Je suis barbu, je ne suis pas le seul dans les gens de mon âge, et les plus jeunes aussi. A la mode des hipster ou simplement par manque d’assiduité de se raser, barbe courte, longue, collier, bouc ou simple moustache, les poils sur le visage sont tendances en ce moment. Mais faut-il se raser pour lutter contre la pandémie du Coronavirus ?

FAUT-IL SE RASER LA BARBE AVEC LE COVID-19 ?

Ah ! Ah! Oui… et non en fait…

Dans l’ensemble c’est NON, pourquoi faire d’abord ? Ah oui les microbes il y en aurait plus dans notre cher pilosité que dans la cuvette des chiottes ! C’est Internet qui le dit, si, si ! Et bien sûr il faut croire tout ce que le Net raconte. Vous vous souvenez, c’est par ici : https://www.koat.com/article/some-beards-as-dirty-as-toilets/5063724

Sauf que cette étude n’avait rien de scientifique, c’est une chaîne télévisée qui a sorti cela sans référence scientifique véritables. Et il y a autant de microbes sur la barbe, que dans les cheveux ou sur la peau d’un humain. Enfin d’une barbe soignée j’entends, bien entretenue, huilée et lavée régulièrement. Mais c’est comme le reste, si vous boudez la salle de bain, vous sentez le phoque et vous êtes le pire nid à microbes de la maison… Qui parle d’ados ici ? Hein ? ;-D

Alors pourquoi se raser la barbe en fait ?

C’est plus que conseillé pour les personnes portant un masque médical de protection contre les virus (de type Coronavirus en ce moment mais pas que), dans les centres médicaux dans les laboratoires, pour les personnels aidant, etc.

Pourquoi ?

Parce que les poils de la barbe ou de la moustache empêche le bon usage de l’adhérence des masques médicaux. Je ne parle pas des masques de bricolage (pour poncer ou autre) ou les faits maison en taille XXL, là c’est autre chose. Donc dans ces métiers, surtout dans ces temps de pandémie, il n’est pas bon d’être barbu, c’est plutôt l’inverse qui est obligatoire.

Et pour le reste de la pollulation ?

Une autre étude prouverait que la barbe protégerait mieux des microbes qu’une peau glabre. Même si votre médecin ou les spécialistes vous diront que si, c’est mieux actuellement, allez sort ton coupe choux, il n’y a aucune études prouvant l’affirmation d’un potentiel nid à microbe chez les barbus.

Ah oui il y a aussi cette image qui fait le tour du Net en ce moment. Chacun y voit ce qu’il veut, mais en somme le résultat est sans appel, il faut sortir le rasoir électrique et ratiboiser tout ça, si, si, c’est Internet qui le dit encore et toujours… Plusieurs articles ont même été publié sur des « Obligations de le faire » une simple requête « faut-il se raser la barbe avec le coronavirus » vous le prouvera.

Date : 2017 — Source : fredrisher/Shutterstock.com

Sauf que l’image date de 2017 (source: Centre pour le contrôle et la prévention des maladies US) et a été publié seulement pour montrer l’efficacité du port d’un appareil respiratoire avec la pilosité du patient ou du professionnel l’utilisant. Il est donc logique de penser qu’en cas d’hospitalisation grave, en effet, il serait demandé de raser tout ça pour mieux être soigner. Et moi le premier je le ferai, mais en attendant jusqu’à preuve du contraire, je garde mes poils, même si mon barbier me manque un peu, ça pousse quand même.

Maintenant, messieurs faites comme vous le voulez, mais dans tous les cas il faut déjà suivre les recommandations de confinement. Rester chez soit, sortir qu’en cas de nécessité, protégé de préférence et avec son petit papier, respecter la distance de 2 m entre chaque individu, tousser dans son coude, etc.

Image par Gwyndafh de Pixabay

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 comments

  1. Ah enfin ! Merci pour cet article sensé Papa Blogueur !
    Je n’en peux plus des médias qui hurlent sur tous les toits que la barbe est un nid à bactéries !
    Si on prend soin de sa barbe en la lavant régulièrement, on limite carrément les risques. Il suffit d’adopter un rituel d’hygiène strict et de sortir le moins possible de chez soi. CQFD !

    • il y a de tout dans les médias, c’est ce que j’ai vu en rédigeant l’article. C’est vraiment du 50/50 mais il n’y a aucune étude officielle sur le sujet