Qui n’a pas rêvé un jour de se réveiller et de se rendre compte qu’on avait des superpouvoirs ? Avoir la possibilité de changer le monde ou du moins, de changer sa vie, est l’une des thématiques abordées dans les comics de Marvel. Mais ce n’est pas la seule !

En effet, comme toute œuvre de la pop culture, ces héros en disent beaucoup plus sur notre société qu’on ne le pense. Alors que les vilains de ces histoires représentent souvent les peurs qui traversent l’imaginaire collectif, les super-héros incarnent quant à eux les valeurs que l’on met en avant dans une société donnée. Et dans l’univers des comics, deux univers s’affrontent : Marvel et DC. D’un côté, on connaît les Avengers, Spider-Man ou encore Deadpool, de l’autre on adore Batman, Superman ou encore Flash.

Depuis que Disney a racheté la licence Marvel, les films sortis au cinéma sont souvent de gros succès au box-office. Ils inspirent chaque jour des millions de fans, qui ont chacun un héros auquel ils s’identifient et qu’ils admirent. Mais quel est le héros type de Marvel ? Voyons ensemble ce qui caractérise ces personnages hors du commun !

D’ordinaire à extraordinaire

Iron Man a acquis son pouvoir grâce à un événement exceptionnel

Les héros de Marvel semblent nous plonger dans des histoires auxquelles nous pouvons nous identifier. En effet, malgré les pouvoirs improbables, presque magiques de ces personnages, ils démarrent tous leur épopée par des vies parfaitement ordinaires. Qu’il s’agisse de Super-Man ou de Daredevil, ces deux hommes deviennent, par un événement extraordinaire qui va changer leur vie, des super-héros dotés de capacités hors du commun. Il est donc intéressant de constater que les héros de Marvel ne naissent pas exceptionnels : ils le deviennent à cause d’un élément perturbateur !

Chez DC, c’est souvent l’inverse : Superman est né indestructible, et Batman acquiert sa force petit à petit, mais grâce à son argent et à la puissance financière de sa famille (c’est donc grâce à sa naissance dans ce milieu privilégié).

Un physique à la fois stéréotypé et hors normes

Il est vrai que les héros de Marvel ne sont jamais vraiment gros, comme le soulignait Christophe Carron en février dernier. Il est donc souvent musclé ou svelte, et si possible séduisant. Et ce n’est pas un hasard si tous les costumes mettent en avant leurs attributs physiques : il s’agit avant tout de susciter l’admiration du lecteur ou du spectateur ! Cependant, ces attributs considérés comme attrayants sont bien souvent très exagérés, permettant ainsi de souligner leur aura extraordinaire.

Au-delà du culte du corps, les visages sont, quant à eux, assez diversifiés. Alors qu’on attribue aujourd’hui la barbe aux hipsters ou aux joueurs de poker, elle fait néanmoins partie des attributs de nombreux super-héros de la licence Marvel. En réalité, même si cela commence à changer petit à petit, les représentations restent malgré tout très normées par rapport à un idéal de beauté, notamment dans la société occidentale.

Des héros imparfaits

Captain America est traversé par des interrogations profondes sur sa mission

Alors que le principe d’un super-héros est d’être plus fort, plus courageux et plus talentueux que les autres, les héros de Marvel ont pourtant tous des imperfections, des défauts qui atténuent leur aspect divin. On peut le voir à l’œuvre dans le film Captain America: Civil War, dont l’histoire a lieu à la suite d’une scission des Avengers, due à la dispute entre Captain America et Iron Man. Chacun poursuit un idéal différent, et malgré leur statut de super-héros, ils font tous deux preuve de faiblesse dans leur manière de gérer les événements. Les vilains, quant à eux, peuvent se révéler extrêmement sympathiques et héroïques, à leur manière. C’est le cas par exemple de Loki, que Disney+ a décidé de mettre à l’honneur dans sa nouvelle série. 

C’est pourquoi, dans l’univers Marvel, les héros semblent si proches de nous : malgré leurs pouvoirs, leurs réactions face à des événements restent profondément humaines. L’identification est donc l’une des caractéristiques majeures de ces personnages. Cela entre aussi dans le fameux « hero’s journey » ou « le voyage du héros », dans lequel le protagoniste principal va voir sa vie basculer par un concours de circonstances. Il affrontera ensuite tous les obstacles qui se mettent sur son chemin et que bien souvent, il n’a pas choisis. En ce sens, c’est une véritable tragédie qui est à l’œuvre, dans le sens primaire et antique du terme : le héros se retrouve malgré lui happé dans une situation qu’il ne peut pas contrôler. 

Partagez cet article sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.