Une semaine après sa sortie, nous avons été invité par le Kinepolis de Lomme pour voir le film Dune de Denis Villeneuve en famille. Avec en tête la première version cinématographique de David Lynch, adapté du best-seller de Frank Herbert, que vaut sérieusement la version de Villeneuve ?

Dune de Denis Villeneuve, l’évènement de la rentrée

Si le film a pris du retard avec la crise sanitaire du Covid 19, la récompense est plus que bonne pour cette nouvelle adaptation du roman éponyme. Salué par les critiques et les spectateurs, Denis Villeneuve peut se vanter avoir réussi à planter le décor d’un space opera à la hauteur de Star Wars.

Dune – Bande-Annonce Officielle (VF) – Denis Villeneuve, Timothée Chalamet :

Ce n’est pas le premier réalisateur à avoir voulu tenter l’aventure, mais à part Lynch qui avait sorti un film devenu un grand classique aujourd’hui mais très critiqué à l’époque par son adaptation personnelle du film, le cinéma n’avait jamais accueilli jusqu’à ce jour quelque chose d’aussi probant que la version de Villeneuve.

Personnellement, la première chose que j’ai adoré dans le film, c’est son gigantisme puis les détails ! Que cela soit les différentes maison de Dune, Akaris ou encore les armées, le film n’a pas lésiné pour voir les choses en grand. On ne parle pas ici de petits nobles de l’espace à la sauvette, mais bien de puissances capables de rivaliser avec un Empereur. Il fallait donc bien montrer la puissance écrasante et fanatique des armées jusqu’au détails des petits combats presque en huit clos avec une mise en scène et une photographie à toutes épreuves.

A savoir que seulement 2 scènes ont été tourné « avec fond vert » ! Denis Villeuneve étant très attaché pour éviter ce genre de pratiques et autres incrustation numériques. rendez-vous compte alors du travail titanesque qu’il a fallu déployer pour créer tous ces décors et environnement !

Si à certains moments il y a quelques temps de latence, je trouve cela normal. On parle ici d’une partie 1, et contrairement à la version de Lynch, au bout de 2h30 on n’est même pas à la moitié du film d’origine. Et c’est là qu’est le superbe. Car le livre est riche, très riche (parfois même trop mdr), c’est donc un exercice très difficile que de l’adapter pour le cinéma.

« Monumental et historique », clame le slogan promotionnel et je ne lui donne pas tort.

Dune : y aura-t-il une partie 2 ?

Forcément tout le monde (ou presque) attend une suite à cette épopée. Mais les studios et Villeneuve le premier n’ont toujours pas annoncé la bonne nouvelle. Pourquoi ? Juste une histoire de chiffre. Pour le moment le film est sortie seulement en Europe au Cinéma, il faudra attendre Octobre pour que les américains puissent se rassembler dans les salles obscurs et faire grimper les visites. Sans compter sa sortie en streaming payant sur les plateformes américaines officielles. Ce que regrette Villeneuve, il aurait préféré un delta de temps conséquent entre les deux versions. Mais la mode étant, et surtout la sécurité vis-à-vis du coronavirus, les grands pontes des studios en décident autrement.

Mais gageons que cela ne soit qu’une formalité. D’ici quelques jours à quelques semaines, la presse apprendra bien vite que la suite sera validée. Par contre il va falloir patienter. Car si le premier film a mis presque 4 ans pour arriver au cinéma (merci le Covid), dans la cas d’un suite, il faudra déjà attendre 2022 pour sa mise en chantier et minimum 2023 pour son arrivée dans les salles obscures.

De toutes manières, autant être patient et se retrouver avec une partie d’une qualité aussi exemplaires, que se pousser Villeneuve à produire un truc à la va vite.

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles