Neveo est un journal papier à tirage mensuel alimenté par des photos et du texte. Celui-ci est envoyé à un proche généralement âgée ou intolérante à la technologie.



Pour être franc, avant de tester Neveo, j’étais assez septique sur l’utilité d’un tel produit. A l’heure d’Internet, des ordinateurs, des smartphones et des tablettes, des réseaux sociaux, des applications à gogo à quoi sert encore le papier ?

Mais en fait Neveo c’est génial !

Je vous explique avec un cas concret. Ma belle-mère est en maison de retraite gériatrique. Lors de nos visites, nous lui racontons notre vie, histoire de donner des nouvelles, de passer le temps et de parler d’autre chose que de la pluie et du menu de la semaine. On lui montre aussi photos et vidéos sur nos téléphones. Toute notre vie se tient dans ces rectangles de technologie. On shoote à tout va, on filme le sport, les anniversaires, les pitreries, les bons moments de souvenirs, rarement les mauvais mdr. C’est génial la technologie, non ?

Et Neveo dans tout cela ?

Une fois partis, ma belle-mère, comme tant d’autres personnes dépendantes ou âgées, retournent dans leur train-train quotidien avec les quelques photos accrochées au mur et les souvenirs. Car là-bas, les aides-soignantes et les infirmières font travailler la mémoire. Donc ils posent des questions aux personnes âgées pour les stimuler.
Et ensuite ? Nada, plus rien, c’est le calme plat jusqu’à notre prochaine visite.

Mais Neveo change la donne !

Cette application (mais aussi site Internet) offre la possibilité de publier un journal papier mensuel contenant jusqu’à 50 à 100 photos mensuelles de la famille (selon les forfaits), le tout avec moult commentaires associés.

Neveo est collaboratif.

Pierre, Paul ou Jacques peuvent ainsi participer à la création du journal, tant qu’ils ont accès au compte. Ainsi le journal se créé entre les enfants, les frères et soeurs, les oncles et tantes ou les amis. C’est aussi l’occasion pour tout à chacun de découvrir les activités et la vie des autres membres de la famille.

L’application Neveo

Disponible en téléchargement, l’installation est simple et le paramétrage aussi. Une fois le compte créé et payé (sur l’appli ou directement sur l’ordinateur), il comme précisé ci-dessus, tous les mois (merci les rappels SMS lol), de télécharger photos et explications pour l’édition du mois suivant. En effet, il y a une dead-line pour la création du journal, afin de donner le temps nécessaire pour l’impression et l’envoi à la personne proche ciblée.


 

L’interface Neveo

C’est assez ergonomique et logique. Même si tout est indiqué, il suffit simplement de remplir avec des photos et du texte. J’insiste sur ce dernier point. Autant optimiser le plus possible le journal afin de proposer un contenu complet à lire et relire à ces personnes âgés qui peuvent s’ennuyer sinon. Ou pire, ne pas comprendre le contexte des photos.

Attention par contre, l’ordre imprimé et l’ordre du transfert de photo. Donc si vous tenez réellement à ce que le journal soit parfait, vous devez trier vos photos avant. Mais franchement, on s’en fiche un peu, si les explications sont claires, il manque juste une prévisualisation du journal avant envoie. Cela serait réellement un plus afin de pouvoir modifier le contenu et l’optimiser.
L’ajout de photos via le téléphone et super facile. Surtout que généralement c’est la première source de médias que nous possédons. Par contre, je préconise l’utilisation de l’admin du site pour écrire les commentaires, c’est nettement plus pratique.

Le suivi Neveo

Tout au long du processus, comme déjà précisé, Neveo vous accompagne par SMS et emails. Impossible de se tromper et les informations sont claires et précises.

Le journal Neveo

L’utilisateur (moi en sommes ici) reçoit des mails ou des alertes régulièrement afin d’avertir de la date limite de transfert, mais aussi de la date d’impression et d’envoi.
C’est très pratique pour faire le suivi du journal et de prévenir la personne proche de l’arrivée de celui-ci.

Certes, certains mois seront plus pauvres que d’autres, mais c’est aussi l’occasion peut-être de créer un journal souvenir pour l’anniversaire de la naissance d’un enfant, de mettre des photos de projet d’avenir (construction de maison, futur voyage, etc.).



Car au-delà de raconter sa vie vécue, il n’est aucunement interdit de publier autre-chose vraiment d’optimiser votre abonnement. Votre grand-mère sera sûrement contente de voir vos progrès au tricot, les photos de la brochure de la prochaine école ou université de ses petits-enfants, etc.

Le journal est beau (format A4), le papier est de qualité, les photos aussi. Franchement je kiffe et ma belle-mère aussi. Reste maintenant que c’est un budget surtout si c’est un projet solo. Par contre, avec une participation familiale avec différents membres de la famille, cela ne coûte pas plus que quelques magazines !


Je regrette juste que ma grand-mère soit décédée cet été. Cela aurait été le cadeau idéal pour les fêtes de fin d’année. Car franchement entre-nous, les personnes âgées ne veulent rien, de demandent rien, ne veulent plus s’encombrer… N’hésitez donc pas, il n’est pas trop tard pour vous abonner et prévoir un album rapidement. Au pire, cela peut aussi servir en cadeau d’anniversaire ou simplement pour faire plaisir.

{Article test en partenariat avec la marque Neveo}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 comments

  1. Ça fait 1an que je le fais. Ma gd-mère est ravie et l’attend avec impatience. Tt le monde ne joue pas le jeu d’ajouter des photos ms tant pis pour eux. Ils n’ont pas le droit de se plaindre qu’ils ne sont pas dedans! Surtout qu’ils ont un accès.

    • oui c’est assez fantastique comme découverte et cela permet à ceux qui n’ont pas accès à la technologie de pouvoir avoir des nouvelles de leur famille ou proche