Les conséquences sur l’économie française et même mondiale de la crise sanitaire du Coronavirus sont énormes !

Selon une étude de Cofidis sur le pouvoir d’achat en première partie de 2020, 4 Français sur 10 ont déclaré être en situation financière difficile.

La crise du coronavirus menace le pouvoir d’achat des plus modestes

Les secteurs les plus touchés sont les ménages dont l’activité est réduite ou arrêtée :

  • le commerce et l’artisanat
  • les chefs de PME
  • les chômeurs
  • les ouvriers

Mais ces chiffres varient aussi en fonction de la zone résidentielle.

Même si le gouvernement se veut rassurant et montre la France en exemple par rapport aux autres pays européens, les découverts bancaires et les prêts à la consommation sont en hausse constante depuis le début de la crise. La perte de revenus durant les périodes de confinement pour les foyers en chômage partiel ou total se situerait entre 450 à plus de 600 euros par mois !

Avec un effet domino, cela touche tous les secteurs. A savoir que fin d’année 2020, la France avait déjà perdu plus de 70 milliards d’euros de recettes fiscales. Et qu’un confinement général se solde par une perte de 2,5 points de PIB par mois !

Entre les différents plans sociaux et les faillites d’entreprises, le pire est encore à venir et cela même avec les aides régulières du gouvernement.

Les bons plans face à la crise sanitaire liée au Covid-19

La plupart des Français ont fait le point de leur dépense et faute de pouvoir sortir et dépenser à l’extérieur, ils se focalisent sur leurs premiers besoins et leur foyer.

Après avoir listé leurs charges et dépenses mensuelles et trouvé pas mal de bons plans gratuits sur cette page, ils évaluent leur marge de manœuvre afin de tenter de terminer les fins de mois sans être dans le rouge. Le but est de bien mettre tout à plat et adapter ensuite ses dépenses en fonction de son budget.

Les associations caritatives

Se tourner vers les associations caritatives est la première solution pour la plupart des démunies.

Saisonniers, parents célibataires, chefs de PME sans travail, étudiants sans le sou, situation précaire devenue vraie pauvreté,
cette « nouvelle population » de personnes dans le besoin s’ajoute à celle déjà « fidèle » à ce type d’aide.

Beaucoup de Français tentent donc de se faire des bons plans face à la crise sanitaire liée au Coronavirus comme sur ce très bon site

Le circuit court, régional et national est en vogue. Pourquoi importer et payer des frais supplémentaires alors que la production locale en circuit court permet de faire des économies ?

L’application To Good to Go est assez mise en avant ces derniers temps. Elle permet de récupérer chez les commerçants les denrées alimentaires proches de la date limite. Un bon plan pour collecter un colis de pain ou de fruits/légumes à petits prix. Bien entendu, on ne choisit pas et il faut se contenter de ce qui est proposé.

Recyclage et tris

C’est aussi le moment de faire du tri à la maison et de revendre les produits et affaires inutilisés. Vinted est fortement sollicité en ce moment pour revendre les habits par exemple. Mais toutes les affaires des enfants qui ne servent plus peuvent tout aussi bien partir sur le bon coin ou d’autres sites de vente en ligne. Il n’y a pas de petites économies et en plus cela fera de la place.

Partagez cet article sur :




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 comments