Sortir de sa coquille, évoluer et changer grâce au sport

iaido art martial

Doit-on pratiquer un sport pour faire comme tout le monde ? Pour répondre aux recommandations des médecins afin de préserver notre santé ? Par passion ? Ou simplement par envie ?

Il y a une grosse brouette de mois, vu mon caractères qui s’envenimait avec la fatigue et le stress cumulés, madame, dans toute son intelligence de femme agacée, me sort « vas faire une activité pour te calmer ! ». Bon les termes n’étaient peut-être pas aussi durs mais la vérité était là !

Mes critères de recherche étant aussi poussé qu’un employeur exigeant, j’ai tout de même réussi à trouver LE sport « de mes rêves », l’IAIDO, l’art de dégainer le sabre et plus littéralement « la voie d’exister harmonieusement ». Cet art martial met l’accent comme toutes les disciplines du budo, sur une perfection de la coordination du corps et de l’esprit.

De plusieurs points de vue, l’engagement dans ce sport peut paraître lourd :
– frais : licence, équipement, tenue, sabre, etc. Plus de 650 euros la première année, la suivante, seule la licence suffit.
– temps : mon senseï préconise plusieurs séances par semaines, impossible pour moi, je ne m’y rend que de manière hebdomadaire.
– motivation : il y a des jours avec et des jours sans, le manque de pratique d’un sport durant toutes ses années se sent. Mais dans l’ensemble, même si parfois je traîne les pieds, une fois dans le dojo c’est différent.
– la famille : madame doit s’occuper des mini-nous durant la soirée où je suis au dojo, généralement ça roule, mais pas toujours (faites des mini-nous qu’ils disaient mdr), je la remercie pour ce sacrifice.

Mais qu’est-ce que j’y ai gagné ?

1/ Ma femme a trouvé que j’étais plus calme.
2/ J’ai fais de nouvelles connaissances.
3/ J’adore mon sabre (c’est un Iaito, il ne coupe pas) et ma tenue.
4/ J’ai eu mal aux cuisses les premières semaines, mais ensuite j’ai même réussi à perdre 2 kgs !
5/ J’ai découvert une pratique des arts martiaux qui ne consiste pas à faire le clown tout seul pendant 2h00 en singeant un senseï. Dans mon école, mon senseï nous montre certe les Katas à apprendre mais aussi la pratique « en vrai » (avec Boken : sabre de bois), afin d’appliquer ces kata ! Et je vous assure que c’est complètement différent. Il y a un terme pour cet exercice, mais je l’ai oublié. O_o
6/ C’est un sport d’adulte, aucune contrainte, on ne vient pas pendant 2 semaines, personne ne va vous critiquer ou vous mettre la pression.
7/ Quelque soit votre niveau, vous êtes bien accueilli et faites partis du groupe tout de suite,  ensuite chacun évolue avec son expérience.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

13 comments

  1. Pingback: Tweets that mention Sortir de sa coquille, évoluer et changer grâce au sport | Papa Blogueur -- Topsy.com

  2. Belle réflexion, et sport peu courant… Y a-t-il beaucoup dé club en France ?

    Un groupe d’amis m’a également proposé un sport peu courant, du moins que je ne connaissais pas : le Vovinam Viet Vo Dao. J’ai jusqu’ici refusé car je n’ai ni la motivation ni l’envie de m’embarquer là-dedans.

    J’ai déjà fait du judo quand j’étais petit, et je n’en garde pas le meilleur souvenir. J’ai demandé à arrêter après deux ans, lorsque j’ai commencé à faire « mes propres choix ».

    Cependant j’ai pas mal d’activités, aussi bien au niveau des cours que des projets personnels (aussi bien seul chez moi qu’en groupe à l’extérieur). Je pense que ça doit également jouer comme anti-stress, même si cela ne maintient pas vraiment en forme :)

  3. bonjour,

    je ne connaissais pas du tout cet art martial…
    en tout cas l’ambiance semble sympa, rien de pire que de se faire mettre la pression si on ne peut pas venir! (on se la met bien assez tout seul, la pression)
    quelle est la moyenne d’âge dans ce cours? il y a beaucoup de femmes?

  4. il y a plus d’homme que de femmes, il y a des jeunes aussi, mais la moyenne d’âge est plutôt vers la cinquantaine, mais il faut seulement être majeur pour participer c’est tout, c’est à cause des dangers des sabres

  5. En tant que pratiquant d’Aïkido, depuis peu, la voie du sabre est une façon d’approfondir la voie de l’Harmonie et de l’énergie.Je rajouterai que l’Iaido est un travail intellectuel qui fatigue…
    Pour répondre à Fnor, les pratiquants de Iaido sont rassemblés au sein du Comité National de Kendo (CNK), lui-même rattaché à la Fédération Française de Judo et Disciplines Associées (FFJDA). Cette structure rassemble également le kendo, le jodo…

  6. Hello PapaBlogueur,

    Cela fait bien longtemps que je souhaite me mettre à une pratique de type Kendo, du coup ton article ravive en moi ce désir. Dommage que la saison soit déjà commencée.

    Ce qu’il y a de bien avec les arts martiaux, c’est que la pratique va au delà du simple sport et, comme le dit Nathanael permet « d’approfondir la voie de l’Harmonie et de l’énergie ».

    Depuis septembre, ma copine et moi avons débuté le Taï-Chi, bien que moins physique, c’est un excellent moyen pour apprendre à se concentrer, se détendre et prendre conscience des energies de notre corps.
    Bref, j’adore ^^

  7. Fabricess

    Vous avez tout a fait raison! Pendant longtemps j’ai été un gros gras devant mon pc si on peut dire, jusqu’a ce que je m’y mette vraiment.

  8. Pingback: L'Iaido : la voie du sabre (art de sortir le sabre et de couper dans le même mouvement) | Papa Blogueur

  9. ProLire

    Cela à l’air très bien cet art martial. Ton récit donne envie de tester. Il n’y a pas l’air d’y avoir trop de contres-indications, c’est cool.

    Par contre, pour les prochaines fois que tu souhaites soumettre un article au festival « A la croisée des blogs » , pourrais-tu ajouter un petit en-tête avec des liens dans l’esprit de ce que font les autres ? C’est plus facile pour retrouver ton article.

    a+

  10. Pingback: Festival A La Croisée Des Blogs : « Sortir de sa zone de confort » – Récapitulatif | ProLire

  11. Virginie Mirkov

    Je ne connaissais pas du tout ce sport et ça me montre qu’en cherchant un peu, je suis sûre que je peux trouver d’autres sports encore très intéressant.

    J’aime beaucoup l’idée d’un sport qui allie corps/esprit, mais ne suis pas du tout attirée par les arts martiaux.

    Mais bon, il faudrait peut être que j’essaye qui sait ?

    Merci de m’avoir fait découvrir un sport en tout cas !!

  12. Ravi que cela t’a ravi, j’ai du arrêter le temps de la grossesse de ma femme et des quelques mois qui suivront, mais je m’y remettrais en 2012

  13. Pour ma part j’ai choisi un autre sport pour me changer les idées, mais le résultat est le même. Meilleur souffle, meilleure formes, je me sens mieux avec moi-même et avec les autres ! Bref. Quand les gens vous disent que le sport c’est bon pour vous, ce n’est pas un mensonge, ça peut vous changer la vie (et c’est peu dire).