C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs confitures (ou les soupes, non ?). La Franchise Conan le Barbare sera de retour sur le petite écran. En effet, le géant du streaming Netflix aurait signé un contrat avec Conan Properties International (société qui gère les droits audiovisuels de l’écrivain Robert E.Howard).

Le héros cimmérien reprendra donc son épée pour le plaisir des grands et des petits. Car Netflix a eu l’approbation pour adapter les aventures les plus barbaresques qu’elles soient autant en film, série, live-action ou encore en dessin-animé. Pour le moment la plateforme de streaming cherche un scénariste et un réalisateur pour une série.

Netflix, tout comme Amazon Prime et Disney + entrent donc maintenant en guerre sur l’achat des droits d’adaptation des franchises les plus connues et les plus commercialement intéressantes. Rappelons que Netflix a arrêté la production de suites de nombreuses séries du fait de la baisse de leur audience. Autant donc jouer sur des chevaux qui gagnent plutôt que de garder les canassons à la traînes, quitte à déplaire aux fans.

Par ailleurs, Netflix aurait aussi acquis les droits d’adaptation des romans de Roald Dahl (vous vous souvenez Charlie et la Choloaterie, en autre), la franchise « Les Chroniques de Narnia » et plusieurs comics books dont Mark Millar. Netflix tente de grossir son portefeuille de production dans différents domaines afin d’acquérir toujours plus de fidèles de son service de streaming payant.

A savoir que normalement Arnold Schwarzenegger avait projet de faire une suite au cinéma à ses précédents films Conan. Mais pour le moment, malgré l’engouement de l’acteur, le projet n’avancerait pas du tout. Pourtant dans plusieurs interviews il a avancé qu’il serait intéressant de se tourner vers des plateformes comme… Netflix ? Reverrons-nous alors Arnold Schwarzenegger dans un vieux roi Conan laissant place à sa descendance ?

Affaire à suivre…

Partagez cet article sur :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.