Depuis plusieurs années la pluie n’est plus au rendez-vous dans le massif des Vosges. Sans oublier une neige pauvre voire pas du tout, ce qui cause de plus en plus de tracas la préfecture du département.

Pourquoi est-ce que j’en parle, puisque je suis du Nord (ou des restrictions d’eau sont aussi imposées) ?

Tout simplement parce que nous partons en vacances dans les Vosges bientôt…

Mais nous ne sommes pas les seuls. Beaucoup de vacanciers ont réservé tardivement en juillet puis en août avec la peur pas pouvoir partir durant le confinement du Covid-19 au printemps dernier.

Les plages et les lieux habituellement hyper attractifs sont boudés par la peur du « monde » mais aussi pour réduire les distances de trajets.

Par conséquence la fréquentation touristique est exceptionnelle dans le Massif vosgien cet été. La saison s’est engagée avec une hausse des réservations de plus 21% par rapport à 2019 sur l’ensemble des gites et locations de vacances. Et la fréquentation de Gérardmer accuse une hausse de 30% courant juillet !

La préfecture des Vosges déclenche le niveau d’alerte sécheresse

La baisse générale du débit des cours d’eau vosgiens est alarmante (mais aussi dans les bassins versants de la Meuse, de la Moselle et de la Saône). Les usages de l’eau les plus importants sont limités et les usagers (mais aussi les vacanciers) sont appelés à la vigilance.

Nous avons appris la nouvelle ce jour par l’organisme qui gère notre réservation estivale.

Des mesures importantes de restriction de l’usage de l’eau ont été prises. Outre la limitation de l’arrosage des pelouses, en autre, c’est surtout le remplissage des piscines privées, les spas (assez répandus dans les chalet vosgiens en location) d’une capacité supérieure à 1 mètre-cube, ainsi que le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles qui sont interdis et surveillés. Des mesures sont également prises pour les usages industriels et commerciaux. Les contrevenants s’exposent à de lourdes amendes.

L’ensemble de ces dispositions est applicable jusqu’au 30 septembre prochain.

Les vacanciers sont donc prévenus (comme nous ce matin avec moult excuses, mais on comprend parfaitement), ils peuvent profiter de tout ce que peut offrir le massif vosgien pour le tourisme, sauf abuser de l’eau !

Une augementation de la température d’année en année

La sècheresse ne date pas d’hier et le réchauffement climatique est un sujet de plus en plus alarmant.

L’arrivée du Covid-19 n’arrange pas les choses. La plupart des clims sont désactivées dans les entreprises et les lieux publics pour éviter la propagation du virus.

La chaleur estivale a pour conséquence l’augmentation du stress, de l’irritabilité et de la fatigue, et le port du masque obligatoire n’arrange rien.

Alors un conseil, gardez votre calme, tout le monde est dans le même bateau…

Crédit photo : Pixabay

Partagez cet article sur :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.