En rouleau ou feuille à feuille, avec ou sans motifs, coloré ou blanc comme neige… le papier toilette est le plus fidèle compagnon de nos aventures sanitaires, un incontournable de nos voyages vers le petit coin. Surtout en cette période de confinement de la pandémie du Coronavirus.

Pourtant, nous avons tendance à négliger l’importance que revêt l’achat de notre papier hygiénique, sans doute par méconnaissance des différents critères de choix existants : format, matière, épaisseur… C’est pourquoi je vous propose un guide pratique pour vous aider à bien sélectionner votre papier toilette en fonction de vos besoins (et des stocks disponibles en magasin).

Papier toilette : le format

La première question à se poser, au moment de choisir son papier toilette, a trait au format souhaité. Globalement, on peut en distinguer trois :

  • Le format « classique » est prévu pour une utilisation individuelle quotidienne. C’est celui que l’on retrouve dans la plupart des foyers, avec une capacité limitée à 150 ou 200 feuilles. Il est adapté à un usage raisonnable, au sein d’une maisonnée ou d’une petite entreprise.
  • Le « grand format » est réservé aux établissements de passage, lieux publics ou entreprises, avec une fréquence d’utilisation élevée des WC. Ces rouleaux ont une capacité allant jusqu’à 600 feuilles et s’installent dans des distributeurs prévus à cet effet, notamment pour des raisons d’hygiène.
  • Le format « feuille à feuille » est surtout utilisé dans les établissements où l’hygiène est primordiale, comme les hôtels ou les hôpitaux, parce que les feuilles sont indépendantes et n’ont donc pas besoin d’être détachées manuellement. Il a l’avantage de réduire drastiquement la consommation.

Tous ces formats de papier toilette peuvent s’adapter à un usage privé ou professionnel, en fonction des situations – et de votre prévoyance.

Papier hygiénique : la qualité et la résistance

La qualité et la résistance du papier toilette sont deux critères qui n’en forment qu’un, le second étant intimement lié au premier. Le produit choisi doit être doux et souple, en raison de la fragilité de la zone concernée. En ce sens, les papiers à base d’ouate de cellulose (le matériau le plus fréquemment utilisé) sont recommandés, car ils répondent à ce besoin de douceur ; mais ils ne sont pas forcément aussi solides qu’on le voudrait.

La solution consiste alors à sélectionner un papier hygiénique doté de plusieurs épaisseurs, double ou triple, pour une résistance et un confort accrus. Ou encore, de porter son dévolu sur de la ouate de cellulose gaufrée, plus ferme et plus solide. En effet, la première chose que l’on demande à un papier toilette, c’est d’éviter les ruptures impromptues… qui pourraient se transformer en une catastrophe sanitaire ! C’est pourquoi ces options sont à privilégier.

Mais attention à la douceur, qui n’est pas toujours au rendez-vous. Personne n’a envie de composer avec un papier toilette trop rêche. Si vos rouleaux sont destinés à être utilisés par des collaborateurs dans une entreprise ou par des clients, essayez de penser avant tout… à leur fondement ! C’est essentiel, quand on sait que chaque individu utilise en moyenne cent rouleaux par an (à lire dans cet article).

Papier toilette : la praticité et la sécurité

Terminons ce tour d’horizon des critères de choix d’un bon papier hygiénique avec les questions de praticité et de sécurité. La première relève du confort d’utilisation, et notamment de sa capacité d’absorption : là encore, l’épaisseur est le paramètre déterminant pour contourner le risque de fuites malencontreuses. À ce titre, il faut reconnaître que le format « feuille à feuille » n’est ni le plus résistant, ni le plus pratique.

La seconde question est celle de la sécurité. Car, oui, un papier toilette, s’il est mal choisi, peut avoir des effets éventuels sur la santé de ses utilisateurs, du moins à très long terme. C’est le cas, en particulier, des papiers parfumés et des produits qui arborent des motifs – deux « ajouts » dispensables qui peuvent signaler la présence de produits chimiques, utilisés pour la conception des encres ou des parfums artificiels.

En somme, mieux vaut laisser de côté le joli papier à fleurs qui sent la verveine, et opter pour un produit immaculé et sans odeurs, bien plus naturel. Car, pour les WC comme pour l’entretien ménager, il est toujours préférable d’éviter les produits chimiques.

Et vous, quel est votre papier toilette préféré ? Et dernier point, inutile de faire du stock inconsidéré, comme l’avait prévenu les magasins, il y a toujours du stock !

Image par lyperzyt de Pixabay

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.