Le saviez-vous ? C’est vers l’an 1000, dans la lagune de Venise qu’ une petite île, qu’est apparue les premières pièces artisanales en verre de Murano.

La fabrication du verre de Murano est un formidable exemple du savoir-faire Italien. Le secret a toujours entouré les méthodes de fabrication de ces œuvres d’art. Sans compter une petite part de légende avec moult doses d’expérimentation alchimiques. D’ailleurs, il fut même un temps où les verriers ne pouvaient même plus quitter l’île où ils officiaient, sous peine de sanctions très lourdes (emprisonnement, travaux forcés, pendaisons, …). Tout ceci dans le but de garder sous clef les secrets de cet artisanat mondialement reconnu.

Comme l’Alchimie (la chimie d’aujourd’hui) était utilisée pour la fabrication des pièces uniques de la verroterie de Murano, on associe rapidement des pouvoirs magiques (ou de magie noire) aux objets d’art en verre de Murano.

Mais pourquoi la verrerie du Murano à autant de renommée ?

Tout simplement parce que Venise était une plaque tournante de la culture, de l’art et du commerce au Moyen-Âge. Il n’est donc pas étonnant que les verres de Murano est acquis une telle importance.

A partir de techniques développées localement mais surtout importées d’Egypte et de la Mésopotamie (en autre), les verriers de Murano étaient capable d’utiliser des sels d’étain, de titane, d’or, de cuivre, de poudre diverses, des oxydes de métaux et de nombreux pigments de couleur dans la fabrication de leurs objets artisanaux, mais aussi de la verrerie (de luxe) de tous les jours.

Si beaucoup de techniques ancestrales ont été perdues avec le temps, la suprématie de la verrerie du Murano a tout de même traversé les âges jusqu’à nos jours. Malgré la qualité de la verrerie du Murano, la demande fut en baisse jusqu’aux années 1900, avec la venue de l’Art Déco et de l’Art Nouveau. Les créations du Murano ont dû s’adapter et franchir un nouveau virage artistique pour ne pas être oubliées.

De nos jours, on tente de redonner à l’artisanat local ses lettres de noblesse. Les souffleurs de verres et artisans de notre époque n’ont rien à envier de leur aïeuls et sont capables de proposer toutes sortes de production d’objets de grandes beautés, quelque soit leur inspiration artistique.

De la verrerie aux bijoux du Murano

Il n’y eut toujours qu’un pas entre les objets d’art, de décoration, luminaires (…) et la bijouterie.

Les verriers du Murano d’antan s’appliquaient déjà à créer de superbes bijoux en verrerie. De nos jours les <a href=”https://www.mv-bracelet.com/etiquette-produit/bracelet-verre-de-murano/” target=”_blank”>bracelets en verre de Murano</a> ont toujours la côté autant pour les hommes que pour les femmes. Comme par exemple ce bracelet “Nuit Etoilée verre de Murano” de mon partenaire verrier lorrain Vessiere.

Le bracelet Nuit Étoilée est l’association de deux perles de verre de Murano, associé au plaqué or et à l’argent 925/10000, réglable sur un cordon de satin noir.

Afin de se faire une idée précise de l’artisanat Vénicien Murano, je vous conseille surtout de visiter le musée Verre de Murano. Vous pourrez y découvrir tout l’art de cette célèbre verrerie depuis l’époque romaine jusqu’à son apogée, puis son déclin vers le XIV ème siècle à nos jours.

Partagez cet article sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.