Après le confinement dû à la pandémie du COVD-19, l’idéal serait de partir en vacances une fois le calme revenu et les frontières ouvertes à nouveau au monde extérieur. Si vous souhaitez partir en Asie par exemple (autant voir loin), il faut préparer le Visa ou l’e-visa pour le Cambodge.

Le visa pour le Cambodge : en savoir plus

Le Cambodge exige que les ressortissants étrangers, dont les Européens et en particulier les Français, établissent leur visa à l’avance avant de fouler leur sol. Un visa différent par membre de la famille, of course, enfant compris. Attention, ce document est comparable à un ticket de train, il n’est valable que pour une entrée dans le territoire cambodgien, sinon il faudra en faire une nouvelle demande.

Le visa pour partir à la découverte du Cambodge est donc obligatoire et nécessaire. Si vous voulez passer des vacances de moins de 30 jours, vous pouvez faire une demande en ligne en bonne et due forme. Pour les séjours plus longs, études ou déplacements professionnels par exemple, il faudra se déplacer pour un rendez-vous dans une ambassade cambodgienne (Paris ou Bruxelles) afin d’en faire la demande.

Le visa version « courte » n’est valable que 90 jours, et doit donc se faire ni trop tôt, ni trop tard avant la date de votre séjour.

Les points de passage à la frontière cambodgienne demandant votre visa pour les avions sont :
– l’aéroport international de Phnom Penh
– l’aéroport international de Siem Reap

Les points de passage à la frontière cambodgienne demandant votre visa pour les bateaux sont :
– le port de Sihanoukville
– le port de Koh Kong (également routier)
– le fleuve Mékong : Kaok Kok

Les points de passage à la frontière cambodgienne demandant votre visa pour les routes :
– Au niveau de la frontière avec la Thaïlande : Poipet O’Smach
– Au niveau de la frontière avec le Vietnam : Bayet et Kaom Sammor

La demande de visa pour un voyage au Cambodge

La procédure de demande de visa Cambodge n’est pas très compliquée en ligne. Une fois le formulaire rempli, il vous faudra débourser une certaine somme (variable selon les années) par personne (adulte ou enfant), envoyer une photo d’identité et la copie de votre passeport en cours de validité au moins 6 mois encore après le voyage. Votre billet d’avion du retour pourra aussi vous être demandé ainsi que plusieurs photocopies de votre visa. Un visa accepté et non utilisé n’est pas remboursable.

Pour les voyages d’affaires, il faudra ajouter une lettre de votre entreprise mentionnant les motifs du séjour, le lieu de votre hébergement ainsi que d’autres détails, mais aussi une lettre d’invitation du partenaire cambodgien qui vous invite sur place.

Une demande « urgente » est possible, mais coûtera plus cher sans être certaine d’aboutir dans les temps.

Si tout est correct, votre demande aboutira. Dans le cas contraire, on vous demandera de rectifier le tir afin d’être aux normes pour votre prochain voyage au Cambodge.

Il faut savoir que la validité du Visa Cambodge sera effective à partir du moment où vous avez reçu l’approbation de votre demande. Donc en moyenne, il est valable 30 jours avant votre arrivée et encore 60 après, pour une durée maximale de 30 jours sur place. Le visa cambodgien peut être renouvelé une fois pour une durée maximale de 30 jours auprès des services d’Immigration de Phnom Penh.

Attention, tout dépassement de la date limite de votre Visa entraînera des poursuites judiciaires sur place : 10 USD d’amende par jour et par personne dont le visa a expiré.

Image par D Mz de Pixabay

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.