Les causes externes des yeux secs

Une fois en vacances, j’ai réellement eu moins mal aux yeux. Et après quelques jours, plus de douleurs oculaires, des soins qui ont diminués (mais non cessés) et cette sensation de grain de sable irrirante partie, pff, envolée !

Quelle joie, même si parfois, surtout la nuit, mon problème de Meibomite est revenu me chatouiller l’oeil droit principalement. Car contrairement à ce que l’on peut croire, l’oeil sec peur se présenter de manière isolé.

Et le retour au boulot sonna le glas de cette pause salvatrice… En cause : la climatisation !

>> Climatisation, vent, changement de température, conduite, pollen, pollution, des causes avérées de la sécheresse oculaire

Même si la production lacrymale diminue progressivement avec le vieillesse, le dysfonctionnement des glandes de Meibomites (situées sous la paupières) est une des causes des yeux secs.

A force de lire sur le sujet, je me suis retrouvé à plusieurs reprises dans les cas décris. Avec un larmoiement subite et réflexe, un clignement de l’oeil automatique pour se protéger, une sensation de gras sous le doigt, bref, mon environnement journalier se ligue contre moi !

Vent et clim, même combat, et forcément cela ce combine avec les changement de température. Sur le plateau, il fait frais, voire froid, l’air tourne et hop, l’oeil coule. Et en prime il y a les écrans, ce n’est pas bon non plus, même si je porte des lunettes avec revêtement spécifiques « écran bleu ».

Et la voiture / conduite ? Et bien il y a la clim dedans, voire l’aération si je coupe la clim. faire sans ? Vous avez déjà faite de la route, surtout lorsqu’il fait chaud (ou inversement froid) sans clim / aération / chauffage ? Surtout en famille, sur les trajets d’école ou de vacances ? Ouvrons la fenêtre alors, pff, même combat, on tourne en rond…

Que faire alors ? Se battre avec les collègues pour plutôt ouvrir les fenêtres que la clim, même si parfois les pollens n’arrangent rien (il y a plein de végétation autour du bâtiment). Diminuer l’intensité de la clim dans la voiture, éviter les courant d’air et les changements brusques de températures. Mais aussi les écrans ! Des pauses régulières (et sans téléphone) dehors de préférence, etc.

Mais aussi toujours avoir sur soit des larmes artificielles en substention (collyres en unidoses) et autres escalades thérapeutique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 comments

  1. sine22

    Je souffre également de ca! et c’est pénible, de plus comme vous dites la clim n’a rien de bon que ca soit pour l’écologie ou les yeux mais pour ce faire entendre par 35° je peux touours essayer…

    • S’il n’y avait que la clim, mais oui se faire entendre ça aide.
      Tu as vu mes autres articles sur la Meibomite ? Comment gères-tu les soins journaliers ?

  2. Joker

    Bonjour je suis moi aussi atteint de meibomite alors que je n’ai que 25 ans c’est horrible la douleur que ça provoque surtout derrière un écran. En plus c’est apparemment difficile a diagnostiquer ( j’ ai du voir 7 ophtalmo pour que le verdict tombe ).

    Moi les larmes artificiel me sont d’ aucune utilité elles me donnent même la sensation de boucher encore mes glandes, il n’ y a que la courses a pied qui me soulage pour la journée lol.

    Bon courage avec cette plaie et si vous avez des conseil je suis preneur.

    • J’ai écrit d’autres articles sur la Meibomite, fais une recherche sur mon blog.
      Le collyres peuvent être différents en fonction des cas. Les plus épais/gras sont les plus puissants, mais c’est au spécialiste de voir quel produit.
      Sinon il faut chauffer les yeux, soit avec les lingettes d’eau chaude, soit avec une chaussette de riz (si, si, ça fonctionne) passée 30 sec au micro-onde, soit avec un pack de gel vendus spécifiquement pour les problèmes oculaires de ce type.
      Ensuite les diminuer les écrans, éviter la clim, la fumée de cigarette ou la pollution… Pas 56 remèdes, et c’est vie O_o