J’aime bien écouter des livres audios, et j’ai enfin, avec un peu de retard, acheté le dernier Chattam « La Constance du prédateur« 

Le livre « La Constance du prédateur » de Maxime Chattam est le quatrième tome d’une série mettant en scène le personnage de Ludivine Vancker. Ludivine est une policière spécialisée dans la traque des tueurs en série.

L’intrigue est dense et remonte aux origines ancestrales de l’Homme dans toute sa turpitude et sa violence, où les tueurs en série et leur psychologie ont une place de choix.

L’auteur, Maxime Chattam, est apprécié pour son talent à jouer avec les nerfs des lecteurs et à les torturer pour mieux balancer les révélations.

Mon avis sur La Constance du prédateur de Maxime Chattam

Résumé du livre

Ils l’ont surnommé Charon, le passeur des morts.
De son mode opératoire, on ignore tout, sauf sa signature, singulière : une tête d’oiseau.
Il n’a jamais été arrêté, jamais identifié, malgré le nombre considérable de victimes qu’il a laissées derrière lui. Jusqu’à ce que ses crimes resurgissent du passé, dans les profondeurs d’une mine abandonnée…
Plongez avec Ludivine Vancker dans le Département des Sciences du Comportement, les profilers, jusque dans l’âme d’un monstre.

Retrouvez le livre sur Amazon (lien affilié) : https://amzn.to/41qMb0y

Mon avis sur La Constance du prédateur de Maxime Chattam

Le livre (re)met en scène le personnage de Ludivine Vancker et plonge le lecteur dans l’univers violent de crimes atroces où les victimes ont été torturées avec un sadisme hors normes.

L’auteur s’est bien documenté sur le travail des profilers et leurs réflexions pour décortiquer le mental de ces prédateurs, ainsi que sur les techniques d’analyses et les avancées en informatique pour compiler des informations sur les personnes.

Le fil conducteur de l’intrigue est très intéressant et inenvisageable, ce qui démontre la grande dose d’analyse et de réflexion sur le monde qu’il a fallu à l’auteur pour créer un tel roman. Les scènes de crimes sont décrites de manière à faire face à l’horreur la plus immonde, mais sans noyer le lecteur. Toutefois, il est conseillé de faire attention avant de le lire pour les âmes sensibles.

En somme, « La constance du prédateur » est un livre qui mérite d’être lu pour ceux qui aiment les histoires sombres et les thrillers psychologiques bien construits.

Envoi
User Review
4 (2 votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles