On apprend toujours pour s’améliorer quelque soit sa passion. Moi c’est le dessin (et la bière mais c’est un autre sujet mdr). J’ai arrêté de dessiner vers 27/28 ans. C’est con, je sais. Mais je n’en trouvais pas l’intérêt, je me disais que c’était pour les gosses, j’étais entouré de gens plus brillants que moi, etc. Donc intérieurement je me dévalorisais et j’ai tout laissé de côté.

A part quelques gribouillages ici et là je n’ai repris le crayon qu’avec les enfants bien des années plus tard. C’est génial non ?
Plus petits, ils m’ont demandé de dessiner ceci ou cela pour pouvoir colorier dedans et de fils en aiguille hop, hop, hop, j’ai racheté du matos, je me suis replongé dans les arts plastiques. Et comme j’étais à 80% (je ne travaillais pas le mercredi) en congé parental (j’étais le seul homme dans ma boite), ce fut de bons moments d’échanges avec les enfants.

Et depuis je n’ai pas arrêté. Il suffit de me suivre sur Instagram ou mes autres réseaux sociaux pour voir mon évolution.

Maintenant je tente de nouvelles choses, de nouveaux papiers, de nouveaux produits et matériel, de nouvelles techniques, …

J'apprends à dessiner : le SKETCH

Croquer c’est dessiner

Avant je me disais que je n’étais pas capable de faire tel ou tel croquis (sketch en anglais). A voir le travail des autres, surtout des pros, ça peut faire peur.

Dessiner un animal ? Rahhh, mon dieu non je ne pourrais pas, surtout de tête. Et alors ? Il suffit d’un modèle et surtout de se lancer !

Il ne faut jamais avoir honte de dire que l’on c’est inspiré. Car oui j’ai déjà entendu le « tu as copié alors ? » avec le sous-entendu « ce n’est pas bien, tu es nul, le modèle est mieux, c’est de la m… », etc.

Ben non banane, je me suis inspiré. Tu sais dessiner toi le visage de Sherlock de mémoire ? Non ? Moi non plus, mais je l’ai tenté et voilà le résultat et toi tu en es où ? C’est un peu comme les gens qui donnent des conseils sur la parentalité et qui n’ont pas d’enfants. Ils ont la science infuse, leurs mots font mal et on les voit ensuite galérer dans les mêmes situations lorsque leur tour arrive… Bref, passons.

D’ailleurs dans les écoles de dessins, ils apprennent comment les étudiants ? Et bien ils ont des modèles ! Les natures mortes en sont la preuve. Tout le monde n’a pas le dessin inné et une mémoire d’éléphant et comme pour tout, cela s’apprend et se travaille.

L’inspiration ça va, ça vient. Pourquoi s’obliger ? Dessines tes passions ou simplement la pomme sur la table. Tu veux tenter ? Suit un tuto Youtube, achète un bouquin dédié, lis des articles, sort ton crayon de bois et une feuille et vas-y !

Si je suis assez fier de certains de mes derniers croquis, j’avoue que sur d’autres ce n’est pas encore ça. Mais dans 5 ans ou dans 10 ans, si je compare le même sujet, je serai ravi de voir mes évolutions.

Sur ce, je vous laisse regardé certains de mes croquis, n’hésitez pas à me donner votre avis et à me suivre sur mes réseaux sociaux :




Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.