les enfants des autres

Rhaaa, les enfants des autres…

Ils sont parfaits, ne font jamais de bêtises, se tiennent bien en société, ne courent pas dans les couloirs du TVG (cf : Florence Foresti – Mother Fucker), restent à table durant le sacro-saint rituel des repas, sont polis comme des huîtres, sont plus obéissant que le chien qui fait le beau pour avoir sa baballe, font tous leurs devoirs en 3 mn cinquantes seconde top chrono dès le retour d’école et en profitent pour terminer les mots fléchés niveau 3 hard et plus reçus en récompenses de leurs efforts scolaires…

De plus, ils aident à la maison sans rechigner, même pour éplucher les oignons ou mettre toute la table façon  » Master Chef  » et desservir ensuite plus vite que leur ombre. Leur chambre est tellement en ordre que l’on dirait une photo du catalogue IKEA édition 2012. A 20h00 tapante, ils vont se coucher sagement sans « câlin supplémentaire » afin de laisser aux parents une agréable soirée en couple…

Ils sont les modèles incarnés de leur école, tous les autres élèves (et leurs mamans) ne font que les envier, ne sont jamais malades et sont à même de savoir lire et écrire dès la moyenne section de maternelle, plus fort que baby Enstein tu meurs !

 Les enfants des autres et leurs mamans.

 Et qui dit « enfant parfait », dit par conséquence « maman parfaite ». Vous savez c’est la plus belle maman de l’école, dont les maris malpolis et goujas se retournent pour admirer ce qu’ils n’ont pas chez eux. Toujours bien pomponnée, coiffée comme un star à la dernière mode, habillée du dernier truc par encore sorti, avec un maquillage journalier qui vous prendrait 2h00 exceptionnellement le jour de l’an.

Celle dont la maison est propre, saine, rangée et ultra bien décorée (toujours façon IKEA, mais version de Luxe), dont le poste de présidente de l’APEL en fait rougir plus d’une, le tout en plus d’un boulot mieux payé que leur conjoint. D’ailleurs, c’est une accro des gâteaux volontaires et c’est la première inscrite sur la liste des sorties de l’école, et vu la mine épanouie du papa, souvent présent « aussi » à l’école, il ne doit pas non plus s’ennuyer avec.

 ALORS JE DIT STOP !
Arrêtez de croire qu’ailleurs c’est mieux que chez vous !

Arrêtez ce croire que les enfants des autres proviennent du moule originel de la progéniture parfaite type artisanat local et vous, au contraire, n’avez qu’une copie imparfaite « Made in China », peinture au plomb en prime.

 Le « Made in Parfait » n’existent pas, qu’on se le dise !

C’est un mythe à la Pokémon pour faire peur aux mamans insastisfaites, stressées et en quête du monde meilleur comme dans les téléfilms pour mères au foyer esseulées et dépressives, telles les histoires d’ogres et de loups mangeaurs d’enfants à l’époque de la  » non-télé «  afin de faire obérir les garnemants.

Les conséquences…
Le soucis avec les enfants des autres, c’est le regard négatif que nous posant ensuite sur NOS enfants suite à leurs actions plus ou moins… comment dire… sâoulantes (dans les cas extrêmes) !
  • ils prennet les repas pour des camps militaires organisés s’afrontant en camp par tranche d’âge d’un bout à l’autre de la table,
  • ils crient, hurlent, gesticulent, rouspètent, se mêtent en colère et boudent à tout va,
  • ils nous ignorent, ne nous écoutent pas, nous font répetter,

Et ainsi la dîte maman imparfaite se sentira tout à coup complètement nulle, … le tout de manière injustifiée !

Les français sont les champion du monde pour râler et voir la vie en négatif, c’est un fait établi et c’est de cette manière que les autres nous voit. Seul le négatif est mis en valeur, seul les bêtises sont prises en compte et peuvent ainsi entâcher une carrière, alors pensez-vous, sur la vie de nos enfants !

Arrêtez de vous flageller la poitrine à coup de martifouet trempé dans le Nutella, de vous pourrir les courtes nuits à recasser les nullités de vos gosses ! Au contraire, soyez positives (et positifs pour les papas), et noter tout ce que vous avez fait de génial (et vos enfants aussi) dans une journée ! Vous verrez alors si vous avez réellement rien fait d’intéressant, de satisfaisant ou tout simplement d‘être une mère comme vous le pouvez.

Pourquoi sont-ils aussi parfaits, les enfants des autres ?

Ah ! AH ! Mais existent-ils vraiment ? En fait… non, enfin pour ma part je n’en ai jamais vu.

Il n’est pas malsain de vouloir vanter les mérites de nos progénitures, après tout cela fait du bien de pouvoir déclarer au monde (et sur Facebook) « Ouaaaaaaahhhh, t’as vu ce qu’il sait faire ? ». On est parent, on est fier du travail de nos enfants.

Mais disons que certaines mamans ont une certaine tendance à  nous prendre poues des sardines en boîte. La vantardise frôle l’extrapolation, elles affabulent pour cacher justement le comportement de leurs progénitures et ne pas avoir honte de ceux-ci en public. Je ne dit pas que tous les enfants sont insuportables, mais se sont des enfants. Ils ont des hauts et de bas, arrêtons donc de les déifier et acceptons les comme ils sont, sans les cacher au monde bon sang !

Pour conclure, nous connaissions une maman dont la fille unique était la première de sa classe, elle réussissait tout ce qu’elle entreprenait, sans compter son comportement à toute épreuve, etc. Bref, le baratin habituel qui vous fait passer pour une vrai cloche. Pas de bol pour elle, un jour nous sommes tombés sur un forum où elle parlait de sa famille, et sa « vraie » vie n’était pas du tout aussi idyllique qu’elle le laissait paraître à son entourage proche.

Crédit photo : http://www.sxc.hu/

Envoi
User Review
0 (0 votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles