blog la revue de kenza

Kenza… ce prénom ne doit pas être connu de tous les blogueurs, mais si vous êtes férus de Mode avec un grand M, vous devez sûrement la connaître. Surtout qu’elle est passé à TF1 il n’y a pas très longtemps, dans un reportage sur l’effet « gagner de l’argent avec un blog » (pour voir la vidéo, c’est par ici).

Je n’ai pas pu résisté à l’interviewer. Pourquoi ? Car elle ne réponds pas aux critères des blogueurs pro comme on les connait, par exemple sur WED. Entre blogueuse « débutante » et auto-entrepreneuse qui sait ce qu’elle fait, Kenza est un modèle pour beaucoup d’accro à la mode qui voudrait lui arriver à la cheville.

> Bonjour Kenza, pourrais-tu te présenter en quelques lignes, ainsi que ton blog ?

Je m’appelle Kenza, j’ai 25 ans et vis à Paris. J’ai crée mon blog : La Revue de Kenza, il y a plus de trois ans. Celui-ci traite de tout : billets d’humeur, bons plans, coups de coeur musicaux, description de mes tenues, photographie… Tout ceci, toujours autour de l’univers féminin, le mode de vie d’une jeune parisienne.

> Depuis combien de temps blogues-tu (quel âge) ?

Depuis peu, finalement, trois ans et demi donc mais je traîne sur Internet depuis mes 11 ou 12 ans, je crois.

> Est-ce ton activité principale ? Si oui, sous quel statut (ndlr : pour donner conseils à ceux ou celles qui désirent s’embarquer dans une aventure comme la tienne) ?

C’est devenu mon activité principal, en effet. J’ai un statut d’auto-entrepreneur, mais je suis en train de monter ma petite société.

> Tes blogs sont-il un tremplin pour une autre carrière, ou une carrière en tant que telle, ensuite qui vivra verra ?

Pour l’instant qui vivra verra ! Le blog permet beaucoup de rencontres, donc d’inspiration et je ne veux pas me précipiter dans une voie qui ne serait pas la bonne. Quoiqu’il en soit, mon domaine d’activité tournera autour de l’univers féminin, à voir dans quelle branche !

> Si ce n’est pas indiscret, combien gagnes-tu par mois avec tes blogs, et de quelles manières ?

C’est indiscret 🙂 I
Et en toute honnêteté, on ne gagne pas la même somme chaque mois. Si par exemple, je suis amenée à apparaître dans une vidéo pour une marque, il va y avoir des droits à l’image en plus.

kenza blog de mode

> Quelles régies et sites d’affiliation utilises/recommandes-tu ?

A lire aussi :  Google lance Panda 4.1 : l'importance du contenu de qualité et régulier

Je suis affiliée à la régie publicitaire Glam Media ). C’est elle qui gère mes bannières publicitaires. Et représentée par Talent Agency (http://www.talentagency.fr/) pour des prestations en direct.

> Tu es sous BlogSpot, n’as-tu jamais réfléchi à passer sous un blog autonome (sous WordPress par exemple) avec un nom de domaine et un template/design rien qu’à toi ? Tu pourrais y ajouter moultes options et plugins afin d’optimiser ton référencement, mieux suivre tes statitiques, augmenter ta visibilité, donner plus d’infos à tes lecteurs, etc.

C’est vrai ! Seulement, je veux rester fidèle à mon idée de départ, un blog accessible, friendly et que je maîtrise facilement. Je pourrai facilement me permettre en passant ailleurs, et mon blog pourrait prendre une allure de site si j’optais pour ces moultes options.

> Quels sont tes techniques secrètes pour être aussi connue de la blogosphère féminine ?

C’est LA grande question. Je n’ai pas de vraie réponse. Le tout est de rester simple à ce que l’on était à la création du blog, accessible en répondant aux commentaires et poster régulièrement pour fidéliser les lecteurs.

> Tu es la preuve que sans grand diplôme on peut réussir à se faire une place et surtout créer quelque chose, es-tu fière de donner ainsi cette image d’une personne qui croit en ce qu’elle fait au point d’en vivre ?

Fière, non car je n’ai pas provoqué ce résultat. A l’époque, quand j’ai crée le blog, j’étais lancée, je bossais au côté de ma mère dans la production de photo.
Tout est une question de timing et de bon karma.

J’ai crée le blog au bon moment, et j’ai eu la chance d’être remarquée par des marques assez rapidement.

Mais il n’y a pas de secret. S’investir à fond dans quelque chose qui nous plaît et y montrer de l’enthousiasme joue énormément dans la réussite. Ne pas compter ses heures aussi. Les gens ne s’imaginent pas le boulot que ça peut être de tenir un blog. Organiser régulièrement des séances photos, enchaîner divers rendez-vous dans la journée, consacrer du temps chaque jour à répondre aux lecteurs, rédiger un billet quotidiennement… Aujourd’hui, c’est quelque chose que je prends très au sérieux et même si j’y trouve beaucoup de plaisir,  tout comme un salarié, je me lève tôt chaque matin pour être réactive à tout ce qu’il peut se passer et décroche tard le soir de mon ordinateur.

A lire aussi :  Créez votre site web : comment vous lancer ?

blog kenza mode revue

> Vie privée, vie publique, il y a toujours une limite à ne pas passer, quelle est ta recette pour ne pas dévoiler ta vie intime tout en montrant son image dans tous les coins de rue ?

J’ai pris le parti de ne plus approfondir les billets sur mes états d’âme. J’ai fait l’erreur à un moment d’en dire trop, de vouloir répondre à la demande du lecteur en lui dévoilant des choses un peu plus privées et ça m’a coûté cher, psychologiquement parlant. Car quant bien même, je n’ai plus voulu en parler, le lecteur se souvient de tout, et vous demande de lui rendre des comptes dont vous n’avez pas forcément envie de lui parler.
Aujourd’hui, même si je poste des photos et raconte des anecdotes légères, en réalité je ne dis rien sur ma véritable vie privée. Ça reste très superficiel.

> A-t-on avis, jusqu’à quel âge peut-on bloguer ?

Il n’y a pas d’âge je crois !
Tout dépend de l’inspiration et de l’envie de se dévoiler.
Pour le moment, j’ai 25 ans et me mettre en avant ne me dérange pas. Mais je suppose qu’à un moment, mon blog prendra peut-être une autre tournure, je trouverai sûrement une autre ligne éditoriale ou bien j’arrêterai de bloguer !

> Question piège, sans Internet qu’aurais-tu fais de ta vie ? lol

Je n’en ai absolument aucune idée, la vie est faite de tant de rebondissements. J’ai par exemple commencé une école de journalisme et pour diverses raisons, je l’ai stoppée pour enchaîner des stages dans le monde de la Mode.
A moins d’avoir une véritable passion dès le départ et s’y tenir, personne ne sait vraiment où il sera dans dix ans.

Merci à toi Kenza d’avoir accepté de répondre à mes questions.

Source et crédits des photos : http://kenzasmg.blogspot.com/

Envoi
User Review
( votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles