablettes et consoles, de prévoir le prochain dessin-animé sur le lecteur DVD de voiture, etc.

A lire aussi :  Voyage et Covid-19 : 23 pays exigent une assurance spécifique et renforcée

N’oubliez pas de sortir et faire boire le chien (ou tout autre animal de compagnie), s’il voyage avec vous. Petit rappel, il est interdit de laisser un animal seul dans la voiture…

A l’écoute de votre corps

Certaines heures sont propices à la somnolence. Les créneaux 13h00 à 16h00 et la nuit de 2h00 à 5h00 sont les plus dangereux. Entre digestion et appel au sommeil, votre corps pourrait vous faire défaut. Demandez à votre conjoint de prendre le relais au besoin ou de vous surveiller. En cas de fatigue accrue, la pause s’impose !

Partir en forme : le conducteur se doit de se reposer au moins la veille si ce n’est l’avant-veille en dormant au minimum 8h00 de suite.

16h00 tapante ! Sinon…

Non, non, non et non !

Évitez le stress de la route et celui de la famille en vous fixant un heure d’arrivée fixe inébranlable !
Prévoyez plutôt une fourchette assez large avec votre lieu de résidence pour recueillir les clés.

Selon les saisons

En été prévoyez de l’eau, de quoi vous protéger du soleil (crème, pare-soleil, lunettes, …) et en hiver l’attirail nécessaire au froid pour dégivrer, casser la glace, déneiger, les chaînes pour les pneus ou se nourrir si vous êtes coincé quelque part.

Bonnes vacances

Crédit photo : http://www.sxc.hu

Retrouvez ci-dessous, tous les articles : gérer les enfants durant les trajets de voiture

conseils et astuces pour gérer les départ et la route des vacances en famillle
Envoi
User Review
( votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles