Tout le monde est au courant ou presque, à chaque passage sur Internet, nous laissons des traces ! Nos données personnelles sont enregistrées, traitées, informatisées, compulsées, travaillées et recrachées dans des algorithmes pernicieux pour mieux nous vendre des trucs plus ou moins sympas, nous pister et nous diriger tout droit vers là où les grands pontes du Net veulent que vous alliez.

Internet vous espionne tout le temps !

Même la mode navigation privée n’est pas si privée que cela. A défaut l’historique de recherche, les cookies ou les données personnelles ne sont pas gardées, sauf les formulaires que vous remplissez. De plus les FAI eux gardent ces informations, les employeurs aussi et les établissements scolaires, pour ne citez qu’eux.

Votre adresse IP en dira plus sur vous que vous pouvez le penser. Certains esquivent en passant pas un VPN, mais ce n’est pas non plus la solution idéale. En fait il n’y en a pas vraiment de sûres à 100%.

Grâce à quelques javascripts, les cookies ou parfois même des spywares (logiciels espions) installés depuis votre visite sur les sites Internet et réseaux sociaux, il est possible de trouver votre adresse IP, le port que vous utilisez, votre navigateur, votre système d’exploitation, votre résolution d’écran, sa palette de couleurs, votre localisation GPS, les visites antérieurs de votre navigation, …

Grâce aux cookies, votre ou vos adresses emails peuvent être enregistrés, votre adresse postale, votre numéro de téléphone, votre géolocalisation, vos centres d’intérêts, vos parcours d’achats, vos réseaux d’amis, le trajet de votre souris sur l’écran, les mots clés tapés les plus récurrents, …

Et la plupart du temps vous ne donnez même pas votre accord !

Pourquoi vos données sont-elles collectées ?

En premier lieu, pour le bon fonctionnement du site sur lequel vous vous trouvez comme taper son login et mot de passe de sa messagerie, l’enregistrement d’une commande, l’enregistrement à une newsletter, à des informations, etc. Bref, les trucs basiques que tout à chacun fait tous les jours.

En second lieu pour le fric ! Pas vous, car vous en êtes la cible justement. Grâce à vos données personnelles collectées, vous serez la cible de publicité ultra personnalisées et surtout très tentantes. Internet est gratuit (le surf pas la connexion), donc il faut bien le rentabiliser.

Enfin (et en autre) à des fins pas très catholiques afin de vous dérober des informations encore plus personnelles, vous hacker, et installer de jolis virus et autres spyware sur vos appareils.

Internet, ce Big Brother qui vous espionne et partage vos infos à qui le veut !

Testez l’application pour Chrome « Thunderbeam-Lightbeam » et vous pourrez juger par vous-même.

Cette application montre à ses utilisateurs où s’en vont leurs données personnelles lors d’un surf sur Internet.

J’ai testé pour vous Thunderbeam

J’ai installé l’application, je l’ai lancé, je me suis rendu sur le site Abritel. Puis j’ai lancé une recherche quelconque et ouvert une offre. J’ai recueilli la ville (l’annonce ne cible pas l’adresse exacte). J’ai ouvert une nouvelle fenêtre, j’ai lancé la recherche sur la ville, j’ai cliqué sur la map à droite, puis lancé un itinéraire depuis mon domicile.

Alors combien de sites ai-je visité au juste ? Combien de pages se sont ouvertes ?

  • La page de recherche Chrome
  • Le site Abritel
  • La page de résultat de ma recherche
  • La page de l’annonce
  • La page de recherche sur la ville de l’annonce
  • La page Map
  • La page Map avec itinéraire

C’est tout ? Oui, ouf… Ah, ah et bien non !

Sur la capture ci-dessous de l’application Thunderbeam, voici la liste de tous les sites qui ont pu collecter mes données en réalisant mon court passage sur Internet (alors imaginez quelques heures passées dessus).

Il suffit de passer sa souris sur les petits triangles pour connaître les sites ayant collectées mes informations et dedans on trouve :

  • Google Ads et Google Fonts, un peu plus classique et « logique »
  • Google et Maps.google.apli, logique aussi.
  • Facebook (mais pourtant je ne me suis pas logué dessus O_o).
  • D’autres Ads service (sans précision) et des trucs comme collector-11130 (mais c’est quoi ça ?) ou Clarity, Osano, etc.

Pour le fun j’ai ensuite ouvert une nouvelle fenêtre vers Twitter (histoire de partager mon bon plan vacances). Et hop, de nouveaux liens apparaissent dont Youtube (mais pourquoi donc ?)

Allez, juste pour le fun, je me suis rendu ensuite sur Le Journal du Geek, F1i et le Journal des femmes. Voici la map résultante…

C’est complètement dingue, non ? Et pourtant c’est la réalité et la plupart des internautes :

  • sont inconscients de se phénomène
  • n’en ont rien à faire
  • cliquent automatique sur « j’accepte » dans les bandeaux RGPD (lorsqu’ils sont vraiment fonctionnels)
  • sont la cibles de publicités personnalisées
  • et pire parfois ensuite s’ils sont victimes de processus malveillants…

La protection des données en Europe : CNIL, RGPD, …

Plusieurs lois européennes obligent la présence de bandeaux de consentement de collectes de données sous peine de sanction monétaires et disciplinaires. De plus les données collectées doivent rester sur le sol européen voir national du pays concerné.

La plupart des internautes acceptent sans discuter cette collecte de données. Pourquoi ? Car on n’a pas que cela à faire de cibler tel ou tel cookie à accepter ou non. Donc c’est soit « oui » pour tout, soit « non » pour tout. Qui réellement va sur les pages de paramétrages et choisit ce qu’il veut bien transmettre ?

Sans oublier que certains sites rendent maintenant payant la possibilités de refuser la collecte de données où vous noient dans un listing de juridique imbuvable, donc on clique sur « oui ».

De plus, avant même de valider ou non ce bandeau de protection de données, les sites partagent déjà des cookies sur notre ordinateur…

La menace des grands pontes du Web

Oui mais voilà, nos règles gênent les géants du Web. La preuve, Dernièrement Facebook/INSTAGRAM (META) menacent de quitter l’Europe !

Dans son rapport annuel transmis à la Securities and exchange commission (SEC) aux Etats-Unis, la maison-mère de Facebook, Meta, a réitéré ses menaces contre l’Europe. Pourquoi ? Parce que Facebook et Cie veulent récupérer nos données personnelles sur le sol américain. Sauf que les lois européennes les en empêchent.

Meta met la pression avec menace de couper leurs services en Europe si le règlement concernant la protection des données personnelles (RGPD) ne changent pas. Ce traitement dans ses centres américains est nécessaire pour la fourniture de ses services et le ciblage publicitaire.

D’ailleurs régulièrement ils tombent sous des sanctions de la CNIL à coût de plusieurs dizaines de millions de dollars d’amende (et s’il n’y avait qu’eux).

Les principes simples pour se protéger au minimum

Voici quelques conseils en vrac pour vous protéger un minimum.

  • Être le plus discret possible. Oui à l’heure des réseaux sociaux c’est assez difficile de ne pas se montrer ni de parler de soi.
  • Ne validez jamais les petits cases pour recevoir une newsletter, envoyez vos données personnelles à un tiers, etc.
  • Evitez de connecter vos réseaux sociaux à des sites tiers, des applications, des formulaires, etc. Encore plus s’ils vous demandent de partager votre carnet d’adresse, d’avoir accès à des fonctions « basiques » ou « passives » des dit réseaux sociaux.
  • Ne jamais donner d’informations personnelles, encore plus pour les enfants et les ados. Moins vous parlez de vous, moins un tiers (parfois malveillant) pourra profiter/utiliser vos données personnelles.
  • Utilisez un bon logiciel de sécurité sur Internet (AntiVirus, Firewall, Antispam, Antispyware, …).
  • Privilégiez la navigation privée et les modes incognito des sites lorsque l’option est proposée.
  • Utilisez des navigateurs qui n’utilisent pas la collecte de données.
  • Installez les extensions bloqueurs de publicités sur vos navigateurs. Certains sites n’aiment pas, mais ce n’est pas votre problème.
  • Utilisez un VPN payant (les solutions gratuites sont peu fiables) si vous le pouvez surtout avec une utilisation wi-fi extérieure non sécurisée (restaurant, transport en commun, aéroport, …).
  • Videz votre cache régulièrement.
  • Etc…
Internet, ce Big Brother qui vous espionne et partage vos infos à qui le veut !
Envoi
User Review
0 (0 votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles