Il y a quelques jours, comme annoncé sur mon blog, le gouvernement étudiait un projet pour prolonger le congés paternité de 14 jours actuels (11 jours + les 3 jours de congé naissance accordé par leur entreprise) jusqu’à 9 semaines. L’annonce est tombée cela « ne sera » que 28 jours, autant dire un mois. Cerise sur le gâteau, une partie de ces congés paternités seraient même obligatoire (durée non encore établie), sur le modèle en vigueur pour le congé maternité.

Le président de la République Française Emmanuel Macron devrait annoncer ce jour la prolongation du congés paternité accordé aux jeunes papas.

Une réforme inscrite dans la loi

Cette réforme sera inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2021. Il faudra par contre encore patienter car cette réforme ne sera active qu’à partir du 1er Juillet 2021. Cette réforme fait partie d’un chantier bien plus vaste sur la refonte de la politique familiale française.

Le congés paternité a pour but, en autres, de renforcer les liens du père avec l’enfant. Mais aussi de jouer sur son éducation, d’aider la mère dans son quotidien (tâches ménagères), et de tenter de rattraper l’égalité hommes/femmes sur le plan professionnel. En effet, la maternité est un des facteur de frein dans la carrières des femmes.

Les entreprises devront respecter la nouvelle loi sous peine d’une amende de 7500 euros.

Un double effet kiss cool

Le but de cette « action » est aussi de favoriser le travail à temps partiel pour compenser l’absence des salariés durant ces nouveaux congés paternité.

Côté financier, le coût pour la sécu du rallongement du congés paternité augmentera aussi, passant de 260 millions d’euros à 520 millions d’euros dès l’application officielles de la loi en 2021, puis 780 millions en 2022, grâce à l’amélioration attendue du taux de recours.

Rappelons qu’en Finlande, le congés paternité est de 9 semaines !

Crédit image : https://www.pexels.com

Partagez cet article sur :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.