Si beaucoup de centres-villes sont passés en zone 30 et aux vignettes de pollution ce n’est pas pour rien. La pollution automobile est un vrai problème au cœur des agglomérations.

D’autant plus que cela génère énormément de bouchons, de stress et des conséquences sur l’environnement telles qu’on les connaît. Il n’est pas obligatoire de faire tous ses trajets en voiture tout le temps. Il existe des solutions très simples, encore faut-il faire l’effort de les tester.

Cinq idées pour réduire les trajets en ville, c’est ce que nous allons voir dans cet article partenaire.

5 trucs et astuces pour faciliter ses déplacements en voiture en ville

Se garer en ville, pas si difficile que cela et c’est super pratique

Au cœur des villes de nombreux parkings vous attendent pour garer votre voiture tel que les parkings Interparking. Proches des lieux culturels, restaurants, magasins ou lieux de travail, ces parkings sont super pratiques éviter de polluer en roulant en ville ou de chercher une place pendant des heures.

Rien qu’à Lille par exemple, il en existe plusieurs, une recherche Google suffit pour les lister. Ensuite, pour certains, on peut réserver une place en ligne pour quelques heures voire même une durée plus longue. Car plus le parking est proche d’un centre ville ou d’une zone de commerce, plus il sera difficile de trouver une place lors des horaires de grandes affluences.

Agir au quotidien, se déplacer autrement : Bus, Métro et Tramway

Les transports en commun ! Quelle bonne idée n’est-ce pas ? Quelle que soit la forme ou le moyen de locomotion, utiliser les transports en commun, c’est penser à la planète. D’autant plus que les grandes villes possèdent un vaste réseau urbain et sur-urbain.

Encore plus avec les efforts fait pour que les jeunes ne paient plus.

Plusieurs grandes villes, comme Lille, ont pris la décision de rendre gratuit (sous condition) les transports en commun pour les mineurs. Idéal pour partir en cours en bus, métro ou tramway, et plus d’excuses des parents parce que « cela coûte cher » !

D’ailleurs il ne faut pas non plus oublier les aides aux entreprises pour le remboursements à leur employer s’ils prennent les transports en commun pour se rendre à leur lieu de travail. Cela permet de réaliser de belles économies au final. Moins de fatigue au volant avec les bouchons du matin et du soir, que du bonheur en somme. 

Le train : TGV, TER et RER

Pour les trajets plus longs, optez plutôt pour la voie ferrée. Vous y serez tranquille (ou presque selon les heures d’affluence) mais aucun risque de stresser pour trouver une place où se garer à Paris par exemple !

J’ai de très mauvais souvenir d’un séjour à Paris en voiture avec les enfants il y a quelques années. On avait loué un RB&B avec la promesse d’une place de stationnement. Que du mensonge et je passais chaque soir de notre séjour à trouver une place pour me garer. Alors que si nous avions pris le train et le RER, nous n’aurions eu aucun soucis sur place.

La voiture écologique

À défaut, si vous ne pouvez pas faire autrement, par goût ou à cause de votre métier, optez plutôt pour un véhicule écologique. Beaucoup d’entreprises de livraison, et même les bus de grandes villes roulent au gaz naturel ou à l’électricité, produisant zéro CO2 pour le plus grand bonheur des citoyens.

A pied, en trottinette ou vélo mécanique ou électrique

J’aurai pu commencer par cela, car c’est le plus évident. Surtout que de nos jours ce genre de transport manuel et/ou électrique est très en vogue.

Si vous n’avez pas de tels moyens de locomotion, beaucoup de grandes villes comme Lille, Paris ou Bordeaux proposent à la location des vélos mécaniques ou électriques en libre-service sous abonnement, voire même maintenant des trottinettes électriques ! Que demande le peuple ?

À défaut, utilisez vos petites jambes. Perso, dès que je dois aller à mon centre-ville, j’évite à tout prix la voiture. D’une part pour ne pas polluer, mais aussi parce que c’est gavant de chercher une place pour se garer et en plus, ça fait un peu de sport la marche à pied. D’autant plus que beaucoup de centres-villes transforment les grandes artères en rue piétonnes le week-end, permettant ainsi une plus grande affluence de clients potentiels, de touristes ou de flâneurs.

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles