Amateurs de roman où une bande d’ados différents sauvent le monde avec de supers capacitées, c’est le livre idéal pour vous ! Cette saga des plus plaisante est un mélange entre Harry Potter et X-Men, le tout dans un style très personnel à l’auteur.

David Creem (L’intégrale) – Le territoire des âmes, la confrérie de l’invisible, l’entrevie

Résumé :
À l’université de Cap Rock, les élèves qui suivent le cursus du professeur Wiseman ne sont pas comme les autres. Leur originalité? Ils possèdent tous des dons exceptionnels : télékinésie, télépathie, pyrokinésie…En s’y inscrivant, David n’espère pas seulement découvrir la nature de ses capacités. Il cherche surtout des réponses au secret qui le hante depuis son enfance : la mystérieuse disparition de son grand-père. Sa quête l’emportera au-delà des frontières de la réalité, dans les zones insoupçonnées de l’Invisible.

  • Broché: 1056 pages
  • Editeur : PYGMALION
  • Collection : FANTASY
  • Langue : Français
  • Dimensions du produit: 22,1 x 5,2 x 14,7 cm

Une trilogie qui nous mène aux frontières du paranormal. Plutôt orienté « jeune adulte » David Creem (L’intégrale) d’Olivier Descosse est assez fascinant. Si aux premiers abords il semble un peu longué, on s’accroche à l’histoire et il est difficile de ne pas dévorer le livre ensuite.

Comme souvent dans ce genre d’univers, des ados ont le premier rôle. Outre leurs problèmes existentiels liés à l’adolescence, ils possèdent des dons paranormaux qui vont ouvrir le bal d’une histoire bien ficelée. Mais loin des clichets qui pourraient nous ennuyer, l’auteur nous emmène dans des tours et détours bien ficelés.

Chaque tome est indépendant même si le dernier semble un peu plus édulcoré. Le premier pose les base, comme souvent, avec la découverte des protagonistes, de leurs pouvoirs, et surtout de l’histoire qui va prendre de l’ampleur dans le reste de cet intégral. En effet, il faut une certaine patience pour passer les premiers chapitres un peu lent pour ensuite entrer par petites foulées puis en sprint dans l’aventure au fil des pages.

Les personnages ont du caractère même si au début ils sont assez caricaturaux et proche de personnage emblématique d’autres oeuvres connus. Louise par exemple ressemble beaucoup à Hermione dans Harry Potter, ou le professeur Wiseman qui fait penser à Mac Gonagall. Sans oublier la phase de présentation de l’institut ou du test des étudiants à la façon du Choipeaux Magique… Les pouvoirs paranormaux sont bien étudiés et surtout bien expliqués et c’est là qu’il n’est pas possible de comparer ce groupe d’étudiants hors du commun à un groupe de super-héros à la Marvel dans une école spécialisées…

Recommandé par les plus grands auteurs du moment, dont Maxime Chattam, il est à mettre sous le pied du sapin de Noël ou tout simplement à lire n’importe quand juste pour se faire plaisir.

Ce roman est donc un assemblage bien sympathique ciblant un large public et moderne aussi. Ce mélange entre un roman de super-héros à la X-Men avec l’institut des mutants et Harry Potter avec Poudlard et les sorciers, s’effaçant au cours de pages. Un mix qui aurait pu ne pas fonctionner, mais qui en fait a bien pris dans une fluidité permettant une lecture facile et rapide au style propre de l’auteur.

{Livre reçu en test par Pygmalion}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.