Comment gérer un profil Facebook lors du décès du propriétaire ?

Qu’adviendra-t-il de votre compte ou page Facebook en cas de décès ? Réellement, vous êtes-vous déjà posé la question ?

Facebook : comment gérer son contact légataire ?

Facebook a pensé à tout, et vous pouvez faire savoir à l’avance si vous souhaitez que votre compte soit transformé en compte de commémoration ou définitivement supprimé de Facebook.

Mais la légation a ses limites. Le contact choisi pour vous « succéder » ne pourra pas gérer votre compte à 100%, après tout vous serez mort, non ? Et donc vous ne pouvez plus être le propriétaire légale du compte Facebook attenant à votre personne.

Sur votre profil, déroulez la petite flèche, puis cliquez sur « Paramètres ».

Cliquez ensuite sur le lien tout en bas « Modifier les paramètres de vos contacts hérités » (et non héritiers) lol.

Tadaaaaaa, il suffit de remplir les infos comme vous le voulez et de valider.

Facebook le précise :

« Un contact légataire est une personne que vous choisissez pour gérer votre compte après votre décès. Ce contact pourra épingler une publication sur votre journal, répondre à de nouvelles invitations et mettre à jour votre photo de profil. Il ne pourra pas publier en votre nom ou voir vos messages. En savoir plus. »

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : « Qu’est-ce qu’un contact légataire Facebook ? »

A savoir que vous pouvez autoriser la personne en charge de votre compte légataire à télécharger une copie de toutes les conneries que vous avez pu partager sur le réseau social.

Facebook se donne aussi le droite de changer les options existantes de cette mesure ou d’en ajouter dans le futur.

Alors qui avez-vous choisi pour animer votre compte Facebook après votre mort et laisser un petit message aux survivants ;-D ?

Les morts hantent Facebook (et les autres réseaux sociaux)

Par contre je me pose la question, si Facebook ne sais pas que vous êtes-mort… N’importe qui a alors encore accès à votre compte s’il possède vos login et mot de passe, hein ? ;-) Bon Facebook est sympa, il a prévu une page pour prévenir du décès de ses membres par des tiers.

Mais il y a réellement des millions de mort qui hantent le réseau social régulièrement car Facebook (comme d’autres réseaux sociaux) animent votre profil automatiquement et ce de manière régulière. Ces fantômes du Net ne s’arrêteront donc de danser que lorsque Facebook sera au courant de leur mort physique !

D’autant plus que les personnes du 3ème et 4ème âges s’intéressent de plus en plus à ce réseau social, ce qui laisse à penser que le nombre de fantômes (1 profil sur 100 d’après mes recherches), augmentera régulièrement.

Les notaires y pensent même avant nous, un document annexe au testament pourrait voir le jour afin de lister les données numériques du défunt et d’y mettr eun terme par la famille.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply