Interview de Ryan Meinerding lors du vernissage de l’exposition Arludik à Paris

Captain America Ryan Mernerding

Interview de Ryan Meinerding

J’ai eu la chance de pouvoir poser quelques questions à distance à Ryan Meinerding, grâce à la gentillesse de Zvi David et de Karine Nitkiewicz (du blog www.backtothegeek.com), je peux vous offrir 2 courtes vidéos et un extrait audio.

Ryan est l’artiste concepteur pour Marvel Studios (Iron Man 1 et 2, Thor, Captain America, …) et le superviseur artistique du film « The Avengers » qui sortira le 25 avril prochain. Dernièrement, il a occupé le poste d’illustrateur conceptuel pour le film John Carter et pour Transformer 2 la revanche. En autre chose, il a également conçu les costumes de l’adaptation pour le cinéma de Watchmen.

Meinerding est un artiste reconnu et de grand talent. Son style tellement proche de la réalité fait de lui un homme extraordinaire et très recherché. Ses peintures définissent l’intensité des films Marvel et ses conseils sont entendus et reconnus.

Interview de Ryan Meinerding

Papa blogueur : Je fus un grand fan de comics dans les années 80, 90 et 2000 avec un certain goût pour Spiderman, The Avengers, Ghost Rider, mais aussi, dans un autre domaine, les premières adaptations BD des films Aliens. Mais jamais, sur ces planches, je n’ai trouvé une telle prouesse créative avec des couleurs, des densité et des profondeurs aussi spectaculaires que vos créations pour les films Marvel. Dans vos toiles, il y a tellement de détails, de couleurs éclatantes, de reliefs et d’éclat, un je ne sais quoi de vitalité qui redonne vie aux comics du passé.

Dans votre collaboration pour Marvel, d’où vous proviennent toute ces inspirations créatives ? Où allez-vous chercher vos idées d’un monde si différents d’un film à l’autre ?

Vos peintures numériques donnent le ton, l’esprit, l’ambiance et le climat des films tel qu’Iron Man, Captain America, Thor et prochainement The Avengers. Comment vous assurez-vous que l’équipe du film, les acteurs, ou le staff technique pour les effets spéciaux, gardent toujours à l’esprit l’âme de vos peintures ?

Pourquoi ne retrouve-t-on pas une telle qualité graphique dans la création d’un comics papier d’aujourd’hui et vos oeuvres numériques exposée actuellement ?

 

Réponses un peu en vrac en vidéos  de Ryan Meinerding

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=F15r6yD225g[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=h_gEIjFL_uA[/youtube]

 

Traduction française : 

Il explique son travail lorsqu’il bosse sur une grosse production (son quotidien quoi !).

Il répondait en même temps à une question posée par un blogueur : « Je travaille en collaboration avec mon ami Charlie Wen, on gère un groupe de 5 ou 6 personnes suivant le projet sur lequel on a été appelé. Chacun propose ses idées, je regarde ce que les autres font et on échange nos peintures, dessins sur papier ou sur ordinateur. Il faut compter environ 3 jours pour finaliser le design d’un personnage avant de le présenter au réalisateur et producteur du film. Ces derniers font part de leur remarques et commentaires. Puis rebelote sur la semaine qui suit pour mettre en place les critiques et changements si nécessaire jusqu’à l’approbation finale.
Ensuite on fait la même chose avec le département costume. »

« En fait, ce qu’on essaie de donner comme rendu c’est une image qui soit la plus « icônique » possible (ndlr : pour son travail chez Marvel et The Avengers). On tient compte du feedback sur le costume, et ce à quoi le personnage va ressembler, de quoi il va avoir l’air. Il y a dans l’équipe de grands designers qui travaillent sur les costumes et on essaie de mettre toutes nos compétences ensemble pour obtenir le meilleur résultat possible. Alors il nous arrive de faire des commentaires sur ce qu’ils sont en train de créer. Mais au final, ce que l’on veut comme résultat c’est une image qui soit la plus mémorable et la plus proche d’une icône possible. Et à un moment on ne peut plus tenir compte de toutes les remarques qu’on nous donne, qu’elles viennent des producteurs ou du réalisateur. On se doit de retranscrire en image et en design la version qu’ils ont en tête. »

« Il a répondu en disant que les comics et ce qu’il fait sont deux univers différent. Le super-héros d’un comics doit être identifiable immédiatement, dessiné au crayon presque d’un seul trait. Pour respecter la cadence imposée par la sortie chaque semaine d’un nouveau numéro. Il dessine depuis son plus jeune âge et s’inspirait de ce qu’il voyait à la télévision en étant jeune. Ces premiers dessins viennent de là. Puis vint le monde des comics qui l’a amené aux courts d’arts universitaires.

 

Exposition peintures numériques – Ryan Meinerding – Arludik, Paris

Ryan Meinerding expose actuellement certaines de ses œuvres à la galerie Arludik à Paris, rue Saint Louis en l’île du 15 mars au 14 avril 2012. Le vernissage de l’exposition a eu lieu le jeudi 15 mars de 18h30 à 21h30 en présence de l’artiste.  Les œuvres de Ryan Meinerding seront vendues entre 700 et 3000 €.

A savoir, chacune de ses œuvres est réalisée intégralement sous Photoshop (2 à 3 jours de travail en moyenne) puis imprimée numériquement sur toile (à tirage unique). Cette technique est utilisée majoritairement dans les studios de production des grands films à effets spéciaux. Ces toiles deviennent réelles, physiques, on parle alors « d’œuvres numériques ».

[nggallery id=5]

Un grand merci encore un Ryan, Zvi David, Aude et Karine. Sans eux cet article n’aurait pas pu voir le jour.

Copyright : Marvel/Ryan Meinerding.

Edit : voici l’interview complète de Ryan Meinerding en audio (cliquez ici), merci Franck ANIERE du blog http://wtcomics.mdata.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !