Lorsqu’un événement ne nous plaît pas, lorsqu’une action des enfants dépasse les bornes, au moment où un cri de douleur teinte à l’autre bout de la pièce, notre réaction est souvent la frustration, l’exaspération, la peur, la colère…

Et comme le dit si bien Maître Yoda à Anakin Skywalker : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Pourquoi la peur ?
Si un de vos enfants disparaît de votre vue dans un magasin, un parc, dans la rue, quel sentiment premier s’impose à vous ?

Pourquoi la frustration ?
Si après avoir répété 12403 fois les mêmes choses et que vos enfants continuent sur le même chemin, que ressentez-vous ?

Pourquoi l’exaspération ?
Si vous passez des heures, des jours, des mois de votre vie à lire, relire et partager avec d’autres des solutions en matière d’éducation pour améliorer le quotidien houleux de votre famille sans résultats probant, ne soufflez-vous pas de déception ?

Pourquoi la colère ?
C’est ce qui arrive la plupart du temps. Nous nous échauffons de suite sur l’acte sans réfléchir aux sentiments de l’enfant, à la douleur de celui-ci, à l’injustice de la situation… Combien de fois cela arrive, chez vous, chez nous, autour de nous ? Se mettre en colère parce qu’un enfant montre du doigt un jouet dans un magasin ? Crier parce qu’il n’est pas sage “devant les autres” ?

Pourquoi la haine ?
La haine contre soit de ne pas arriver à appliquer ce que vous apprenez, contre le regard des autres (et leurs commentaires) qui vous bouffent la vie,

Pourquoi la souffrance ?
Souffrir de ne pas se faire entendre ou être entendu, souffrir de voir les autres supers mamans ou supers modèles enfants par rapport aux nôtres, souffrir de ne pas être parfait(e)s, de ne pas être à la hauteur, etc.

Maître Yoda ajoute aussi au Comte Dooku : Beaucoup encore il te reste à apprendre.

L’éducation familiale ne s’applique pas qu’aux enfants. Nous aussi nous apprenons.
Chaque âge nous renvoie face à nos doutes, nos frustrations, nos joies et nos peines.

Eduquer un enfant de 2 ans n’a rien à voir avec la gestion d’un ado à la maison. Expérience personnelle ou aides dans des lectures appropriée, nous devrons toujours évoluer et apprendre afin de répondre aux besoins de nos enfants, et surtout les conduire vers l’éducation que nous trouvons la meilleure pour eux.

Que la force soit avec toi !

Oui mais… Voilà !

La force d’être génial, exceptionnel, d’être soi, de s’accepter, même imparfait.

La force de se dire qu’on est parent et que c’est génial !

La force et le pouvoir de dire je t’aime à ses enfants tout le temps.

La force de rire, et de faire des trucs de oufs sans crier sans arrêt…

La force quoi !

Tous les jeudis (ou presque), ça causera « éducation » sur WonderMômes, c’est ma participation à son rendez-vous !

les jeudis éducation de Wondermômes

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

4 comments

  1. Valérie WonderMômes

    Tout est dit, super article ;-)

  2. Pingback: Total respect - Wondermomes

  3. Maman Prout

    J’adore! Que de bon sens, tu as :)