Si les géants du streaming s’arrachent les studios en difficultés (comme la Fox par Disney et sûrement un jour proche la MGM par un des gros du secteur comme Amazon ou Netflix), sur le marché du gaming c’est un peu pareil. En effet, Microsoft souhaiterait acquérir Discord comme il l’a déjà fait avec Minecraft et Bethesda récemment pour 7,5 milliards de dollars en 2020.

La nouvelle fait les choux gras des tabloïds américains. La plateforme de chat des gamers en tout genre pourrait se vendre pour 10 milliards de dollars (soit environ 8,5 milliards d’euros). Une bagatelle pour Miscrosoft ? Pas certain. Mais aux vues de ce qu’ils ont fait pour Minecraft, même si les utilisateurs ont peur, serait-ce vraiment un mal ?

Depuis 2015, ce service de chat par salon est de plus en plus en vogue. Discord accumulerait près de 150 millions d’utilisateurs de par le monde. Et si au début il était dédié aux joueurs de jeux vidéos amateurs comme confirmés, il est maintenant utilisés pas d’autres communautés sur le Net.

Mais pourquoi les utilisateurs de Discord s’affolent donc autant ? Parce que Microsoft a déjà détruit MSN et Skype de par une gestion déroutante et ultra monétisé de ces services. Il est donc normal que la crainte de voir des publicités s’afficher un peu partout fait peur à tout le monde.

Pourquoi une telle popularité de Discord ?

Outre l’intérêt de ce service gratuit (il existe aussi une version payante), le CORONAVIRUS n’a pas fait de mal à tout le monde. Au contraire comme pour Discord. De nombreux utilisateurs se sont inscrits à ce service de chat pour partager leurs séances de jeux mais aussi discuter par écrit ou en vocal entre amis bien à l’abri chez soit.

Pourtant Discord n’est pas tout rose. Beaucoup se plaignent du manque de rigueur et de modération sur les salons. De simples petits mots entre amis (ou pas) jusqu’à des plaintes de haine en ligne lors des élections américaines et la gestion de Discord en supprimant à la volée de nombreux salons (pour différentes raisons) n’a pas non plus été saluée du bon oeil…

Microsoft lui voit en Discord un (futur) concurrent sérieux à la plateforme de gaming Twitch (Amazon) qui a le vent en poupe en ce moment. De plus, le géant du Web voudrait étendre Discord à des autres communautés que les gamers, logique.

Tout est déjà plié ? Que nenni ! Même si pour le moment personne n’en sait beaucoup plus, Discord, par le passé, a toujours refusé les demandes de rachats. Ils ont d’ailleurs souhaité tenter une introduction en bourse, afin de lever des fonds supplémentaires et faire face à la concurrence.

Si l’affaire se fait, elle fera un précédent et ouvrira la porte à toutes possibilités de rachat des petits par les gros afin que chacun puisse avoir les mêmes services gaming que les autres avec des communautés déjà bien implantés sur le terrain.

Affaire à suivre.

Partagez cet article sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.