buzzoole code

Les dessins-animés qui nous apprennent à parler anglais

apparendre l'anglais avec la télé

Il y a quelques jours, mini-moi premier du nom me sort « Je sais compter jusque 10 en anglais » et là du haut de ses 5 printemps, il m’étale sons savoir dans la langue de Shakespeare !

Mais comment ? S’était-il fait enlever par le Doctor Who (produit purement anglais) durant la nuit ? Une fois la question posée, la réponse fusa comme un sprinteur tout fier de son parcours « Papa c’est dans Diego, il compte jusque 10 en anglais ! »

La télé ne lobotomiserait pas les enfants ? Au contraire, les programmes diffusés sur les chaînes câblées (ou non) ne seraient pas tous débilisant (car pour certains ils ont tiré le pon-pon) ?

Effectivement certains dessins-animés sont assez positifs dans leur genre. D’ailleurs, la plupart des nouveaux programmes sont interactifs avec le téléspectateur de jeune âge, le héros (ou l’héroïne) lui demande son avis ou la réponse à une question/énigme et les enfants aiment cela.

Outre les chiffre, les lettres ou les mots, les langues ne sont pas en reste. DORA et DIEGO sont assez précurseurs dans le domaine. Beaucoup de parents sont rebutés par le graphisme très enfantins, mais n’est-ce pas le but tout de même ?

Plus récemment, on trouve « Word Wold (sur France télévision – Mon-ludo.fr) » et « Supertom et les Motamots (sur Tiji) ». Ici on va plus loin, on apprend l’orthographe des mots anglais puis la sonorité avec une répétition répétitives durant tout l’épisode.

Différemment, certains programmes comme « Oui Oui » ou « Pepa Ping » vont plus loin, une première diffusion en français puis une seconde en anglais sans traduction.

Il n’y a pas que l’anglais qui prime, avec « Many et ses outils », c’est l’espagnol qui est à l’honneur.

Personnellement, je suis content de ce genre de programme. Je suis nul en anglais, j’ai un accent tellement immonde que mon prof à l’université ne voulait plus interroger lol. Apprendre l’anglais dès son plus jeune âge ne peut être qu’un atout pour nos mini-nous et c’est aussi l’occasion pour nous parents de nous remettre dans la bain.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

6 comments

  1. Depuis quelques années, je regarde des séries américaines en VO uniquement sans aucun sous titres ce qui m’a permis d’avoir un meilleur niveau en anglais. Ca permet de faire passer le temps, de se divertir et d’apprendre l’anglais en même temps !

  2. Charless

    Ces programmes sont excellents pour apprendre l’anglais dès le plus jeune age, ma fille n’a que 2 ans, je vais attendre un peu ;)

  3. Quand on sait à quel point les cerveaux des enfants sont perméables, c’est une excellente chose qu’ils aient à leur portée la possibilité d’apprendre une nouvelle langue. Le top ça serait d’étendre ça à tous les niveaux, c’est à dire, entre autre, arrêter de diffuser systématiquement les films étrangers en VF mais de le faire en VOST !

  4. C’est vraiment une très bonne idée d’éduquer ses enfants avec des dessins animés en anglais, cela les aide considérablement à assimiler plus rapidement l’anglais, qui devient de plus en plus indispensable dans la vie de tous les jours. Merci pour le partage!

  5. Je pense que tu devrais partir en vacances à l’étranger des que tu peux, papa blogueur, pour les habituer a entendre d’autres langues. Comme les gamins apprennent vite, ils pourront choper l’accent rapidement, par rapport à moi qui galère à prononcer le R roulé comme les espagnols par exemple

  6. Pingback: Test console : Leapster Explorer de Leapfrog. | Papa Blogueur